Selon Puig, le MotoGP a mieux géré la crise que la F1

Le directeur de l'équipe officielle Honda en MotoGP estime que le promoteur du championnat de moto a donné une leçon aux organisateurs d'autres disciplines dans sa manière de gérer la crise liée au coronavirus, avec moins d'hésitations dans les décisions à prendre.

Selon Puig, le MotoGP a mieux géré la crise que la F1

Alberto Puig a beau être le cousin de Pedro de la Rosa, il n'a jamais ressenti une quelconque attirance pour la Formule 1. Ancien pilote en Grand Prix moto, devenu découvreur de talents et encadrant de pilotes, le vainqueur du Grand Prix d'Espagne 1995 juge aujourd'hui que les actions menées par la Dorna depuis le début de la crise liée à la pandémie de COVID-19 dans le monde ont été teintées du bon sens qui devait prévaloir dans une situation aussi délicate. Une approche qui, selon le team manager de Repsol Honda, tranche avec celle qu'ont adoptée les responsables de la Formule 1.

Lire aussi :

Alors que la plupart des compétitions étaient reportées ou annulées, dans les sports mécaniques mais également au-delà, les promoteurs de la F1 ont en effet encouragé toutes les équipes du championnat à se rendre à Melbourne, où devait avoir lieu le premier Grand Prix de la saison, le 15 mars. Mais, à la dernière minute et alors que de premières infections avaient été décelées dans le paddock, l'épreuve a finalement été suspendue.

La semaine précédente, la Dorna avait décidé d'annuler le Grand Prix du Qatar pour la catégorie reine avant que les équipes n'aient fait le voyage, les autorités ayant imposé un isolement de 14 jours à des voyageurs en provenance de zones touchées au début de l'épidémie. Seules les équipes Moto2 et Moto3, ont couru, compte tenu du fait qu'elles se trouvaient déjà sur place, leurs derniers essais de pré-saison ayant été organisés après ceux du MotoGP.

Passée une première quinzaine de mars critique, les instances des deux championnats ont annulé et reporté les épreuves les unes après les autres, se calant sur un rythme assez similaire. La F1 s'oriente, pour le moment, sur une reprise du 12 au 14 juin au Canada, alors que le MotoGP affiche toujours le GP de France, un mois plus tôt, comme première manche de sa saison, mais avec des perspectives plus réalistes qui s'orientent vers juin ou juillet selon les directeurs d'équipes.

"Je pense que nous pouvons être très fiers de l'organisateur de notre championnat. La Dorna a fait les choses avec la tête, pas à pas et en écoutant toujours l'avis des autorités sanitaires", estime Alberto Puig dans une interview accordée à Motorsport.com. "À partir de là, ils ont évalué ce qui pouvait être fait et ce qui ne pouvait pas l'être, mais il est très intéressant de voir comment l'ensemble du collectif travaillant dans le championnat a été protégé."

"Si on compare cela à la F1, aux institutions du football ou au Comité international olympique, ils ont été très hésitants. La Dorna a fait ce qu'il fallait", poursuit l'ancien pilote. "Dès le premier instant, ils ont eu conscience de l'ampleur du problème. Pour cela, il faut avoir les idées claires et être intelligent, et Carmelo Ezpeleta l'est."

Lire aussi :

partages
commentaires
La Dorna veut "tout faire pour récupérer les Grands Prix reportés"

Article précédent

La Dorna veut "tout faire pour récupérer les Grands Prix reportés"

Article suivant

La Dorna prévoit d'aider financièrement les équipes jusqu'en juin

La Dorna prévoit d'aider financièrement les équipes jusqu'en juin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , MotoGP
Auteur Germán Garcia Casanova
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021