Départ de Pedrosa : Crutchlow s'attend à entendre des "conneries"

partages
commentaires
Départ de Pedrosa : Crutchlow s'attend à entendre des
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
25 juin 2018 à 11:15

Le pilote anglais explique s'attendre à des "conneries" sur de supposées faveurs de Honda cette saison, maintenant que Dani Pedrosa va quitter officiellement le HRC en fin d'année.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Dani Pedrosa va être remplacé l'an prochain par Jorge Lorenzo, et le nouveau point de chute du numéro 26 n'est pas encore connu – bien que des rumeurs l'aient évoqué au sein du projet d'équipe satellite Yamaha soutenue par Petronas.

Cal Crutchlow, qui évolue pour sa part au sein du team LCR et détient un contrat directement avec Honda jusqu'à la fin 2019, est actuellement sixième au championnat, alors que Pedrosa n'est que 11e. Lors de la dernière manche en Catalogne, l'Anglais a en outre pris le dessus sur l'Espagnol pour le gain de la quatrième place en course.

"Les personnes qui pensent que, maintenant que Dani ne va pas rester chez Honda, je bénéficie pour ma part d'une meilleure moto, je peux vous dire que ce sont des conneries", a-t-il déclaré après la course à Montmeló. "Ils vont dire : 'Ah tiens, Dani a une moto plus lente, c'est Cal qui récupère toutes les pièces'. Cela n'est pas vrai. J'ai la même moto que vendredi [précédant la manche catalane], j'ai la même moto qu'il y a trois courses. Nous avons juste fait du meilleur boulot."

Les commentaires sur de supposées faveurs envers Crutchlow ont fait suite à la confirmation par ce dernier qu'il aurait de nouvelles pièces à essayer lors de la journée d'essais post-course de Barcelone.

"Cela [le départ de Pedrosa du HRC en fin de saison] ne change rien", a poursuivi le numéro 35. "Je savais ce que j'allais essayer lors de ce test il y a trois mois. Nous avons de petites pièces, rien d'énorme, ce genre de choses qui vous font espérer avoir une moto avec laquelle vous vous sentez plus à l'aise, et c'est tout."

Une bataille de bout en bout entre Crutchow et Pedrosa en Catalogne

La quatrième place de Crutchlow lors du Grand Prix de Catalogne a été son meilleur résultat depuis l'Argentine, début avril, où il avait décroché sa troisième victoire en MotoGP, mais de l'aveu même de l'Anglais le résultat de Barcelone a été quelque peu amer alors qu'il visait un podium.

Crutchlow s'est battu après s'être élancé depuis la dixième place sur la grille, et aurait pu avoir une fenêtre de tir sur la troisième place de Valentino Rossi s'il s'était débarassé de Pedrosa plus rapidement.

"J'ai commis une erreur en passant Dani. J'aurais dû le passer quatre tours avant, comme j'en avais la possibilité", a expliqué le natif de Coventry, "mais je ne pensais pas que Valentino était prenable. Après coup, je me dis que si je l'avais dépassé [Dani Pedrosa] trois tours plus tôt, j'aurais pu également passer Valentino."

Interrogé sur la nature de l'avantage affiché par Crutchlow lors de la bataille du Grand Prix de Catalogne, Pedrosa a déclaré : "La plupart du temps en course j'étais devant, donc je n'ai pas pu le voir, mais j'ai pu entendre son moteur plusieurs fois, et il se rapprochait de moi dans les lignes droites", a constaté le numéro 26. "Donc ce que je peux dire c'est que je n'étais pas aussi rapide dans les virages, et pas aussi rapide dans les sorties de virage. Donc je le bloquais en quelque sorte sur ce point, mais j'étais bien plus fort sur les freins."

Un point fort qui a permis à l'Espagnol de compenser un tant soit peu sa mauvaise position sur la grille, cette dernière qui découle selon lui d'une mauvaise exploitation des pneumatiques neufs en qualifications.

"J'ai pu voir que la façon d'utiliser le grip arrière était différente, et pour ma part je n'étais pas aussi rapide dans les sorties de virage", reprend Pedrosa. "Je pense que une chose sur laquelle nous devons travailler car je pense que c'est l'une des raisons pour lesquelles je suis en difficulté lors des qualifications en pneus neufs. Donc si nous pouvons réussir à changer un peu la façon dont nous entrons dans les virages, cela peut nous aider à mieux utiliser le grip en milieu ainsi qu'en sortie."

Avec Oriol Puigdemont et Germán Garcia Casanova

Prochain article MotoGP
Les sauvetages de Márquez ? "Cela nous fait tous avoir l'air idiot"

Article précédent

Les sauvetages de Márquez ? "Cela nous fait tous avoir l'air idiot"

Article suivant

Márquez et Lorenzo ont mené 75% des tours en course en 2018

Márquez et Lorenzo ont mené 75% des tours en course en 2018