Course - L'espoir pour Zarco, la victoire pour Viñales

partages
commentaires
Course - L'espoir pour Zarco, la victoire pour Viñales
Par : Léna Buffa
26 mars 2017 à 19:54

Maverick Viñales n'a pas déçu les bookmakers et a remporté son premier Grand Prix avec Yamaha. Il n'a toutefois pas eu la partie facile !

Johann Zarco en tête de la course
Podium : le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team; Maverick Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing; Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Chute de Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing; Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing; Alvaro Bautista, Aspar Racing Team; Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing; Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Podium : le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing; le troisième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini; Marc Marquez, Repsol Honda Team
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing; Bradley Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Chute de Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jorge Lorenzo, Ducati Team; Danilo Petrucci, Pramac Racing
Chute de Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

C'est avec un Grand Prix du Qatar exceptionnel que s'est ouverte ce dimanche la saison 2017. Longtemps, on a cru vivre un remake de l'édition 2009, lorsque la course de la catégorie reine avait dû être reportée au lundi pour cause de pluie. Les intempéries ont largement perturbé ce week-end, poussant à l'annulation des qualifications samedi, et tandis que l'on pensait le mauvais temps parti vers d'autres cieux, la pluie a fait son retour sur le circuit ce soir, alors que les pilotes étaient en grille.

Une pluie légère mais suffisamment dérangeante pour fortement gêner la procédure. Le départ a été retardé une première fois et la grille évacuée, puis un nouveau retard a été décidé lorsque les pilotes ont rapporté de l'humidité dans plusieurs virages durant leur second tour d'installation. Après de nombreux passages de reconnaissance de la voiture médicale avec à son bord Loris Capirossi et Franco Uncini, les responsables sécurité, puis une réunion discrète des directeurs d'équipes, décision a été prise de maintenir la course en la réduisant de 22 à 20 tours et en autorisant deux tours de chauffe pour la dernière mise en grille.

Zarco crée l'événement

Après cette attente interminable, les feux se sont enfin éteints, libérant une meute de 23 pilotes plus que prêts à en découdre. C'est Andrea Iannone – parti deuxième – qui a signé le holeshot, tandis que le poleman Maverick Viñales se faisait avaler. Le nouveau pilote Suzuki n'allait toutefois pas tenir longtemps aux commandes de la course, car une autre surprise se préparait derrière lui.

Parti de la quatrième place, le rookie Johann Zarco s'est défait de Marc Márquez puis d'Andrea Iannone en quelques virages à peine et c'est bien lui qui est passé en leader devant les stands à la fin de la première des 20 boucles. Passé d'un pneu arrière medium à soft juste avant le départ, le pilote Tech3 a affiché une aisance épatante durant les premiers tours, au point de contraindre Dovizioso, Márquez et Iannone à se concentrer sur une bagarre à trois tandis qu'il creusait son avance, qui culminera à 1"640 dans le sixième tour.

Le rêve de Zarco et du team Tech3 a pris fin dans le septième tour, lorsque la roue avant de la Yamaha s'est dérobée à l'entrée du virage 2. Hervé Poncharal expliquera que son pilote n'a que légèrement dévié de la bonne trajectoire, mais la conséquence était sans appel : c'était l'abandon.

Dovizioso retente sa chance, en vain

Avec la chute du Français, l'attention s'est reportée sur le trio Dovizioso-Márquez-Iannone. Et, comme il y a un an, ce dernier a fini sa course dans le gravier, parti à la faute au virage 5 à dix tours de l'arrivée, semble-t-il piégé par la ligne blanche à l'intérieur du virage.

Alors que la mi-course était atteinte, Maverick Viñales a soudainement émergé et, en un temps record, il a comblé son retard sur les leaders. Après la sortie de scène de Iannone, Márquez n'allait pas tenir bien longtemps, d'abord avalé par le jeune Espagnol, puis un peu plus tard par un Valentino Rossi lui aussi sur le retour et auteur durant plusieurs tours du meilleur temps en piste.

