Crutchlow, le meilleur après Márquez sur les trois derniers mois

partages
commentaires
Crutchlow, le meilleur après Márquez sur les trois derniers mois
Par : Léna Buffa
19 oct. 2016 à 15:30

Crutchlow reste indéniablement dans une spirale positive depuis le début de l'été, mais regrette une erreur à Motegi, qui lui a potentiellement coûté des points supplémentaires.

Andrea Dovizioso, Ducati Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Lucio Cecchinello, team principal Team LCR Honda, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Cal Crutchlow reste l'un des hommes forts de cette seconde moitié de championnat. Lui qui a dû attendre la quatrième manche avant d'ouvrir son compteur, il affiche à présent 116 points, et en particulier 96 cumulés sur les sept dernières épreuves en date : un score que seul Marc Márquez a battu.

Sur ces trois derniers mois, le pilote LCR a enregistré une moyenne de 13,7 points par course dans laquelle sa victoire de Brno se taille la part du lion, mais c'est bien sa régularité qui lui permet aujourd'hui de figurer en bonne place au championnat.

Le Grand Prix du Japon l'a vu rétrograder d'un rang au profit d'Andrea Dovizioso et il occupe désormais la septième place. Il reste néanmoins en bagarre dans un groupe très compétitif qui risque fort de poursuivre sa confrontation jusqu'au tomber de rideau de la saison.

Une erreur à Motegi

À Motegi, Cal Crutchlow s'est qualifié en cinquième position, offrant à son équipe la meilleure place d'un team privé sur la grille pour la quatrième fois de suite. Ainsi positionné, il a pris le départ en optant pour le pneu avant dur, avec une idée en tête : construire sa course progressivement et profiter de sa gomme dans les derniers tours pour jouer sa carte face à certains pilotes officiels, et notamment Dovizioso, sur qui il concentre son attention au championnat.

Une erreur personnelle a cependant porté un coup d'arrêt à ses espoirs et, s'il a obtenu une nouvelle entrée dans le top 5, il regrette de n'avoir pu capitaliser plus sur les chutes survenues aux avant-postes. "C'est une bonne position pour moi et le team, mais j'ai fait une faute en milieu de course", admet-il.

"J'avais choisi le pneu avant dur, qui était à mon avis le bon choix, mais il était vraiment difficile d'être rapide au début de la course. J'ai donc attendu, dans l'idée de faire du bon boulot vers la fin, ce qui était mon objectif", explique l'Anglais. "Je pensais pouvoir le faire, mais je suis sorti de la piste et cela a compliqué les choses pour moi. J'ai perdu huit ou neuf secondes dans ce tour (le 17e, ndlr). C'était entièrement de ma faute, mais j'ai réussi à rester sur la moto en passant dans le gravier et c'était le principal."

Alors qu'il se trouvait à 1"7 des Suzuki et espérait les reprendre puis aller chercher Dovizioso pour la troisième place, Cal Crutchlow a vu sa cible s'éloigner dans cette excursion hors-piste. "On a quand même réussi à terminer à une bonne place, mais on est bien entendu un peu déçu parce qu'on aurait pu se battre pour le podium. Quoi qu'il en soit, le team a fait du super boulot et ce nouveau top 5 est important pour la seconde moitié de la saison", conclut-il.

Article suivant
Vers un 1er test de l'envoi de messages sur le tableau de bord

Article précédent

Vers un 1er test de l'envoi de messages sur le tableau de bord

Article suivant

Vitesse, pluie et fraîcheur : le cocktail peu rassurant de Phillip Island

Vitesse, pluie et fraîcheur : le cocktail peu rassurant de Phillip Island
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Course
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions