Chez Yamaha, la sensation d'être passé à côté d'un bien meilleur résultat

partages
Chez Yamaha, la sensation d'être passé à côté d'un bien meilleur résultat
Par : Aurélien Manducher
18 avr. 2015 à 20:49

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

En Argentine, sur le circuit de Termas de Río Hondo, les qualifications n'ont pas été à la hauteur de ce que l'on pouvait espérer pour l'écurie officielle Yamaha. Discrets depuis le début du week-end, on attendait de voir les motos japonaises émerger lors de la séance qualificative, mais là encore, Jorge Lorenzo comme Valentino Rossi se sont retrouvés assez loin. L'Espagnol s'élancera en cinquième position, l'Italien en huitième.

Il faudra donc aux pilotes Yamaha prendre des risques très tôt en course et attaquer sous peine de voir Marc Márquez, Aleix Espargaró ou les pilotes Ducati s'échapper.

Trop d'erreurs pour Lorenzo

Le Majorquin n'est pas très content de son résultat, et il a expliqué ce qui l'a conduit à se retrouver aussi loin sur la grille demain: "Le rythme était bon au début, mais le pneu arrière se dégradait dès qu'il montait en température. En qualifications, mon premier tour était bon mais lors du deuxième, j'ai fait trop d'erreurs et je n'ai pas pu améliorer mon temps. C'est dommage, car sans ces petites fautes j'aurais pu être en deuxième position."

Il tient tout de même à rester philosophe dans ces conditions: "C'est la course; parfois on n'obtient pas le tour parfait. Nous allons probablement opter pour le pneu arrière dur (c'est-à-dire l'extra-hard pour ce rendez-vous argentin, ndlr.), mais nous devons encore nous décider pour ce qui est du pneu avant pour la course de demain."

Des regrets et quelques soucis à régler pour Rossi

Valentino Rossi, quant à lui, a vraiment l'impression d'être passé à côté d'une belle opportunité de figurer plus haut sur la grille: "Je suis vraiment contrarié en ce qui concerne les qualifications car je sens que j'aurais pu faire mieux. Notre stratégie n'était pas parfaite, nous sommes tombés sur du trafic et malheureusement, il n'était pas possible d'améliorer. D'un autre côté, avec les pneus durs la moto fonctionne bien et j'ai un bon rythme, ce qui est le plus important pour la course."

Il conclut en ajoutant : "Nous devons travailler sur certaines parties vu que nous avons encore quelques soucis à régler, nous allons essayer de nous améliorer et de faire du mieux possible en course. Le pneu soft est trop tendre, donc j'utiliserai probablement le pneu extra-hard pour la course."

Ce choix devrait permettre au champion italien de pouvoir tenir un rythme intéressant sur toute la longueur de la course et d'éventuellement faire la différence face à des pilotes qui auraient opté pour un pneu différent, en l'occurrence plus souple.

Prochain article MotoGP
Une séance de qualifications catastrophique pour Pol Espargaró

Article précédent

Une séance de qualifications catastrophique pour Pol Espargaró

Article suivant

Márquez s'attend à une forte concurrence des Yamaha

Márquez s'attend à une forte concurrence des Yamaha