Course - Oliveira profite encore de la pluie, calvaire pour Quartararo

Miguel Oliveira a remporté le Grand Prix d'Indonésie, disputé sur piste humide. Le Portugais a devancé un autre spécialiste de la pluie, Jack Miller, et Pecco Bagnaia, qui fait la très bonne opération du week-end puisque Fabio Quartararo a vu l'arrivée hors des points.

Course - Oliveira profite encore de la pluie, calvaire pour Quartararo
Charger le lecteur audio

La pluie a une nouvelle fois souri à Miguel Oliveira à Buriram, le pilote KTM ayant enchaîné les dépassements pour décrocher son deuxième succès de la saison devant Jack Miller. Dans ces conditions, Fabio Quartararo a été incapable de jouer les points, permettant à Pecco Bagnaia de revenir à son contact au championnat.

C'est avec près d'une heure de retard que s'est déroulée cette première course en Thaïlande depuis trois ans, la pluie ayant bousculé le programme. Les conditions se sont améliorées avant le départ mais les pilotes n'avaient fait aucun tour en pneus pluie jusque-là ce week-end, ce qui les plongeait dans une incertitude totale.

La direction de course leur a permis de faire deux tours de reconnaissance afin d'identifier les zones les plus piégeuses, ce qui a raccourci l'épreuve d'une boucle. Sur la grille de départ, les discussions entre les pilotes ont été nombreuses, signe d'un certain doute quant au fait que les conditions soient réellement praticables.

C'est dans ce contexte quelque peu stressant que Marco Bezzecchi s'est élancé en pole pour la première fois de sa carrière en MotoGP. L'Italien a conservé la tête au départ mais il est sorti très large au premier virage, reprenant la piste en tête devant Pecco Bagnaia et Jack Miller.

 

L'envol de Fabio Quartararo a été catastrophique et le Français a glissé quelques virages plus loin, après un duel avec Álex Márquez. Il n'était que 16e à la fin du premier tour. Aleix Espargaró, premier rival de Quartararo et Bagnaia dans la course au titre, occupait de son côté une modeste 11e position.

En tête de l'épreuve, Bezzecchi a vite collé près d'une seconde à Bagnaia mais les commissaires de course lui a demandé de rendre une position en raison de son passage hors piste au premier virage. Ce n'est pas à Bagnaia qu'il a donné sa place mais à Miller, qui avait pris l'avantage sur son coéquipier.

Dès le troisième tour, le vainqueur du Grand Prix du Japon s'est ainsi retrouvé en tête devant Bezzecchi et Bagnaia. Miguel Oliveira occupait la quatrième place devant Jorge Martín, ensuite doublé par Marc Márquez et Luca Marini. Peu après, ce dernier a perdu l'avant, ce qui a offert la septième place à un Johann Zarco discret en ce début d'épreuve.

 

Oliveira, vainqueur du dernier Grand Prix disputé sous la pluie en Indonésie, a doublé Bagnaia puis Bezzecchi. Ce dernier n'a pas opposé de résistance à Bagnaia et a ensuite lentement dégringolé dans la hiérarchie, jusqu'à sortir du top 10.

Espargaró pénalisé, Quartararo hors des points

Au huitième tour, Oliveira est revenu au contact de Miller et a tenté de le doubler, sans y parvenir. Bagnaia a perdu le contact avec les deux leaders mais restait un solide troisième, alors que ses rivaux pour le titre étaient à la peine : Aleix Espargaró a reçu un long-lap pour un contact avec Brad Binder, tandis que Fabio Quartararo continuait sa dégringolade dans la hiérarchie et n'était que 19e. Espargaró pointait au 14e rang après avoir effectué sa pénalité.

 

Des écarts se sont créés en tête et à mi-course, le duo Miller-Oliveira avait deux secondes d'avance sur Bagnaia, qui pouvait lui-même compter sur un coussin de près d'une seconde sur Marc Márquez. Le frère de ce dernier, Álex, était cinquième mais il a ensuite été doublé par Johann Zarco.

Oliveira contrôle la fin de course

Après avoir observé Miller de près durant de nombreux tours, Oliveira a pris l'avantage sur Miller au 15e passage. L'Australien a tenté de répliquer, en vain. Oliveira a même pu creuser l'écart et repousser celui qui le remplacera chez KTM l'an prochain à plus d'une seconde. L'écart a fluctué mais Miller n'a jamais pu revenir dans la roue du leader.

Le circuit a commencé à s'assécher et dans ces conditions, Marc Márquez et Johann Zarco, toujours très performant sur piste séchante, ont fondu sur Bagnaia. Zarco était l'homme le plus rapide en piste et comptait moins de trois secondes de retard sur la tête à quatre tours de l'arrivée. Au 21e des 25 tours au programme, le Français a doublé Márquez mais une fois derrière Bagnaia, il n'a porté aucune attaque. Baisse de rythme ou volonté de préserver les chances de titre du pilote Ducati ? Dans le dernier tour, Zarco a perdu le contact avec Bagnaia et a dû contenir Márquez.

Les positions sont ainsi restées figées jusqu'au drapeau à damier. Miguel Oliveira a décroché son deuxième succès de la saison devant Jack Miller et Pecco Bagnaia, qui fait une excellente opération au championnat en profitant de la 11e place d'Aleix Espargaró et surtout de l'arrivée hors des points de Fabio Quartararo, au 17e rang. Le Français n'a plus que deux points d'avance sur Bagnaia, avec encore 75 unités à prendre cette saison.

Johann Zarco a vu l'arrivée au pied du podium devant Enea Bastianini et Maverick Viñales, auteur d'une belle remontée. Álex Márquez, Jorge Martín et Brad Binder ont complété le top 10.

Lire aussi :

Thailand GP de Thaïlande - MotoGP - Course

P. Pilote Moto Tours Temps Écart Intervalle
1 Portugal Miguel Oliveira KTM 25      
2 Australia Jack Miller Ducati 25 0.730    
3 Italy Pecco Bagnaia Ducati 25 1.968    
4 France Johann Zarco Ducati 25 2.490    
5 Spain Marc Márquez Honda 25 2.958    
6 Italy Enea Bastianini Ducati 25 13.257    
7 Spain Maverick Viñales Aprilia 25 14.566    
8 Spain Álex Márquez Honda 25 14.861    
9 Spain Jorge Martín Ducati 25 15.365    
10 South Africa Brad Binder KTM 25 18.097    
11 Spain Aleix Espargaró Aprilia 25 19.041    
12 Spain Álex Rins Suzuki 25 19.659    
13 Italy Franco Morbidelli Yamaha 25 22.439    
14 Spain Pol Espargaró Honda 25 23.646    
15 Spain Raúl Fernández KTM 25 30.483    
16 Italy Marco Bezzecchi Ducati 25 33.466    
17 France Fabio Quartararo Yamaha 25 34.072    
18 Italy Fabio Di Giannantonio Ducati 25 36.203    
19 United Kingdom Cal Crutchlow Yamaha 25 36.532    
20 Italy Danilo Petrucci Suzuki 25 42.508    
21 South Africa Darryn Binder Yamaha 25 49.992    
22 Japan Tetsuta Nagashima Honda 25 51.346    
23 Italy Luca Marini Ducati 23 53.182    
  Australia Remy Gardner KTM 11      

partages
commentaires

Nouvel horaire pour le GP de Thaïlande après le déluge

Championnat - Bagnaia revient à 2 points de Quartararo !