Crutchlow : "Je sais pourquoi Márquez est tombé"

Le pilote Honda a sa petite idée sur les raisons de la chute de l'Espagnol. Crutchlow revient également sur sa course et le pilotage d'une moto capricieuse.

Crutchlow : "Je sais pourquoi Márquez est tombé"
Podium : le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le vainqueur Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, le troisième, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Le troisième, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda effectue un essai de départ
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Lorsque Cal Crutchlow termine une course, il n'est pas rare qu'il se retrouve devant les pilotes officiels Honda ! Cela a encore été le cas en Argentine, puisque le Britannique a fait montre d’une régularité remarquable.

Parti depuis la première ligne de la grille de départ, le pilote LCR a aussitôt tenté de suivre le rythme infernal de Marc Márquez, sans succès. Un mal pour un bien puisqu’il restait au moins sur ses roues, même si Maverick Viñales en profitait bientôt pour le déborder. Dès lors, Crutchlow passait le restant de sa course à protéger sa deuxième place. En vain, puisque Valentino Rossi parvenait à le dépasser dans les derniers tours avant la ligne d’arrivée.

Crutchlow revient longuement sur sa course, menée avec patience et rigueur. "Des voyants ont clignoté sur mon écran de bord dès le début ou presque. Je n’ai pas paniqué. J’ai commencé à être en mesure d’attaquer et, quand Maverick est passé, je me suis dit 'OK, je vais le suivre un peu pour voir si je peux gérer la situation'. Donc j’ai poussé pour rester avec lui, mais les voyants du tableau de bord se sont allumés à nouveau, j’ai pensé 'OK, maintenant je dois à nouveau ralentir'. J’ai essayé de gérer ça de la meilleure manière. Puis Valentino m’a dépassé, il semblait avoir un peu plus grip que moi, mais on sait que la Honda est assez difficile à mener", explique-t-il.

"Márquez attaquait comme une bête"

Le pilote porteur du numéro 35 a également sa petite idée concernant la chute et l’abandon de Marc Márquez. "Je sais pourquoi il est tombé. C’est parce qu’il attaquait comme une bête dès le départ ! Aussi je l’ai laissé partir, mais je savais que c’était une situation idéale, je pouvais le rattraper comme en Australie. Je ne cherchais pas à prendre de risques au départ, car je devais terminer la course après ce qui s'est passé au Qatar [où il a chuté, ndlr]. Je savais que je pouvais ménager les pneus jusqu’à la fin", analyse-t-il.

Crutchlow, qui n'avait plus fini une course depuis sa victoire en Australie l'an dernier, a fait montre d'une efficacité redoutable, et pourtant il a souffert sur la moto. "La Honda est très difficile à piloter, surtout lors des cinq derniers tours. Physiquement, c’était dur. Je veux améliorer ce point pour la prochaine course car nous aurions pu rouler une seconde plus vite si la moto n'avait pas bougé dans tous les sens. Pourtant, on sait pourquoi elle bouge autant. On verra bien à Austin."

Casquette rouge #35 Cal Crutchlow
Casquette rouge #35 Cal Crutchlow, en vente sur Motorsport.com
partages
commentaires
Lorenzo : "On aurait pu se battre pour la 4e ou 5e place"

Article précédent

Lorenzo : "On aurait pu se battre pour la 4e ou 5e place"

Article suivant

Márquez ne comprend pas son accident

Márquez ne comprend pas son accident
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021