Quel chef mécanicien pour chaque pilote MotoGP en 2021 ?

Sur les 22 pilotes du plateau MotoGP cette saison, neuf entament de nouvelles collaborations avec un chef mécanicien. Voici tous les binômes constitués dans les équipes de la catégorie reine pour 2021.

Quel chef mécanicien pour chaque pilote MotoGP en 2021 ?

À quelques jours du coup d'envoi du championnat 2021, il est temps de faire le point sur "l'autre" grille de départ, celle des chefs mécaniciens et ingénieurs qui accompagnent les pilotes dans cette nouvelle saison.

Il y a les valeurs sûres dans cette liste, à l'image du binôme que forment Marc Márquez et Santi Hernández, qui se retrouveront dès que le pilote espagnol fera son retour à la compétition. Pas de changement non plus pour les deux pilotes Suzuki, Maverick Viñales dans l'équipe officielle Yamaha ou encore Aleix Espargaró dans le stand Aprilia. Dans les équipes satellites, Franco Morbidelli, Takaaki Nakagami et Iker Lecuona restent eux aussi liés au chef mécanicien qui les accompagnait la saison dernière.

Lire aussi :

D'autres pilotes changent d'équipe, mais sont suivis dans cette démarche par leur bras droit. C'est le cas notamment de Valentino Rossi, qui reste associé à David Muñoz en rejoignant le team Petronas, et ce même s'il a dû se séparer d'une grande partie de son équipe en quittant le team d'usine. En faisant la démarche inverse, Fabio Quartararo reste associé à Diego Gubellini.

Chez Ducati, où l'on met un point d'honneur à former des binômes durables entre les pilotes et les chefs mécaniciens, les duos ne sont pas non plus rompus par les transferts de cette saison. Jack Miller et Pecco Bagnaia intègrent donc le team officiel avec des ingénieurs qui font leur retour dans l'équipe, en l'occurrence Cristhian Pupulin pour le pilote australien (il a déjà travaillé dans cette équipe aux côtés de Carlos Checa, Loris Capirossi, Marco Melandri, Nicky Hayden ou encore Andrea Dovizioso) et Cristian Gabarrini pour l'Italien (ancien bras droit de Casey Stoner et Jorge Lorenzo).

Johann Zarco est quant à lui suivi chez Pramac par Marco Rigamonti, tandis que dans son équipe précédente, Avintia, Enea Bastianini va travailler avec Alberto Giribuola, qui était jusqu'à présent associé à Dovizioso dans le team officiel. Luca Marini, quant à lui, fera ses débuts aux côtés de Luca Ferracioli, connu notamment pour son rôle passé dans l'équipe Ducati en WorldSBK. Autre rookie, Jorge Martín est accompagné par l'expérimenté Daniele Romagnoli, récemment vu aux côtés de Danilo Petrucci.

Chez Aprilia, il y a du changement aux côtés de Lorenzo Savadori. L'Italien, qui avait disputé la fin de saison 2020 avec Pietro Caprara, est désormais associé à Fabrizio Cecchini, membre emblématique du team Gresini depuis les débuts.

Dans son transfert vers le team LCR, Álex Márquez rejoint Christophe Bourguignon, qui accompagnait jusqu'à présent Cal Crutchlow. Ramon Aurín, son ingénieur l'année dernière (et également vu entre autres aux côtés de Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo), est désormais associé à Pol Espargaró pour les débuts de l'Espagnol chez Honda.

Dans l'équipe officielle KTM, les deux binômes changent, puisque Miguel Oliveira va travailler avec Paul Trevathan (jusqu'ici aux côtés d'Espargaró) et que Brad Binder retrouve Andres Madrid, qui l'épaulait en Moto2. Sergio Verbena rejoint pour sa part Danilo Petrucci pour ses débuts sur la RC16 au sein du team Tech3.

Lire aussi :

Les pilotes 2021 et leur chef mécanicien respectif :

Equipe Pilotes Chefs mécaniciens Nouveaux binômes
Repsol Honda Marc Márquez Santi Hernández  
Pol Espargaró Ramon Aurín
Ducati Factory Jack Miller Cristhian Pupulin  
Pecco Bagnaia Cristian Gabarrini  
Yamaha Factory
Maverick Viñales Esteban Garcia  
Fabio Quartararo Diego Gubellini  
Suzuki  Joan Mir Francesco Carchedi  
Álex Rins Jose Manuel Cazeaux  
KTM Factory  Brad Binder Andres Madrid
Miguel Oliveira Paul Trevathan
Aprilia  Aleix Espargaró Antonio Jimenez  
Lorenzo Savadori Fabrizio Cecchini
 Petronas Yamaha SRT  Franco Morbidelli Ramon Forcada  
Valentino Rossi David Muñoz  
 Pramac Racing  Johann Zarco Marco Rigamonti  
Jorge Martín Daniele Romagnoli
LCR Honda
Álex Márquez Christophe Bourguignon
Takaaki Nakagami Giacomo Guidotti  
Tech3
Danilo Petrucci Sergio Verbena
Iker Lecuona Nicolas Goyon  
Avintia
Enea Bastianini Alberto Giribuola
Luca Marini Luca Ferracioli
 

partages
commentaires
Bagnaia ne se sent pas numéro 2 chez Ducati

Article précédent

Bagnaia ne se sent pas numéro 2 chez Ducati

Article suivant

Les 20 derniers vainqueurs en MotoGP

Les 20 derniers vainqueurs en MotoGP
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021