La confiance de Honda a "changé la carrière" de Lorenzo

partages
commentaires
La confiance de Honda a
Par :
24 janv. 2019 à 18:15

À 31 ans, le triple Champion du monde MotoGP aurait pu avoir raccroché son casque : au lieu de ça, il entame une nouvelle aventure avec l'équipe qu'il considère comme la meilleure du plateau.

Jorge Lorenzo ouvre avec Honda un nouveau chapitre d'importance dans sa carrière, mais c'est aussi pour lui la concrétisation d'un rebond qui lui a été offert alors qu'il semblait avoir touché le fond moralement, en début de saison dernière.

"[En 2018] le début de la saison a été très dur, très difficile pour moi. Je me suis entraîné plus que jamais, j'investissais plus que jamais toute mon énergie, mais les résultats n'arrivaient pas, et ce pour plusieurs raisons. Ma cote en tant que pilote s'est rapidement effondrée", rappelle l'Espagnol.

"Quand c'est arrivé et que les résultats ne venaient pas, j'ai eu quelques doutes, j'étais un peu déprimé. J'ai commencé à réaliser que mon avenir pourrait être très compliqué", admet-il. "Les résultats négatifs m’ont fait perdre de la valeur en tant que pilote et, à ce moment-là, mon équipe ne croyait pas en moi et ne pensait pas que je pouvais gagner. J’ai compris qu’ils cherchaient une autre solution pour résoudre le problème."

Lire aussi :

C'est alors qu'il a senti qu'il n'était plus désiré par Ducati que Jorge Lorenzo a connu un regain de passion et que la lassitude face aux mauvais résultats a laissé place à une envie féroce de poursuivre sa carrière et de retrouver les sommets.

"J'ai commencé à vraiment ressentir l'amour de la course, l'envie de continuer à courir, de continuer à essayer de gagner", poursuit-il. "J'ai commencé à faire tout ce qu'il fallait pour rester, et l'une des choses que j'ai faites c'est essayer de parler directement avec Honda. Au début, ça n'a pas été si simple, mais au final, et heureusement pour moi, cette possibilité est arrivée. J'en ai été très heureux et très fier, et j'ai accepté ce challenge sans avoir aucun doute. Ces semaines-là ont été fantastiques."

"Cette opportunité était la meilleure à ce moment-là au vu des chiffres de l’équipe et je n’y ai donc pas réfléchi à deux fois. En l'espace de deux semaines, je suis passé d’une situation très délicate et assez triste à celle-ci, ça a changé ma vie sportive. J’étais très bas et j’ai signé avec Honda. Ce genre de choses peut changer la carrière d’un sportif."

La page est désormais tournée sur les difficultés rencontrées avec Ducati, à ceci près que Lorenzo peut en tirer des leçons, ayant une nouvelle fois fait preuve d'une abnégation indéfectible. "J’ai toujours confiance en moi et je sais de quoi je suis capable, je travaille beaucoup pour que les choses arrivent. Si je ne suis pas parvenu à décrocher les résultats que moi et l’équipe espérions, ça a été en raison de certaines circonstances et du fait que tout n'était pas comme j’aime que ce soit pour pouvoir être rapide. Comme vous l’avez vu, j’ai obtenu ce que je souhaitais, même si j’ai rencontré des problèmes pour adapter mon style à la Ducati : j’ai quand même réussi à trouver la façon d’être compétitif."

Lire aussi :

Désormais, Jorge Lorenzo, qui se dit fier et honoré de rejoindre Repsol Honda, sait qu'il va devoir se montrer à la hauteur de la confiance placée en lui. "La confiance que Repsol et surtout Honda ont placée en moi pour que je rejoigne cette équipe c'est une pression, bien sûr, cependant je ne peux pas dire que ce soit le même genre de pression que celle que l'on a quand on arrive dans le Championnat du monde à 14-15 ans et que l'on est obligé d'en tirer avantage sans quoi on rentre chez soi et on doit trouver un autre métier", pointe le pilote de 31 ans, qui semble afficher la sérénité de ceux qui se sont déjà enrichis de nombreuses expériences.

"La pression est différente quand on a déjà certaines ressources et certains titres, et que l'on peut voir les choses différemment. Bien entendu, je suis toujours très exigeant avec moi-même et j'essaye de tirer le meilleur de toute situation", assure-t-il. "J'arrive un peu tard parce que j'ai 31 ans, mais je suis assez mûr pour tirer profit de cette expérience."

Repsol Honda, "un autre niveau"

Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team

À l'instar des autres pilotes qui ont eu l'honneur de revêtir ces couleurs, Jorge Lorenzo ne cache pas son émotion à l'idée d'intégrer une formation aussi légendaire que Repsol Honda. "Je rejoins une équipe historique ; je crois que c'est l'équipe qui a remporté le plus de succès au cours de l'Histoire, donc je suis très, très fier d'avoir ma Honda", assure-t-il. "Voir les couleurs de l’équipe sur mes vêtements et sur la moto me procure un super feeling. Ce sont beaucoup de titres, de victoires, de succès… Et tu sais que tu es arrivé dans la meilleure équipe de ton sport."

Lire aussi :

Bien qu'il ait l'expérience de deux autres grandes équipes, ayant couru neuf ans chez Yamaha puis deux chez Ducati, le triple Champion du monde MotoGP a désormais le sentiment d'être passé à l'échelon supérieur et n'est pas avares de louanges envers son nouveau team.

"Pour le résumer en un mot, c'est un autre niveau. Je crois que j'ai eu de la chance d'être dans d'autres équipes qui possédaient elles aussi une grande Histoire, mais rejoindre Repsol Honda c'est un autre niveau, et ce dans tous les sens. On le voit rien qu'au nombre de journalistes et de médias présents ici", pointait-il mercredi lors de la présentation officielle. "Quant à l'aspect technique, il y avait énormément de monde dans le stand à Valence, à écouter tout ce que j'avais à dire de la moto, et ce dans le moindre détail. La précision et la qualité, c'est un autre niveau et c'est le rêve de tout pilote de faire partie de cette équipe."

"J’ai reçu beaucoup d’attention et d’estime en tant que pilote", assure Lorenzo, confirmant que l'échec connu avec Ducati est digéré. "Ils me l’ont aussi montré chez Ducati, je ne peux pas dire le contraire, mais les résultats ne sont pas venus, pour certaines raisons, et au final ils ont décidé de suivre une autre voie. Je ne garde aucun type de rancœur, ces deux années ont été productives pour moi, j’ai énormément appris, je me suis amélioré en tant que pilote et j’en ai gardé beaucoup d’amis."

Avec Charlotte Guerdoux

Article suivant
Dream team Honda ? "Ce sont les résultats qui comptent", rappelle Márquez

Article précédent

Dream team Honda ? "Ce sont les résultats qui comptent", rappelle Márquez

Article suivant

Petrucci revoit totalement sa préparation avec Dovizioso

Petrucci revoit totalement sa préparation avec Dovizioso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa