Résumé de course
MotoGP GP d'Espagne

Course - Bagnaia impérial, Quartararo capitalise

Pecco Bagnaia s'est offert son premier succès de la saison au Grand Prix d'Espagne, menant l'épreuve de bout en bout devant Fabio Quartararo, qui fait néanmoins une bonne opération au championnat. Aleix Espargaró a pris une troisième place synonyme de fin des concessions pour Aprilia.

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Annoncé favori mais en difficulté dans la première partie de la saison, Pecco Bagnaia a enfin offert à la Ducati version 2022 son premier succès de l'année à Jerez. Deuxième tout au long de l'épreuve, Fabio Quartararo conforte néanmoins sa première place au championnat.

C'est sous le franc soleil de l'Andalousie que ce sixième rendez-vous de l'année s'est disputé, la température ambiante atteignant 27°C et celle de l'asphalte 45°C avant le départ. Dans ces conditions, les choix de pneus ont été limpides, l'intégralité du plateau optant pour une gomme dure à l'avant et une medium à l'arrière.

Bagnaia, auteur de la pole, a conservé la tête au départ, devant Quartararo, tandis qu'Aleix Espargaró a encore pris un mauvais envol depuis la troisième place, permettant à Jack Miller, Takaaki Nakagami et Marc Márquez de le doubler. Au dernier virage, Márquez a réussi un dépassement musclé sur Nakagami et le Japonais, gêné, a également vu Aleix Espargaró passer devant lui. Dans cette même courbe, Jorge Martín et Stefan Bradl, engagé en wild-card ce week-end, sont tous deux partis à la faute et sont tombés. Ils ont pu repartir, naturellement à distance des pilotes qui les devançaient.

Mir a conclu le premier tour au septième rang mais il s'est débarrassé de Nakagami dès la deuxième boucle. Marco Bezzecchi occupait la huitième place devant Johann Zarco et Brad Binder. Parti 14e, Álex Rins n'a pas réussi le même envol qu'à Portimão et il n'a gagné que deux positions dans le premier tour.

À l'avant de la course, Bagnaia et Quartararo ont vite creusé un petit écart et, après six tours, ils avaient une seconde d'avance sur un groupe composé de Miller, Marc Márquez, Aleix Espargaró et Mir, qui a légèrement perdu le contact. Loin des pilotes de tête mais néanmoins remonté au 17e rang, Darryn Binder est tombé au virage 2, sans gravité.

Nettement au-dessus du lot, les deux leaders ont continué à augmenter leur avance, collant six dixièmes au tour à leurs premiers poursuivants. Bien que limité par une épaule droite encore douloureuse, une semaine après sa chute en qualifications à Portimão, Bagnaia imposait un rythme que même Quartararo peinait à tenir, et une demi-seconde séparait les deux pilotes après dix tours.

Rins à la faute, Zarco et Bradl à terre

Arrivé à Jerez avec autant de points que le leader Fabio Quartararo, Álex Rins a compromis ses chances de finir dans le top 15 avec un passage dans les graviers du virage 12. Le pilote Suzuki a regagné la piste mais n'occupait plus que la 22e place.

 

Peu après, Johann Zarco est tombé à haute vitesse au virage 5 et a dû abandonner. Stefan Bradl a de son côté vécu sa deuxième chute de la course, au premier virage, et n'a cette fois pas pu repartir.

Alors que la mi-course approchait, Bagnaia continuait à caracoler en tête et d'augmenter l'écart sur Quartararo, repoussé à 0"824 au 12e tour. Cinq secondes derrière eux, Miller restait troisième, avec un Marc Márquez pressant dans sa roue, et Aleix Espargaró en observateur derrière eux.

À cinq tours de l'arrivée, Miller a légèrement ouvert sa trajectoire au virage 5 et Márquez en a profité pour plonger et lui prendre la troisième place.

