Des chutes mais toujours des ambitions de victoire pour Márquez

partages
commentaires
Des chutes mais toujours des ambitions de victoire pour Márquez
Par : Willy Zinck
10 juin 2017 à 18:38

Le pilote Honda a perdu le contrôle de sa machine à de nombreuses reprises aujourd'hui. Mais loin d'être un signe de faiblesse, ces accidents témoignent au contraire d'une rage de vaincre en Catalogne.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Quatre chutes en une journée ! Une statistique qui pourrait faire trembler bon nombre de pilotes. Pas Marc Márquez, qui, en dépit du fait d'avoir manqué la pole position sur le tracé de Barcelone, s'élancera tout de même demain après-midi depuis la quatrième place sur la grille !

Il faut dire que le numéro 93, qui avait la faveur des pronostics après trois premières séances d'essais dominées de main de maître, ne s'est pas ménagé aujourd'hui pour chercher, trouver, et surtout dépasser la limite.

Sur un circuit qui ne lui convient guère et où il ne s'est imposé qu'une fois, en 2014, le pilote Honda a donc éprouvé des difficultés à trouver la bonne pondération dans son attaque, avec deux accidents lors du seul exercice des qualifications, sans toutefois perdre son enthousiasme en regagnant son stand pour mieux se relancer à l'assaut du chronomètre. "Oui, je suis beaucoup tombé, j’étais trop agressif et la piste n’était pas prête pour cela", est-il forcé de reconnaître. "Je n’ai pas bien compris, j’ai trop attaqué, c’était une erreur."

La philosophie de l'attaque

Loin de se laisser démonter par ces chutes à répétition, l'Espagnol compte bien appliquer le même mantra demain. "On perd un petit peu de confiance, mais vous voyez : je tombe, je ressors, j’attaque à la limite à nouveau", philosophe-t-il. "Et demain, évidemment, je vais de nouveau attaquer. Aujourd’hui, j’ai pris beaucoup de risques et je suis tombé quelques fois, mais je préfère partir quatrième avec quatre accidents que de partir dixième sans aucune chute."

Mais au-delà de la grosse attaque dont il s'est fendu tout au long de la journée, Márquez pense aussi que du travail reste à faire au niveau de la bonne maîtrise du pneu avant. Une situation dans laquelle se retrouvent de nombreux pilotes, sur une piste aux conditions d'adhérence des plus précaires. "Les pneus que l’on utilise le matin, avec 30°C sur la piste, ne peuvent pas être les mêmes pneus que l’on utilise avec 50°C", raisonne-t-il. "Déjà, le matin, j’ai utilisé le hard, parce que les autres étaient trop tendres. Et dans l’après-midi, j’ai utilisé le même, parce que je n’avais pas d’autre option. C’est la raison principale pour laquelle nous avons plus de mal avec l’avant. Mais tout le monde a du mal, pas seulement moi."

Sûr de son fait dès le début du week-end quant à l'obligation de recourir au pneu dur en course, le Champion du monde en titre estime par ailleurs qu'une modification du pilotage sera également nécessaire pour qui veut jouer la victoire dimanche. "Je pense que la stratégie, c'est d’essayer d’être doux", explique-t-il, avant d'admettre que son coéquipier Dani Pedrosa part avec une longueur d'avance dans ce domaine. "Tout le monde souffre, et la course va être difficile. Mais celui qui est toujours le meilleur dans la gestion, parce qu’il pousse moins les pneus, c'est Dani [Pedrosa]. Il est très léger et aussi très doux, il gère assez bien."

Mais en dépit de la supériorité supposée de son compatriote, Márquez ne perd pas ses intentions de victoire à Montmeló. "Je pense que nous pouvons nous battre pour le podium, parce que le rythme n’est pas vraiment mauvais. Et nous verrons si nous sommes capables de nous battre pour la victoire."

Article suivant
Lorenzo : "Ce sera un cauchemar pour tout le monde"

Article précédent

Lorenzo : "Ce sera un cauchemar pour tout le monde"

Article suivant

Selon Viñales, les problèmes de sa Yamaha sont contradictoires

Selon Viñales, les problèmes de sa Yamaha sont contradictoires
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Qualifications
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions