Conquérant, Viñales promet d'attaquer en course

Toujours le même petit sourire, qui en dit long sans vraiment le dire. Inventera-t-il un dimanche qui fait voyager ?

Conquérant, Viñales promet d'attaquer en course
Le poleman Jorge Lorenzo, Ducati Team, le deuxième, Jack Miller, Pramac Racing, le troisième, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Le troisième, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, le deuxième, Jack Miller, Pramac Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Troisième sur la grille de départ du Grand Prix de Saint Marin grâce à un chrono en qualifications rendant 0''321 à l'intraitable poleman Jorge Lorenzo, Maverick Viñales se montre particulièrement vindicatif, alors qu'il constate les progrès récents réalisés par Yamaha, qui lui permettent de nouveau de se montrer à son avantage.

Il faut dire que même s'il n'avait pas eu l'occasion de le démontrer en course lors de la dernière épreuve annulée de Silverstone, le pilote espagnol a retrouvé des performances apportant un certain enthousiasme. Le #25 avait en effet signé le meilleur chrono des EL4 et du warm-up en Grande-Bretagne, et a montré depuis le début du week-end à Misano qu'il pouvait être un candidat à la lutte pour le podium, notamment en signant de nouveau la référence des EL4, quelques instants avant les qualifications.

"En fait, après les tests [privés] de Misano, j'avais déjà dit que je me sentais mieux et on a fait des progrès avec l'électronique sur la moto, ce qui me donne de la confiance avec l'avant", détaille Viñales en conférence de presse, l'œil vif. "Je suis vraiment heureux d'être en première ligne, nous progressons. Le rythme peut être bon [en course] et nous pouvons nous battre devant."

Lire aussi :

Malgré la bonne prestation du jour, qui le place quatre positions sur la grille au-dessus de son équipier Valentino Rossi en dépit du fait de n'avoir tourné que 0''078 plus vite que ce dernier, Viñales pense avoir une marge de progression en vue de la course.

"Il y a encore du temps [lors du warm-up] pour progresser, des virages dans lesquels je peux encore améliorer la trajectoire et je suis curieux de voir ce que cela donnera en course. Je me sentais déjà vraiment bien à Silverstone, et ici aussi", poursuit-il.

Je n'ai pas changé, je suis toujours ce garçon un peu fou

Viñales l'assure, il n'a pas changé, et il n'y a pas eu de déclic particulier de son côté sur le pilotage : c'était bel et bien sa moto qui le limitait jusqu'à présent et les sensations retrouvées dernièrement sont dues au pas en avant réalisé sur sa monture.

"Je suis le même, je n'ai rien changé par rapport à Spielberg où j'ai fini 12e : je pousse, Yamaha a progressé, mais nous devons encore nous améliorer. J'ai hâte de continuer à aider Yamaha à vraiment développer une bonne moto : cette année, nous devons composer avec le même moteur et améliorer le châssis et l'électronique. Je suis heureux du fonctionnement de la moto [ce week-end], et je me sens assez fort ici à vrai dire. Je suis impatient de voir ce que ça va donner en course."

Lire aussi :

Un feeling tellement retrouvé qu'il ne se laisse nullement intimider par le virage 11, l'une des courbes les plus rapides de la saison, et où il faut avoir pleinement confiance en son train avant.  

"C'est l'un des virages que j'aime le plus du calendrier, c'est le meilleur de Misano", commente-t-il avec le sourire. "Oui, il est dangereux si l'on perd l'avant, mais il y a de la sécurité et beaucoup d'espace de dégagement si tu chutes."

"Ma motivation est très élevée après ne pas avoir pu rouler à Silverstone alors que je me sentais bien. Nous avons vraiment progressé sur le feeling en essais et je vais pousser du mieux que je peux dès le premier tour. Nous avons aussi un bon niveau de dégradation des pneus, et je pense que l'on peut être aussi être rapides en fin de course. Il sera bien en tout cas de collecter [de bonnes] données [en vue du développement]."

partages
commentaires
Rossi se voit à deux dixièmes du podium

Article précédent

Rossi se voit à deux dixièmes du podium

Article suivant

Le sprint de Márquez, "encore plus rapide qu'un tour de rentrée" !

Le sprint de Márquez, "encore plus rapide qu'un tour de rentrée" !
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021