Conditions : la direction de course répond aux craintes des pilotes

La Dorna estime que les conditions restaient praticables en EL1 à Assen, et que les pilotes les jugeant trop dangereuses avaient la liberté de rester dans leur garage. La direction de course promet néanmoins de prendre en compte les remarques des pilotes si la situation devait se reproduire pour une course.

Conditions : la direction de course répond aux craintes des pilotes
Charger le lecteur audio

La pluie était très forte au cours des EL1 au GP des Pays-Bas, ce qui a rendu les conditions difficiles pour les pilotes. L'eau stagnante dans la ligne droite a provoqué de l'aquaplaning et mené à la spectaculaire chute d'Enea Bastianini. De nombreux pilotes ont jugé les conditions de piste trop dangereuses, Aleix Espargaró et Álex Rins allant jusqu'à estimer que le drapeau rouge aurait dû être déployé.

Vendredi soir, le sujet a été évoqué en Commission de sécurité, où sont réunis les pilotes mais aussi les commissaires de course. Pour l'organisateur du championnat, les conditions étaient praticables et celles-ci ayant été rencontrées au cours d'une séance d'essais, les pilotes restaient libres de ne pas prendre la piste s'ils jugeaient le danger trop élevé.

"Les conditions en EL1 ont été évoquées en Commission de sécurité", a annonce la Dorna. "Le consensus en Commission de sécurité a été que le pilote peut décider de rouler ou pas dans une séance d'essais aux conditions difficiles. [...] Il était possible de rouler en EL1, comme l'ont démontré les nombreux pilotes qui ont été en mesure d'améliorer leurs chronos au cours de la séance."

Andrea Dovizioso, RNF MotoGP Racing

La direction de course tient cependant à prendre en compte les opinions des pilotes dans la prise de ces décisions, en particulier en cas de course disputée sous la pluie puisque contrairement à une séance d'essais, les pilotes n'ont pas la liberté de choisir le moment où ils sont en piste.

"Les commentaires des pilotes au sujet des conditions de piste sont destinés à fournir des informations vitales au cas où des conditions similaires surviendraient en course, et sont considérés comme tels", précise la Dorna, qui promet ainsi d'affiner ses décisions à l'avenir.

"Les discussions en Commission de sécurité au sujet des conditions [de piste] et les commentaires des pilotes sont de la plus haute importance pour la direction de course, pour les décisions futures. C'est particulièrement vital pour des séances telles que la course, quand le moment où sortir des stands n'est pas à la discrétion du pilote."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Bagnaia déterminé à travailler sur lui-même pour ne plus chuter
Article précédent

Bagnaia déterminé à travailler sur lui-même pour ne plus chuter

Article suivant

Trop diminué, Pol Espargaró déclare forfait à Assen

Trop diminué, Pol Espargaró déclare forfait à Assen