MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
11 Heures
:
30 Minutes
:
24 Secondes

Pour Crutchlow, ce que fait Márquez avec la Honda est unique

partages
commentaires
Pour Crutchlow, ce que fait Márquez avec la Honda est unique
Par :
16 oct. 2019 à 15:05

Le pilote LCR peine à s'expliquer comment Marc Márquez réussit de telles prouesses au guidon d'une Honda 2019 qui donne tant de mal aux autres concurrents qui en sont dotés.

Marc Márquez n'a plus à prouver son talent, dont témoignent aisément ses huit titres de Champion du monde. Mais là où l'on pourrait voir dans son sacre rapide cette saison le signe de sa compétitivité autant que de celle de sa moto, la supériorité qu'il affiche également sur les autres RC213V rappelle chaque week-end le caractère absolument sensationnel de sa performance, qui semble finalement n'appartenir qu'à lui.

Doté d'un palmarès qui n'a pas vraiment à rougir face à celui du #93, Jorge Lorenzo se prend cette année un revers cinglant, proportionnel aux attentes nées de l'union des deux champions espagnols. La déconvenue du Majorquin ne fait que mettre en exergue la prestation époustouflante de son voisin de stand, poussant certains à plus facilement critiquer un pilote qui, à l'inverse, semble en perdition. Mais dans un tout autre style, Cal Crutchlow n'est pas beaucoup plus à l'aise que le #99 et ses conclusions sont simples : la différence vient de Márquez, et de lui seul.

"Nous avons tous les mêmes pièces", souligne le pilote anglais. "Ce n'est pas comme si Marc avait quelque chose de différent, il a la même moto que moi, ça n'est pas le souci. Le souci est qu'il arrive à mieux la piloter que moi. Il faut que l'on se concentre sur notre propre travail. Le problème est que ma référence, c'est le meilleur gars du monde, car il a la même moto. J'ai aussi un quintuple Champion du monde comme référence [Lorenzo], et je le bats, [alors] je ne pense pas que nous fassions du mauvais travail, mais nous ne faisons pas du bon travail non plus."

Lire aussi :

Fin connaisseur de la RC213V et observateur attentif de Márquez, Crutchlow est incapable d'expliquer comment l'Espagnol parvient à réaliser de telles prouesses. "Je ne sais pas. Vous pouvez me poser la question toutes les semaines, je ne sais pas. Si je le savais... Je sais comment il fait, mais c'est impossible à faire, c'est aussi simple que ça", résume-t-il. "Je parierais tout ce que j'ai que, si vous mettiez n'importe quel pilote du championnat sur la moto, il ne pourrait pas faire ce qu'il fait, c'est aussi simple que ça."

Une analyse partagée avec Lorenzo

Avec la version 2019 de sa machine, confiée à Márquez, Lorenzo et Crutchlow, Honda a réussi à répondre aux attentes des pilotes en apportant un gain de puissance, afin de gommer en partie l'avantage pris par Ducati sur ce terrain. La contrepartie se situe dans la stabilité du train avant, rendant la machine très physique à piloter avec le style qu'ont en majorité les pilotes. Seul Márquez parvient donc à contourner ces difficultés, pour à la fois tomber peu et se montrer rapide.

Témoignant en Thaïlande d'un tour lancé dans lequel sa moto l'a "jeté" à l'entrée d'un virage où il a eu du mal à s'arrêter, Crutchlow faisait le parallèle avec l'aisance de son chef de file dans des situations similaires : "Le problème est que dès que la roue arrière quitte légèrement le sol, la moto devient folle. C'est le cas aussi pour Marc, mais il pilote d'une manière différente où il bloque légèrement la roue arrière pour décélérer. Mais personne d'autre ne pilote comme ça. Quand sa roue touche de nouveau le sol, elle bloque un peu, alors que la mienne prend de la vitesse. C'est pour ça qu'elle glisse comme une folle."

"On a un peu perdu depuis l'an dernier [à l'entrée des virages], à cause de l'instabilité du frein moteur sur la moto. L'an dernier, on pouvait freiner plus tard et garder la vitesse en virage. Maintenant on peut toujours freiner tard mais on n'a plus la vitesse en courbe", précise le pilote LCR. "Il faut qu'on progresse dans ce domaine, mais Honda le sait et ils en sont très conscients. Ils font du bon travail pour essayer d'améliorer cela, mais pour le moment on n'y est pas arrivé, que ce soit en tant que pilote, équipe ou constructeur. On essaye tous d'améliorer ce domaine sur la moto."

Lire aussi :

Crutchlow appelle de ses vœux "une moto plus simple à piloter, du moment où l'on quitte les stands jusqu'à la fin du week-end". "Je ne suis absolument pas faible, mais la moto est tellement dure et physique à piloter, vous ne pouvez pas l'imaginer. Jorge l'a dit directement, et j'étais d'accord avec lui et je le suis toujours", affirme-t-il, espérant logiquement que le HRC parviendra à trouver le bon compromis pour 2020 en améliorant ce point faible tout en n'effaçant pas les progrès accomplis cette année. "Nous devons conserver nos points forts. Je sais que c'est plus simple à dire qu'à faire, ça serait chiant si on savait tous comment le faire !"

Crutchlow a déjà pu tester deux fois le prototype de 2020, dont il s'est dit "plus positif que négatif", et il pourra reprendre ces essais dans un mois lors des premiers tests de l'intersaison. "Je pense que je comprends comment donner le feedback pour progresser", rappelle-t-il par ailleurs. "N'oublions pas que j'ai piloté pour deux [autres] constructeurs, l'un avec un très bon moteur et une très bonne électronique, et l'un avec un package assez neutre ou tout fonctionnait bien ensemble. Je comprends les autres motos. Ces dernières années, tout le monde chez Honda a uniquement piloté des Honda, à part pour Jorge. Jack [Miller], Tito [Rabat], Redding, Morbidelli, Marc, Dani [Pedrosa], Taka [Nakagami], Lüthi, ils n'avaient piloté que des Honda. À un moment donné, j'étais le seul à avoir piloté quelque chose d'autre !"

Avec Michaël Duforest  

Article suivant
Viñales : "Tout ce que je fais, c'est pour être numéro un"

Article précédent

Viñales : "Tout ce que je fais, c'est pour être numéro un"

Article suivant

Les records à battre à Motegi

Les records à battre à Motegi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Cal Crutchlow Boutique , Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team , Team LCR
Auteur Léna Buffa