MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
7 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
15 jours
10 sept.
Prochain événement dans
35 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
43 jours
25 sept.
Prochain événement dans
50 jours
09 oct.
Prochain événement dans
64 jours
16 oct.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
78 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
92 jours
13 nov.
Prochain événement dans
99 jours

Crutchlow arrive en Allemagne avec un genou cassé

partages
commentaires
Crutchlow arrive en Allemagne avec un genou cassé
Par :
4 juil. 2019 à 15:07

Un incident à l'entraînement a blessé le pilote anglais, qui ignore à ce stade s'il sera en mesure de disputer le Grand Prix d'Allemagne.

Après Takaaki Nakagami, qui a quitté Assen avec une cheville bandée après avoir été emmené au sol par Valentino Rossi en course, c'est l'autre pilote LCR qui s'est blessé cette semaine. Cal Crutchlow a en effet connu un incident peu banal hier midi à l'entraînement, lorsque sa chaussure de vélo a glissé sur des pavés, le faisant chuter. Résultat, il souffre d'une fracture au niveau du genou droit.

"Malheureusement, j'ai une mauvaise blessure au genou. C'est arrivé hier à Assen", a-t-il expliqué lors de sa rencontre avec les médias en amont du Grand Prix d'Allemagne. "Je suis descendu de vélo, pour vérifier la hauteur de ma selle. Je n'étais pas à l'aise sur le vélo et je me suis donc arrêté sur une route pavée. J'étais penché pour regarder ma selle, mon pied a glissé sur les pavés et j'ai heurté le sol avec le genou, très fort. Je me suis cassé la tête du tibia et le ligament croisé, au milieu du genou, semble complètement rompu."

Lire aussi :

Sur le moment, le pilote anglais a avant tout eu peur de s'être blessé à la cheville, lui qui a connu de grosses difficultés en fin de saison dernière avec une vilaine blessure. "Quand j'ai entendu le craquement et que je suis tombé par terre, je n'ai pas ressenti de douleur dans la cheville, alors j'étais content que ce ne soit pas la cheville", admet-il. Toutefois, il s'est vite rendu compte que c'est son genou qui avait souffert, même s'il a réussi à boucler les 30 derniers kilomètres de son entraînement avec ses acolytes du jour, son assistant Dakota Mamola et le cycliste Tom-Jelte Slagter. "J'ai roulé pour rentrer à la maison, parce que je le devais. J'ai eu mal quand j'ai heurté le sol, mais je n'ai pas eu mal pour rentrer, cependant je savais que j'avais quelque chose. Le bruit quand j'ai heurté le sol… Les gens sont sortis du café dans lequel ils étaient assis !" témoigne Crutchlow.

Passé par l'hôpital ce matin, il a eu la confirmation qu'il était bel et bien blessé. "On a dû enlever du liquide aujourd'hui, environ 500 ml. Si le liquide avait été blanc, ça aurait été OK, mais il était plein de sang et j'ai donc dû aller passer une IRM qui a confirmé nos inquiétudes. Je ne suis pas en grande forme. Je ne sais pas si je vais pouvoir rouler demain, on verra. Quoi qu'il en soit, il n'y a rien que je puisse faire, malheureusement, les accidents arrivent." Le pilote anglais s'aide donc de glace et est actuellement sous anti-inflammatoires et anti-douleurs afin de contenir le gonflement de son genou, sans pouvoir prévoir ce que seront ses délais de guérison. "Je n'en ai aucune idée. Je prévois d'aller bien la semaine prochaine. Bien sûr, j'aurai mal mais ce que je prévois c'est d'être sur mon vélo, comme d'habitude", anticipe-t-il simplement.

En attendant, il compte bien prendre la piste demain et tenter de disputer le Grand Prix d'Allemagne, le dernier avant la pause estivale, mais sans certitude quand à ce que sera sa condition. "Je vais faire de mon mieux pour contenir l'inflammation et gérer la situation", indique-t-il. "Au final, je prévois de rouler, d'être aussi rapide que je peux et d'avoir un bon week-end. Ironiquement, j'ai fait mes meilleures courses quand j'ai été blessé. J'en retiens le positif."

"Le problème ici c'est que les virages à droite sont plus serrés que les virages à gauche. Il faut donc vraiment plier le genou", souligne-t-il. "Le problème ce sont les virages 3 et 4, les virages à droite. Pas le virage 1, mais les 3 et 4 sont tellement serrés qu'on ne peut pas abaisser le repose-pied, sinon il toucherait le sol."

Visiblement pas du tout abattu moralement par cet incident, c'est un Cal Crutchlow philosophe qui aborde ce nouveau challenge. "Je verrai demain, de toute façon je ne peux rien y faire. Voilà la situation, mais bon ça ne sera pas une excuse pour être plus rapide ou plus lent ce week-end, je vais faire de mon mieux mais pour le moment la situation n'est pas si bonne, c'est clair, vu tout le sang qu'il a fallu sortir du genou." Et de commenter : "Voilà la situation pour ce week-end. Encore une histoire !"

Officiel : Petrucci prolonge avec Ducati pour 2020

Article précédent

Officiel : Petrucci prolonge avec Ducati pour 2020

Article suivant

Márquez se méfie de Yamaha et Ducati sur "son" Sachsenring

Márquez se méfie de Yamaha et Ducati sur "son" Sachsenring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Lieu Sachsenring
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa