L'hystérie collective, "plus grand danger" pour le président de la FIM

Jorge Viegas, président de la Fédération Internationale de Motocyclisme, a mis en garde contre l'hystérie collective face à l'épidémie de coronavirus.

L'hystérie collective, "plus grand danger" pour le président de la FIM

Alors que l'épidémie actuelle de coronavirus force le report ou l'annulation de la quasi totalité des événements sportifs mondiaux, la Fédération Internationale de Motocyclisme a été l'une des premières à réagir, notamment en reportant les premières manches de la saison 2020 de MotoGP.

Dans une interview pour La Tribune de Genève, Jorge Viegas, président de l'instance mondiale, est revenu sur la crise que traverse actuellement la planète. Le Portugais se désole notamment de l'hystérie collective qui frappe de nombreuses personnes, dans un moment où la prudence et le calme sont de mise.

Lire aussi :

"Nous suivrons toujours les directives des gouvernements et de l'Organisation Mondiale de la Santé. Nous reconnaissons que la propagation de la maladie doit être stoppée. Malheureusement, une panique générale existe maintenant. Et c'est le plus grand danger, l'hystérie collective", explique-t-il, tout en concédant que le coronavirus aura des répercussions notamment financières : "Si nous sortons un instant de notre petit monde de motards, nous devons nous inquiéter des conséquences mondiales. Les usines sont fermées, les écoles sont fermées, toute l'activité économique ralentit. Il y aura des conséquences, mais elles sont encore difficiles à quantifier."

Comme l'avait déjà suggéré plus tôt Carmelo Ezpeleta, président de la Dorna, Jorge Viegas estime qu'il serait tout à fait possible de pousser au maximum le calendrier MotoGP. Et s'il le faut, organiser des courses jusqu'en 2021 : "Si nécessaire. Imaginez que plusieurs événements doivent encore être annulés et que nous devons reprendre les courses beaucoup plus tard, eh bien, nous irons jusqu'au bout pour garder des championnats dignes de ce nom. S'il le faut, nous irons jusqu'en janvier 2021. Pour nous, ce n'est pas tabou."

Cas Iannone : Viegas favorable à une liste de produits interdits spécifique pour la moto

Avant le coronavirus, une autre problématique devait être gérée par la FIM et la Dorna, le contrôle positif d'Andrea Iannone. Le pilote italien attend encore le verdict de la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM concernant sa suspension, et Jorge Viegas a tenu à rappeler qu'il n'était en rien impliqué directement sur de tels dossiers.

"Le président de la FIM n'a rien à voir avec le procès. Il a été examiné par les avocats des deux parties, qui ont envoyé les différents documents qu'ils jugeaient nécessaires et par un comité de trois juges, tous très expérimentés, qui rendra très prochainement sa décision. Par la suite, il y aura la possibilité d'un appel devant le TAS, tant de la part de Iannone que de son employeur, Aprilia, si la sanction est jugée trop sévère ; ou de la part de l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) si elle considère que la sanction n'est pas suffisante."

L'affaire a en tout cas soulevé l'intérêt d'une liste de produits prohibés spécifique au sport moto, comme le demande Carmelo Ezpeleta. Viegas approuve et compte tenter de mettre cela en place avec les instances mondiales : "Chez nous, l'habileté, l'esprit et le courage sont plus importants que la force physique brute. Sans parler du problème des analgésiques. J'ai l'intention de rencontrer le nouveau président de l'AMA, Witold Banka, pour voir s'il serait possible d'avoir une liste plus adaptée à notre sport."

partages
commentaires
Honda et Suzuki annulent des tests car Jerez ferme ses portes

Article précédent

Honda et Suzuki annulent des tests car Jerez ferme ses portes

Article suivant

Viñales sera prêt à reprendre avant le début de saison

Viñales sera prêt à reprendre avant le début de saison
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021