MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
C
GP du Japon
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
2 jours
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
9 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
16 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
30 jours

Crutchlow "a supplié" Honda de laisser Nakagami tester la moto 2019

partages
commentaires
Crutchlow "a supplié" Honda de laisser Nakagami tester la moto 2019
Par :
3 juil. 2019 à 11:25

L'Anglais assure que c'est lui qui a incité Honda à laisser son coéquipier japonais essayer la machine de 2019 lors du test post-course à Barcelone, ce dans l'idée de confirmer ses dires sur les problèmes en virage de la dernière version de la RC213V.

Takaaki Nakagami a beau évoluer sur une Honda datant de 2018, il ne figure qu'à trois points de son coéquipier Cal Crutchlow au championnat, alors que l'Anglais dispose lui de la dernière version de la RC213V. Le pilote japonais a néanmoins eu l'occasion de tester la machine de 2019 au cours de 20 tours réalisés lors de la journée d'essais post-course en Catalogne il y a un peu plus de deux semaines.

De son côté, Crutchlow n'a eu de cesse de se plaindre cette année à propos des difficultés en virage de la Honda de 2019, et a expliqué avoir poussé le HRC à laisser Nakagami essayer la dernière monture du constructeur japonais, ce afin de confirmer ses critiques vis-à-vis de la moto.

Lire aussi :

Mais si Nakagami a confirmé ses critiques, Crutchlow a cependant regretté que le Nippon se soit cantonné à "aller vite" afin de prouver à Honda qu'il méritait une moto d'usine pour la saison 2020. "Taka pense que c'est le HRC qui voulait qu'il teste la moto, ce qui n'est absolument pas le cas", a ainsi déclaré Crutchlow en marge du GP des Pays-Bas à Assen. "Mais c'est moi qui ai supplié le HRC pendant six mois. Je voulais voir s'il allait confirmer mes sensations s'il participait à ce test. Le problème est que Taka n'avait qu'une idée en tête : aller vite. Il a chaussé le nouveau pneu soft de développement à l'arrière, et il a juste voulu aller vite afin de pouvoir dire qu'il avait besoin d'une moto d'usine pour l'an prochain. Il a confirmé mes sensations sur la moto. Bien sûr il y a des choses positives. Le moteur est plus rapide, et nous avons moins de patinage en sortie de virage, mais à l'intérieur de ces derniers, le comportement [de la moto] est pire [comparé à la Honda de 2018]. Avec son chef-mécanicien, il n'a été intéressé que par le fait d'aller aussi vite que possible pour ces raisons, à mes yeux."

Un simple avant-goût de la moto 2019

Nakagami a roulé une seconde plus vite que son meilleur tour sur la machine de 2018 durant le test de Barcelone, chose qui n'a pas étonné Crutchlow étant donné le niveau de grip important présenté par la piste le lundi. Le pilote japonais a pour sa part expliqué qu'il pouvait "un peu" comprendre les commentaires de son coéquipier à propos de la moto de 2019, mais a aussi assuré qu'il lui était difficile de formuler un jugement définitif en raison du peu de tours bouclés et de l'absence du moindre travail sur les réglages.

"J'ai eu un feeling différent sur l'avant", a déclaré Nakagami. "Par moments, en particulier dans la première partie du virage, le feeling est un peu différent, mais je ne peux pas dire que cela soit quelque chose de négatif. Ce n'était qu'un avant-goût de la moto, et nous ne nous sommes pas appesantis sur les problèmes. Nous avons juste testé, et il ne s'agissait que d'une première impression. Nous n'avons pas changé la cartographie [du moteur] ou les réglages de la moto. Donc nous n'avons pas pu vraiment ressentir la différence. Je ne peux rien dire, car ce n'était qu'un avant-goût de la moto, mais la première impression que j'en ai eue est bonne. Les conditions étaient aussi différentes par rapport au week-end, il y avait plus de gomme sur la piste comme Cal a pu l'expliquer. C'est donc difficile de dire si la moto est plutôt positive ou négative."

Article suivant
Pour Viñales, ne pas avoir pénalisé Lorenzo peut créer un précédent

Article précédent

Pour Viñales, ne pas avoir pénalisé Lorenzo peut créer un précédent

Article suivant

Viñales, Rins, Quartararo… Une nouvelle génération "qui a envie"

Viñales, Rins, Quartararo… Une nouvelle génération "qui a envie"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Cal Crutchlow Boutique , Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Lewis Duncan