Un nouveau trio était ainsi formé en tête et Andrea Dovizioso n'allait pas avoir la partie facile. Lui qui s'était déjà classé deuxième de cette course des deux dernières années, il a vu le tant redouté Maverick Viñales lui contester la place de leader par des dépassement incessants. Si la Ducati avait l'avantage en ligne droite, la Yamaha repassait dans la partie sinueuse de la piste. Lorsque le drapeau à damier a rendu son verdict, les efforts de Dovizioso sont restés vains et c'est à Viñales qu'est revenu l'avantage final. Voilà donc le nouveau pilote Yamaha qui s'impose pour ses débuts au guidon de la YZR-M1, mais au terme d'une lutte probablement plus disputée que ne l'imaginaient bien des observateurs !

Rossi en termine à la troisième place, à moins de deux secondes du vainqueur. Lui qui admet qu'il n'aurait pas parié sur son podium, "pas même dix euros", il peut s'estimer soulagé de ce résultat et des points engrangés.

Quant à Márquez, c'est seul qu'il a terminé la course après avoir perdu de son mordant dans les derniers tours. Il se classe quatrième à plus de six secondes du vainqueur et il s'en est fallu de peu pour qu'il ne soit repris par Dani Pedrosa. Ce dernier est venu à bout d'un Aleix Espargaró surprenant, acclamé tel un vainqueur à son retour au stand Aprilia.

Après l'abandon de Johann Zarco, le premier rookie au classement est finalement Álex Rins, qui obtient la neuvième place devant un Jonas Folger revenu du diable vauvert après un début de course très compliqué.

Quid de Jorge Lorenzo ? Il marque les points de la 11e place, un résultat assurément décevant pour le Majorquin mais son passage hors-piste dès le premier tour aurait pu avoir des conséquences bien plus fâcheuses. Après s'être défait de Petrucci et Baz, c'est à 20 secondes du vainqueur qu'il en a terminé.

On notera justement l'abandon de Danilo Petrucci, ainsi que ceux d'Álvaro Bautista, qui a chuté alors qu'il occupait la sixième place, et de Cal Crutchlow, tombé par deux fois.

L'Histoire retiendra que la pluie a fait un retour en force sitôt la ligne d'arrivée passée, mais ce Grand Prix si particulier a bien été au bout et nous a offert des bagarres de toute beauté. On en redemande pour les huit mois à venir !

MotoGP - Losail - Course

Pos.PiloteMotoÉcart
1 spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 38'59.999
2 italy Andrea Dovizioso  Ducati GP17 0.461
3 italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 1.928
4 spain Marc Márquez  Honda RC213V 6.745
5 spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 7.128
6 spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 7.661
7 united_kingdom Scott Redding  Ducati GP16 9.782
8 australia Jack Miller  Honda RC213V 14.486
9 spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 14.788
10 germany Jonas Folger  Yamaha YZR-M1 15.069
11 spain Jorge Lorenzo  Ducati GP17 20.516
12 france Loris Baz  Ducati GP15 21.255
13 spain Héctor Barberá  Ducati GP16 28.828
14 czech_republic Karel Abraham  Ducati GP15 29.123
15 spain Tito Rabat  Honda RC213V 29.470
16 spain Pol Espargaró  KTM RC16 33.601
17 united_kingdom Bradley Smith  KTM RC16 39.704
18 united_kingdom Sam Lowes  Aprilia RS-GP 47.131
Ab. italy Danilo Petrucci  Ducati GP17 6 tours
Ab. italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 10 tours
Ab. spain Álvaro Bautista  Ducati GP16 13 tours
Ab. france Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 14 tours
Ab. united_kingdom Cal Crutchlow  Honda RC213V 16 tours

 

Sondage mondial des fans 2017
Article suivant
Pour Schwantz, Rossi pourrait s'arrêter si Viñales l'éclipse

Article précédent

Pour Schwantz, Rossi pourrait s'arrêter si Viñales l'éclipse

Article suivant

Championnat - Viñales débute l'aventure Yamaha sur les chapeaux de roue !

Championnat - Viñales débute l'aventure Yamaha sur les chapeaux de roue !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de course