Ciabatti - "La Ducati n'a pas été un choc pour Lorenzo"

partages
commentaires
Ciabatti -
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
Traduit par: Léna Buffa
16 nov. 2016 à 07:45

Paolo Ciabatti, le plus haut responsable de Ducati en MotoGP, a assuré à Motorsport.com que le premier contact de Jorge Lorenzo avec la moto italienne s'était passé très calmement.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Paolo Ciabatti, Ducati Corse Sporting Director
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

O.P., Cheste - L'Espagnol a été le premier à prendre la piste, mardi à 10h, et après une première série de quatre tours, il a rejoint son stand où il a transmis ses premières impressions à l'équipe de Borgo Panigale.

Beaucoup avaient imaginé que, dans les premiers kilomètres qu'il aurait parcourus, Jorge Lorenzo aurait été secoué par la différence entre la Ducati et la Yamaha qu'il a pilotée durant neuf ans. Il n'en a rien été et, après avoir bouclé un total de 60 tours, il a terminé cette journée en troisième position à un dixième du plus rapide, Maverick Viñales.

"Cela n'a pas été un choc pour Jorge. Il avait un grand sourire sur le visage à son retour au stand, après ses premiers tours. Il s'est détendu et a réalisé que [la Ducati] est une moto différente, mais absolument pas d'un autre monde", a déclaré Paolo Ciabatti à Motorsport.com durant une pause observée pendant la séance.

"Le premier jour de cette nouvelle aventure a été très positif des deux côtés. Le feedback de Jorge est bon", a ajouté le responsable des troupes italiennes.

Stoner et Dovizioso à l'écoute

Les mécaniciens de l'équipe ont passé une partie de la matinée à essayer d'adapter la moto à la position de pilotage de son nouveau propriétaire. Le triple Champion du monde a également pu échanger avec Casey Stoner, présent dans le stand.

Il était initialement prévu que l'Espagnol passe sa journée de mardi à enchaîner les tours sur la Desmosedici GP16 et que son test de la GP17 aurait été réservé à la journée de mercredi. Cependant, un changement de dernière minute a permis à Lorenzo d'enfourcher la version servant de base au prototype avec lequel il courra à partir de mars, pour un rapide shakedown en fin de journée.

"Le châssis 2017 est différent, pour tenter d'améliorer le rythme dans les virages et les sensations du train avant. Nous espérons qu'il sera meilleur que celui d'aujourd'hui", pointe Ciabatti.

Andrea Dovizioso, qui a terminé la journée à un dixième de son nouveau voisin de stand, a pu échanger avec lui sur ses impressions après ce premier contact. "Il est plusieurs fois Champion du monde, je m'attendais donc à ce qu'il soit rapide. Nous parlons, parce que de mon point de vue, ce qu'un pilote transmet après être monté pour la première fois sur une moto est important", a-t-il souligné.

Article suivant
La première journée d'essais de Valence en photos

Article précédent

La première journée d'essais de Valence en photos

Article suivant

Drapeau rouge sur les essais de Valence

Drapeau rouge sur les essais de Valence
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de novembre à Valence
Lieu Valencia
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités