Crise Forward - Pas si simple pour les pilotes de changer d'équipe

Crise Forward - Pas si simple pour les pilotes de changer d'équipe
Stefan Bradl, Forward Racing Yamaha
Stefan Bradl, Forward Racing Yamaha
Loris Baz, Forward Racing Yamaha
Simone Corsi, Forward Racing
Simone Corsi, Forward Racing
Loris Baz, Forward Racing à Paris
Loris Baz, Forward Yamaha, Grand Prix du Qatar

Face aux lourdes difficultés que connaît son équipe, Stefan Bradl refuse de faire profil bas et tente tant bien que mal de trouver une porte de sortie. S'il a requis auprès de Forward Racing la rupture de son contrat, le pilote allemand n'est pas, pour l'instant, libre de tout engagement. Comme le rapportait hier Motorsport.com, le team italo-suisse a fait savoir qu'il souhaitait conserver ses pilotes actuels, dans l'espoir de ne manquer que le Grand Prix d'Indianapolis et de reprendre la compétition à Brno.

Alors que certains sponsors désertent, les efforts se multiplient pour trouver le financement nécessaire à la bonne tenue de la fin de saison. Dans ces circonstances, le départ de l'Allemand sonnerait à nouveau comme une très mauvaise nouvelle pour Forward Racing, le pilote conservant une aura non négligeable outre-Rhin malgré des résultats décevants cette année.

Lire aussi : Patron incarcéré - Le team Forward de Baz et Bradl ne courra pas à Indy

Bradl n'en démord pas, il veut reprendre la piste, mais force est de constater que la situation semble pour l'heure bloquée. "Probablement sur les conseils de son avocat, Bradl a estimé que son contrat avec nous était dissous, mais ce n'est pas le cas," martèle le team manager Marco Curioni à GPone. Et de tempérer néanmoins : "Nous ne souhaitons pas garder un pilote contre son gré. De plus, ce sont justement les pilotes et tous les membres de l'équipe qui font les frais de cette situation."

"Le fait est, cependant, que nous ne sommes pas en train de démanteler l'équipe, bien au contraire. Notre intention est de poursuivre notre activité, et ce dès Brno. Libérer un pilote comme Stefan Bradl, qui est l'un de nos meilleurs atouts, n'aurait donc pas de sens," ajoute Marco Curioni.

Quid de l'avenir au-delà de cette saison mouvementée? C'est justement parce qu'il estime que sa présence en 2016 ne pourra être assurée s'il ne retrouve pas rapidement un guidon pour terminer la campagne en cours que Stefan Bradl multiplie les contacts, et pas uniquement avec Aprilia avec qui il négocie depuis déjà plusieurs semaines.

Il en vient même à évoquer l'hypothèse d'un retour en Moto2, Championnat qui l'a couronné en 2011. "A l'heure actuelle, tout est possible," assure-t-il dans les colonnes de Speedweek, non sans rappeler que sa priorité se portera sur la catégorie reine, "mais seulement au sein d'une grande équipe, avec laquelle j'aurais une chance d'entrer dans le top 10".

Loris Baz dans l'expectative

Plus discret que son coéquipier, Loris Baz n'en partage pas moins son inquiétude, indiquant n'avoir aucune certitude malgré les efforts fournis par l'équipe pour reprendre la compétition à Brno, à la mi-août. S'il aimerait lui aussi trouver un autre guidon, le Français reconnaît ne que les circonstances ne le permettent pas dans l'immédiat. "De toute façon pour l’instant je ne suis pas libre, je suis lié à Forward," indique-t-il à Moto Revue. "Mais c’est sûr que je veux trouver une moto pour rouler. Cela dépendra d’une éventuelle solution pour rouler à Brno ou non."

Les pilotes engagés par Forward Racing en Moto2, Simone Corsi et Lorenzo Baldassarri, semblent eux aussi vouloir quitter le navire et prennent des contacts dans cette optique, avec les mêmes difficultés que leurs compagnons du MotoGP. "Concernant Lorenzo, nous sommes en train d'évaluer quelle est la meilleure route à suivre, car un pilote ne peut pas simplement démissionner. Il faut donc comprendre comment procéder, pour cette année et la prochaine," explique à GPone Alberto Tebaldi, manager de Baldassarri dont le contrat avec Forward court jusque fin 2016.

La situation très complexe dans laquelle est plongée Forward Racing depuis l'arrestation de son propriétaire évolue de jour en jour et il est bien difficile pour l'heure de prédire ce qui se passera d'ici aux prochaines échéances.

partages
Stefan Bradl pourrait rejoindre Aprilia

Article précédent

Stefan Bradl pourrait rejoindre Aprilia

Article suivant

Officiel - Stefan Bradl libéré de son contrat avec Forward

Officiel - Stefan Bradl libéré de son contrat avec Forward
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021