Changement à la tête du programme MotoGP de Suzuki

Après un début de saison difficile, Suzuki vient de remanier le management de son équipe de MotoGP en désignant Shinichi Sahara au poste de responsable du programme de la marque japonaise dans la catégorie reine.

Shinichi Sahara remplace Satoru Terada à la tête du programme MotoGP du constructeur japonais. Un changement avec effet immédiat, alors que le nouvel élu est présent à Barcelone ce week-end dans le cadre du Grand Prix de Catalogne, septième manche du championnat.

Suzuki évolue actuellement à la quatrième place du championnat constructeurs après les si premières courses, 69 points derrière Honda, qui figure à la troisième place, et à 100 points du leader Yamaha.

Contraste par rapport à 2016

Si la marque japonaise a également terminé à la quatrième place l'an dernier, celle-ci avait cependant fait bien meilleure figure, grâce notamment à Maverick Viñales, auteur de la première victoire de l'équipe depuis son retour en MotoGP lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, et quatrième au classement final.

Andrea Iannone, qui remplace ce dernier parti chez Yamaha cette saison, n'occupe pour le moment que la 14e place du général, avec comme meilleur résultat une septième position acquise lors du Grand Prix des Amériques.

Le pilote italien, bombardé en qualité de pilote numéro 1, un statut qu'il découvre après son passage chez Ducati, semble pour le moment souffrir d'un manque de repère, alors que son coéquipier et rookie Álex Rins est accidenté depuis Austin et que Suzuki ne dispose pas d'équipes satellites à l'heure actuelle lui permettant d'accélérer le développement de sa GSX-RR. 

Sahara a mené le développement de la dernière version de la moto de série phare du groupe nippon, la GSX-R1000, et a déjà travaillé par le passé pour le service Compétition de la marque. 

"Sahara a beaucoup d'expérience, et je pense que sa contribution sera positive", a déclaré le patron de l'équipe, Davide Brivio, à Motorsport.com. "Il est de notoriété commune que parfois, les usines japonaises procèdent à ce type de restructuration."

Suzuki doit participer à une journée d'essais privés la semaine prochaine, toujours sur le circuit de Montmeló, espérant ainsi trouver des solutions aux problèmes techniques qui compromettent pour l'heure les performances de sa machine. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Actualités