 

 

En arrivant au dernier virage, Aleix Espargaró a doublé Miller à son tour et Márquez a failli perdre l'avant mais a réussi l'un sauvetage qui a fait sa réputation. La manœuvre a néanmoins permis à ses deux rivaux de passer devant lui. Espargaró a immédiatement creusé un petit écart, alors que Mir a profité de cette lutte pour se rapprocher.

 

Bagnaia s'impose, Márquez prend l'avantage sur Miller

Devant, l'écart entre Bagnaia et Quartararo continuait de fluctuer entre cinq et huit dixièmes, pour finalement passer sous la demi-seconde dans l'avant-dernier tour. Même si Quartararo est revenu dans sa roue, l'Italien n'a finalement pas été menacé et a remporté son premier succès de l'année, devant le Champion du monde, désormais seul leader du championnat. Aleix Espargaró est venu compléter le podium, ce qui signifie qu'Aprilia va perdre ses concessions techniques. Le Catalan remonte au deuxième rang au classement général, à sept points de Quartararo.

Dans ce dernier tour, Márquez a réussi un beau dépassement sur Miller pour la quatrième place, tandis que Mir s'est classé au sixième rang. Takaaki Nakagami a vu l'arrivée à la septième position devant Enea Bastianini, Marco Bezzecchi et Brad Binder. Pol Espargaró ne s'est classé qu'au 11e rang, devant Miguel Oliveira et Álex Márquez. Maverick Viñales et Franco Morbidelli ont pris les deux dernières places dans les points.

Álex Rins fait l'une des très mauvaises opérations du week-end avec la 19e place tandis qu'après sa chute, Jorge Martín n'a pris que la 22e position. Le Madrilène a fait une course esseulé et a en plus reçu une pénalité long lap en fin d'épreuve, pour avoir dépassé les limites de la pistes à cinq reprises.

Les pilotes vont rester à Jerez pour une journée de test lundi. Le prochain rendez-vous sera le Grand Prix de France, dans deux semaines.

Lire aussi :

Spain GP d'Espagne - MotoGP - Course

P. Pilote Moto Tours Écart Intervalle
1 Italy Pecco Bagnaia Ducati 25    
2 France Fabio Quartararo Yamaha 25 0.285 0.285
3 Spain Aleix Espargaró Aprilia 25 10.977 10.692
4 Spain Marc Márquez Honda 25 12.676 1.699
5 Australia Jack Miller Ducati 25 12.957 0.281
6 Spain Joan Mir Suzuki 25 13.934 0.977
7 Japan Takaaki Nakagami Honda 25 14.929 0.995
8 Italy Enea Bastianini Ducati 25 18.436 3.507
9 Italy Marco Bezzecchi Ducati 25 18.830 0.394
10 South Africa Brad Binder KTM 25 20.056 1.226
11 Spain Pol Espargaró Honda 25 20.856 0.800
12 Portugal Miguel Oliveira KTM 25 23.131 2.275
13 Spain Álex Márquez Honda 25 25.306 2.175
14 Spain Maverick Viñales Aprilia 25 27.358 2.052
15 Italy Franco Morbidelli Yamaha 25 27.519 0.161
16 Italy Luca Marini Ducati 25 29.278 1.759
17 Italy Andrea Dovizioso Yamaha 25 35.204 5.926
18 Italy Fabio Di Giannantonio Ducati 25 35.361 0.157
19 Spain Álex Rins Suzuki 25 38.922 3.561
20 Australia Remy Gardner KTM 25 43.378 4.456
21 Italy Lorenzo Savadori Aprilia 25 44.299 0.921
22 Spain Jorge Martín Ducati 25 1'07.681 23.382
  Germany Stefan Bradl Honda 10    
  France Johann Zarco Ducati 9    
  South Africa Darryn Binder Yamaha 5    

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Oliveira pénalisé par un souci avec son holeshot device
Article suivant Quartararo dominé par Bagnaia : "Je n'ai rien à me reprocher"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France