L'allocation pneumatique évolue pour faire face au froid

Au vu des conditions fraîches avec lesquelles doivent composer les pilotes MotoGP en cette fin de saison concentrée en Europe, un pneu avant tendre supplémentaire sera fourni à partir du Grand Prix d'Aragón.

L'allocation pneumatique évolue pour faire face au froid

D'après les informations de Motorsport.com, Michelin va modifier l'allocation des pneus à partir du Grand Prix d'Aragón, afin de s'adapter aux conditions froides qui devraient désormais prévaloir jusqu'à la fin du championnat.

Il y a trois semaines déjà, lors du Grand Prix de Catalogne, les pilotes MotoGP ont dû faire face à des températures beaucoup plus basses que d'habitude pour une épreuve généralement organisée à Barcelone au mois de juin. Cette différence, logique compte tenu du changement de date de certaines courses en conséquence de la crise du coronavirus, était également assez prononcée au Mans, pour le Grand Prix de France.

S'il n'est pas si inhabituel de voir le thermomètre stagner sous les 20°C dans l'air lors de l'épreuve organisée en Sarthe à sa date classique du mois de mai, on a cette fois pu voir la température de l'asphalte atteindre à peine les 10°C lors des séances matinales. Les chutes se sont multipliées, notamment samedi, jour où les pilotes ont exprimé les plus vives inquiétudes. Sur l'ensemble du week-end, 100 chutes ont été enregistrées, faisant exploser le compteur pour cette saison, devant les 64 accidents déjà observés à Barcelone.

Lire aussi :

Les pilotes se plaignent par ailleurs de devoir doser leur utilisation des gommes tendres, s'en trouvant parfois à court et notamment en cas de passage par la Q1. L'allocation réglementaire veut que, pour chaque Grand Prix, chaque pilote dispose de dix pneus avant et de 12 pneus arrière, seulement le choix est limité au sein de ce quota. Jusqu'à présent, les règles stipulaient que sur ces dix pneus avant, il pouvait y avoir un maximum de cinq unités de l'une des trois spécifications disponibles (tendre, medium et dure). Dans le cas des 12 pneus arrière, le nombre maximum de pneus tendre est limité à un maximum de six, les medium à cinq et les durs à quatre.

Désormais, afin d'aller dans le sens des pilotes et d'éviter autant que possible les accidents, Michelin va modifier l'allocation des composés mis à disposition pour les Grands Prix et ajouter une option tendre supplémentaire à l'avant. Chaque pilote pourra dorénavant choisir un maximum de six pneus tendres, cinq pneus medium et quatre pneus durs à l'avant. Le schéma sera donc le même que pour les pneus arrière, dont l'allocation restera elle inchangée.

D'après les informations de Motorsport.com, les restrictions portant sur les pneus avant seront modifiées au règlement de façon imminente et le changement sera appliqué dès le week-end prochain lors de la première manche d'Aragón.

partages
commentaires

Voir aussi :

Zarco à deux tours du podium, "mais avec des si..."
Article précédent

Zarco à deux tours du podium, "mais avec des si..."

Article suivant

Viñales étonnamment serein malgré sa 10e place en France

Viñales étonnamment serein malgré sa 10e place en France
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021