Officiel - Christophe Ponsson chez Avintia en l'absence de Rabat

Alors que Tito Rabat est convalescent, le team Avintia va confier sa Ducati à un nouveau venu en MotoGP : Christophe Ponsson. Il pilotera la moto de Siméon, qui hérite de celle de l'Espagnol.

Officiel - Christophe Ponsson chez Avintia en l'absence de Rabat

Surprise : alors que Tito Rabat se remet de fractures multiples à la jambe, après avoir été percuté par la moto de Franco Morbidelli dans le bac à gravier, à Silverstone, l'équipe Avintia a annoncé que la moto de l'Espagnole serait confiée à son coéquipier, Xavier Siméon, jusqu'à son retour. Cela permettra au Belge de bénéficier d'une GP17, une moto plus récente d'un an par rapport à la machine qu'il pilote habituellement.

Lire aussi :

Le stand Avintia accueillera par ailleurs le Français Christophe Ponsson, qui se joint à l'équipe dès cette semaine, à Misano. Agé de 22 ans, le Lyonnais va disputer à Misano son premier Grand Prix au sein de l'élite mondiale. Lors des premiers essais libres au programme vendredi, il prendra le guidon de la Ducati GP16 habituellement confiée à Siméon.

"Je suis super heureux et excité", commente Christophe Ponsson. "J'ai vraiment hâte de monter sur la moto. Piloter en MotoGP est le rêve de tous les pilotes et je n'arrive toujours pas à croire que vendredi, je serai en piste avec les pilotes que je vois depuis chez moi tous les week-ends. J'essaie toujours d'apprendre d'eux quand je les vois à la télévision et maintenant je vais pouvoir le faire sur la piste. Je suis heureux, j'ai 22 ans et cette opportunité est incroyable."

"Je sais que ce sera difficile et que je vais devoir apprendre beaucoup de choses en très peu de temps − la moto, les freins en carbone, les pneus Michelin −, mais je serai prêt à en profiter et à apprendre. Je vais faire de mon mieux sur la moto et j'espère pouvoir récompenser l'équipe et tous ceux qui m'ont aidé à réaliser mon rêve", ajoute le Français, qui se partage entre les championnats d'Espagne et de France.

Habitué de l'Endurance et du Superbike, Christophe Ponsson a fait un passage par le Championnat du monde des dérivées de la série, avec deux premières saisons en Superstock 600 en 2011 et 2012, suivie d'une autre en Superstock 1000. Y a fait suite une campagne dans la catégorie WSBK, en 2015, disputée avec le team Pedercini. Au guidon de la Kawasaki du team italien, il avait obtenu pour meilleur résultat, à sa dernière course, une 11e place.

La GP17 pour Siméon

La réorganisation des effectifs voit donc Xavier Siméon hériter de la GP17 que pilote son coéquipier, plus expérimenté, cette saison. Une montée en grade appréciable pour le Belge, toujours en quête de ses premiers points alors qu'il dispute sa première saison en catégorie reine avec une GP16.

"La première chose à faire est de souhaiter à Tito un prompt rétablissement et le plus rapide qu’il soit. C’est un gars bien, et j’espère qu’il reviendra bientôt. Mais je ne peux pas cacher que je suis très content de monter sur sa moto", souligne Siméon. "Tito a fait de belles choses avec elle cette année, et pour moi c’est une bonne opportunité de toucher la GP17. Je vais essayer de donner le maximum et j’espère que je vais être le plus proche possible de son niveau. Je tiens à remercier l’équipe ainsi que Zelos pour rendre tout cela possible. J’espère que Tito va être bientôt rétabli, et quant à moi, il faut que je mette les gaz à fond pour profiter de cette opportunité."

partages
commentaires
Un an après, le circuit de Jerez va de nouveau être resurfacé

Article précédent

Un an après, le circuit de Jerez va de nouveau être resurfacé

Article suivant

Lorenzo : Ducati, un défi sous-estimé et des regrets

Lorenzo : Ducati, un défi sous-estimé et des regrets
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021