Course - Photo-finish Rins/Márquez, Quartararo et Zarco au tapis !

Marc Márquez s'est incliné sur la ligne face à un Álex Rins, vainqueur du Grand Prix MotoGP de Grande-Bretagne pour 13 millièmes de seconde.

Course - Photo-finish Rins/Márquez, Quartararo et Zarco au tapis !

Les pilotes des trois premières lignes de la grille ont fait le choix d'aborder la course avec les pneus dur-dur, à l'exception de Fabio Quartararo (medium-dur), et de Dovizioso, qui se distingue aussi par son choix : l'Italien a équipé sa Ducati d'un pneu dur à l'avant mais medium à l'arrière.

Quartararo chute et expulse Dovizioso !

Le départ de Márquez est excellent : l'Espagnol conserve la tête devant Rossi. Derrière, c'est le chaos ! Sur une approximation après un mauvais départ, Quartararo part en highside dans le premier virage et embarque avec lui un Dovizioso n'ayant nulle part où aller. Tombé lourdement au sol (voir la vidéo ici), l'Italien est évacué sur une civière pendant que sa Ducati est en flammes contre le mur de pneus avant de se remettre debout.

Voir aussi:

 

Le premier tour voit un groupe de trois pilotes (Márquez, Rossi et Rins) se détacher de Viñales et Morbidelli. Très vite, Rins parvient à se débarrasser du Docteur : la Honda et la Suzuki se sont détachées de la Yamaha à l'abord du troisième passage, au cours duquel Rins réalise une petite erreur au freinage de Brookland. L'Espagnol resserre rapidement l'écart avec le leader et se montre déterminé à prendre les commandes dans le 4e passage ; derrière, Rossi est incapable de tenir le rythme et voit même Viñales revenir à 0''6. Le troisième duo est composé de Morbidelli et Crutchlow, avec lequel Nakagami essaie de ne pas perdre le contact. Peine perdue pour le Japonais, qui chute au 7e passage mais remonte sur sa machine.

Duel Márquez/Rins au sommet ; Zarco embarque Oliveira !

Auteur du meilleur tour en course dans le 6e passage en 2'00'046, Rins demeure dans la roue du leader, alors que 2''5 derrière, Viñales dépasse Rossi. C'est dans le 8e tour que Rins parvient à s'emparer des commandes pendant quelques virages : le pilote Honda reprend cependant sa position après quelques instants.

Le tour 9 est le théâtre d'un incident impliquant de nouveau tristement un Français : tentant un dépassement sur son acolyte Miguel Oliveira (Tech 3 KTM), le pilote KTM factory embarque le Portugais en manquant une tentative de dépassement par l'intérieur : les deux pilotes finissent au sol et permettent à Jorge Lorenzo d'entrer dans les points.

 

En tête, Márquez et Rins demeurent dans la même demi-seconde pendant de longues boucles. L'un dispose de puissance en ligne droite, l'autre recolle dans les courbes. Viñales, définitivement détaché de Rossi, tente la reconnexion avec le duo en signant avec régularité des temps au tour plus rapides d'environ de quelques dixièmes. À 7 tours de l'arrivée, il pointe à 1''5 de ses compatriotes.

Un incroyable final !

Les cinq derniers tours restent serrés entre les deux leaders. Quelques instants après un coup d'œil au-dessus de son épaule pour vérifier où se trouve Viñales, Rins manque la chute de peu à la relance du virage 9. Plus de peur que de mal : le pilote Suzuki n'est distancé que de 0''269 par Márquez au passage de la ligne annonçant encore trois tours à parcourir.

En dépit d'une aisance évidente en milieu de courbes, Rins est régulièrement contraint de changer de ligne pour éviter le leader. La Suzuki n'a pas la solution pour prendre le dessus dans la phase d'accélération et ne peut faire la différence qu'au freinage. C'est dans l'avant dernier-tour qu'il tente de prendre les commandes, mais une nouvelle fois, Márquez reprend les commandes un virage plus tard. Les deux pilotes abordent la ligne droite de départ/arrivée côte-à-côte à l'abord du dernier tour, tandis que Viñales est spectateur de la scène.

Après une série de tentatives dans les trois derniers virages, Rins réalise un dépassement d'une agilité sensationnelle, littéralement à la sortie du dernier virage et prenant le dessus sur la ligne grâce à une meilleure traction et l'adoption de la trajectoire intérieure, pour 13 millièmes de seconde! Il prive ainsi Márquez d'un succès dans le dernier virage pour la seconde fois après que le pilote Honda ait cédé à Dovizioso en Autriche !

Mathématiquement, le bilan du Grand Prix de Grande-Bretagne est sans équivoque : avec Dovizioso expédié au sol, Márquez fait le plein de points au championnat et voit son matelas aux commandes passer de 58 à 78 points !

Voir aussi:

 
P. Pilote Tours Temps Écart
1 Spain Álex Rins 20    
2 Spain Marc Márquez 20 0.013  
3 Spain Maverick Viñales 20 0.620  
4 Italy Valentino Rossi 20 11.439  
5 Italy Franco Morbidelli 20 13.109  
6 United Kingdom Cal Crutchlow 20 19.169  
7 Italy Danilo Petrucci 20 19.682  
8 Australia Jack Miller 20 20.318  
9 Spain Pol Espargaró 20 21.079  
10 Italy Andrea Iannone 20 25.144  
11 Italy Francesco Bagnaia 20 40.317  
12 France Sylvain Guintoli 20 45.478  
13 Malaysia Hafizh Syahrin 20 54.783  
14 Spain Jorge Lorenzo 20 56.651  
15 Czech Republic Karel Abraham 20 1'29.282  
16 Spain Tito Rabat 20 1'31.716  
17 Japan Takaaki Nakagami 20 1'40.420  
  Spain Aleix Espargaró 19    
  Portugal Miguel Oliveira 8    
  France Johann Zarco 8    
  France Fabio Quartararo 0    
  Italy Andrea Dovizioso 0    

partages
commentaires
Crutchlow s'excuse pour une "chute d'amateur" en qualifications

Article précédent

Crutchlow s'excuse pour une "chute d'amateur" en qualifications

Article suivant

À l'hôpital et sonné, Dovizioso a brièvement perdu la mémoire

À l'hôpital et sonné, Dovizioso a brièvement perdu la mémoire
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021