MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
37 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
51 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
79 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
93 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
107 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
121 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
142 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
149 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
191 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
198 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
226 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
247 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
261 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
269 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
275 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
289 jours

Crutchlow mécontent de la gestion des séances pluvieuses en Autriche

partages
commentaires
Crutchlow mécontent de la gestion des séances pluvieuses en Autriche
Par :
15 août 2018 à 12:15

L'Anglais pointe du doigt l'inaction de la direction de course, qui s'est selon lui concentrée sur des sujets annexes plutôt que sur les problèmes concrets posés par les intempéries.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

De l’avis de nombreux pilotes, les vitesses atteintes sur le Red Bull Ring en font l’un des circuits les plus dangereux du calendrier. D’autant plus lorsque les conditions météo viennent s’en mêler, comme cela a été le cas le week-end dernier, des ondées venant perturber les EL2 et les EL3.

Mais si de nombreux concurrents ont eu de quoi pester alors qu’ils se retrouvaient de facto sans possibilité d’améliorer leur temps des EL1, et donc de se voir offrir une chance supplémentaire d’accéder directement à la Q2, d’autres se sont davantage souciés de la question de la sécurité, à l’image de Cal Crutchlow.

L’Anglais avait pourtant tout pour être heureux samedi après-midi, suite à une belle cinquième place signée sur sa Honda, là où il avait dû cravacher pour entrer dans le top 15 lors des deux précédentes éditions en Autriche.

 

Mais c’est finalement la colère qui a pris le dessus sur la bonne séance de qualifications, le numéro 35 estimant qu’il était irresponsable de ne pas interrompre les séances compte tenu des intempéries sévissant dans les montagnes de Styrie.

"La pluie, hier, c’était une blague", a-t-il ainsi déclaré sans détour. "Pour notre séance, pour le Moto2, c’était juste horrible, sur l’un des circuits les plus dangereux. Ensuite ils ont lancé les petits de la Red Bull Rookies Cup, eux qui n’ont que des pneus de cinq pouces."

Problème de priorité

Le pilote LCR a surtout pointé du doigt le laxisme de la direction de course, qui n'a selon lui pas pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de tous les pilotes, notamment par la sortie du drapeau rouge.

"Aujourd’hui (samedi), il y a une moto en piste, des gens qui chutent, quatre commissaires qui sont en train d’essayer de ramasser une moto qui a un pneu crevé, et là haut, ils ne font rien, absolument rien", déplorait le natif de Coventry après les qualifications. "C’est ce qu’on a dit hier lors de la Commission de sécurité. Nous ne sommes pas d’accord avec les décisions en ce moment, pas du tout. Je ne comprends pas, ils disent qu’il n’y a pas de problème pour sortir le drapeau rouge, que cela ne fait pas perdre de temps. Mais ils ne le sortent jamais. Peut-être qu’ils n’aiment pas la couleur rouge, je ne sais pas."

Lire aussi :

Trop de pénalités pour rien

Se recentrer sur la priorité que devrait constituer la sécurité, voilà la préconisation de Crutchlow, qui regrette que la direction de course se concentre sur ce qu'il considère comme des peccadilles plutôt que de s'attaquer aux vrais problèmes.

"Il y a plus de pénalités, ils mettent plus de pénalités ça et là pour différentes raisons qui ne devraient même pas amener à une pénalité", dénonce-t-il ainsi. "Vous pouvez parfois résoudre un problème simplement en allant à la rencontre du gars dans son garage, en vous excusant et voilà, on n’en parle plus. Au milieu de la séance ou à un autre moment, peu importe, ils mettent trois places de pénalité [à Morbidelli], alors qu’ils devraient se concentrer sur la sécurité. Mais je ne suis pas le seul pilote, je dis juste ça parce que tout le monde a probablement peur de le dire, mais c’est la réalité et tout le monde est d’accord. Chaque pilote que je connais est complètement d’accord là-dessus."

Article suivant
Scott Redding présente ses excuses à Aprilia

Article précédent

Scott Redding présente ses excuses à Aprilia

Article suivant

Rabat, quelques tours de trop...

Rabat, quelques tours de trop...
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Willy Zinck