Crutchlow dit ne pas être avantagé par son test à Sepang

partages
commentaires
Crutchlow dit ne pas être avantagé par son test à Sepang
Par : Léna Buffa
25 oct. 2016 à 07:30

Le MotoGP fait cette semaine son retour à Sepang, pour l'avant-dernière manche de la saison. Un circuit qui a subi d'importants travaux depuis la séance d'essais collective qu'y ont menée les pilotes du Championnat du monde, en février dernier.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Victoire pour Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

La piste a en effet connu un resurfaçage en règles, pour obtenir un asphalte plus adhérent et plus lisse. Dans une volonté de faciliter l'évacuation de l'eau en cas de pluie, la courbure de certains virages a également été modifiée, en particulier dans le dernier virage dont l'approche en est désormais différente. Des travaux ont par ailleurs été menés sur certains vibreurs et certaines voies de dégagement.

Depuis ces changements, Cal Crutchlow a eu l'opportunité de se rendre sur place, à l'occasion d'un test privé organisé en juillet et durant lequel il a travaillé pour Honda et Michelin. Aussi, lorsqu'il a été interrogé dimanche, après sa victoire en Australie, sur l'avantage psychologique que ce test en avant-première pouvait lui donner cette semaine, l'Anglais a écarté l'idée avec malice.

"Oui, j'ai un grand avantage psychologique… si tant est que la piste se trouve dans les mêmes conditions que quand on a été là-bas, parce que c'était un désastre. On roulait quatre secondes plus lentement que le rythme normal", assure-t-il. "La piste est un peu différente avec les changements de courbure, mais les virages vont globalement dans le même sens et, en cinq tours, vous avez appris la courbure des virages. Mais la piste était vraiment sale et elle exfiltrait de l'eau."

"Je vais croire dans ma tête que j'ai un avantage psychologique… probablement jusqu'aux EL1. Et puis, je serai peut-être 10e et ce sera fini ! En tout cas, on va là-bas dans un état d'esprit positif, et ce peu importe ce qui se passe, parce qu'on arrive de quelques bonnes courses", rappelle-t-il, lui qui s'est affirmé comme le deuxième homme du championnat depuis le mois de juillet.

Cal Crutchlow assure également n'avoir pris aucun avantage quant à la découverte des pneus que Michelin pourrait fournir pour cette manche. "Je ne sais pas s'ils apporteront sur la course les mêmes pneus que sur ce test, quoi qu'il en soit on dispose maintenant de tous les pneus qu'ils ont amenés sur ce test. On les a tous utilisés, il n'y a donc rien de nouveau pour les autres", souligne-t-il.

Casquette rouge #35 Cal Crutchlow
Casquette rouge #35 Cal Crutchlow, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Diaporama - Les plus belles remontées de Valentino Rossi

Article précédent

Diaporama - Les plus belles remontées de Valentino Rossi

Article suivant

Hayden - "C'était génial, j'aurais juste aimé finir le job"

Hayden - "C'était génial, j'aurais juste aimé finir le job"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités