Crutchlow n'a "aucune idée de ce qui va se passer" en course

partages
commentaires
Crutchlow n'a
Par : Michaël Duforest
6 oct. 2018 à 16:11

Cinquième des qualifications du Grand Prix de Thaïlande, c'est un Cal Crutchlow surpris par son rythme qui s'est présenté face aux médias en fin de journée.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Le Britannique fait partie des pilotes en verve depuis le début du week-end, pourtant il ne semble toujours pas obtenir des sensations parfaites de la part de sa moto. Il le prouve en évoquant la séance qualificative, où après des erreurs sur ses premiers tours rapides, il ne s'attendait clairement pas à améliorer dans sa dernière tentative !

"Au vu de mes mauvaises sensations, j'ai fait de mon mieux, je ne voulais pas prendre de risques en EL3. J'ai essayé de faire de bons tours en qualifications, mais j'ai fait deux erreurs lors de chaque tour, à chaque fois dans les mêmes virages. Je n'ai jamais pensé que dans mon dernier tour j'allais vite. Mais j'ai regardé mon tableau de bord et j'ai vu que j'étais à 0"0, donc le même chrono que les autres tours ! Et sur le troisième secteur j'ai toujours vu 0"0, sans attaquer, je me suis dit qu'en attaquant un peu je pourrais améliorer !"

Lire aussi :

Si du mieux était sans doute possible sans ces erreurs, le pilote LCR Honda se satisfait de sa présence sur la deuxième ligne de la grille de départ, à l'aube d'une course qui s'annonce particulièrement difficile à prédire...

"Je suis assez content de la deuxième ligne. Ça sera difficile demain car je n'ai aucune idée de ce qui va se passer. Mais ça sera une course longue et difficile demain pour énormément de pilotes, car certains vont attaquer au début et n'auront plus de pneus à la fin, d'autres feront l'inverse… Peut-être que quelqu'un attaquera en milieu de course, je pense que ça sera une course difficile."

Le vainqueur du Grand Prix d'Argentine a également réagi vis-à-vis d'une équipe qui semble renaître quelque peu ce week-end en Thaïlande, Yamaha. Les machines bleues semblent être en mesure de se mêler à la bataille en tête, ce qui ne déplaît pas à Crutchlow, adepte du "plus on est de fous, plus on rit", mais qui a tout de même du mal à comprendre ce regain de forme soudain...

Lire aussi :

"Les Yamaha ont soudainement trouvé une seconde au tour, quelque chose de bizarre se passe là-bas, ils trouvent une seconde. Peut-être qu'ils essaient d'attaquer un peu plus car Jorge est absent, et qu'ils sont dans une lutte avec lui au championnat. C'est ma théorie, mais ça ne veut pas dire qu'elle est correcte ! Mais c'est bien pour le championnat que tout le monde puisse se joindre à la bataille."

Prochain article MotoGP
Sentiments mitigés pour Pedrosa, 7e à Buriram

Article précédent

Sentiments mitigés pour Pedrosa, 7e à Buriram

Article suivant

Redding interloqué par sa dernière place à Buriram

Redding interloqué par sa dernière place à Buriram
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Qualifications
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions