Crutchlow : 10 pilotes en lice, mais "que 3 places sur le podium"

partages
commentaires
Crutchlow : 10 pilotes en lice, mais
Par : Willy Zinck
25 oct. 2018 à 08:33

L'Anglais pense que le Grand Prix d'Australie va livrer une nouvelle course en peloton qui devrait donner la possibilité à de nombreux pilotes de viser la victoire.

Contrairement à son camarade de chez Honda Marc Márquez, Cal Crutchlow n'a pas encore atteint son objectif principal cette saison, à savoir le titre de meilleur pilote indépendant. Il en prend tout de même le chemin avec sa récente deuxième position au Japon, là où ses deux principaux rivaux, Danilo Petrucci et Johann Zarco, ont fini en dehors du top 5.

À Phillip Island, sur un circuit qui lui réussit bien et où il s'est déjà imposé par le passé (c'était en 2016), l'Anglais va donc tenter d'accroître encore un peu plus son avance. Il bénéficiera pour ce faire de sa bonne dynamique actuelle.

Lire aussi :

"Il faut garder en tête le fait que nous avons eu une très bonne course la semaine dernière au Japon", rappelle-t-il. "L'équipe a fait un travail remarquable pour me permettre de terminer à la deuxième place. Je pense que la dynamique est là, et je pilote bien en ce moment."

Les écarts cette année entre les différents concurrents sont serrés, et le profil du circuit de Phillip Island devrait favoriser la tenue d'une course en peloton, à l'image de ce que nous a réservé la manche thaïlandaise un peu plus tôt ce mois-ci.

Vers une course en peloton comme en 2017 

Le souvenir de l'édition 2017 du Grand Prix d'Australie est par ailleurs resté dans les mémoires, lui qui avait offert une course spectaculaire et très agressive, marquée par de nombreux dépassements.

Un scénario de course qui devrait se reproduire dimanche selon Crutchlow. "Le fait de répéter la course de 2016 sera difficile", affirme-t-il. "Avoir une grande avance [Crutchlow avait remporté l'édition 2016 avec plus de quatre secondes de marge sur le deuxième], cela n'arrive pas souvent. Il n'y a qu'à voir la course de l'an dernier, c'était si serré et avec tellement de dépassements, et beaucoup de pilotes en lice pour la victoire."

Le phénomène d'aspiration joue en effet un rôle déterminant à Phillip Island, et peut facilement empêcher un pilote de prendre la poudre d'escampette. Un facteur qui débouche bien souvent sur des courses tactiques dans l'État de Victoria.

Lire aussi :

"Si quelqu'un est derrière vous, il peut facilement vous prendre l'aspiration et vous passer dans le virage 1", reprend Crutchlow. "Cela vous empêche donc de faire le tour qui vous aurait peut-être permis de vous échapper. C'est une piste vraiment tactique ici. Il y a bien quelques astuces, mais je pense que c'est important de mener, car ensuite vous pouvez avoir la possibilité de vous échapper. Si vous regardez la course de l'an dernier avec Marc, il a saisi l'opportunité au moment parfait, et il a pu prendre ses distances parce que le reste était en bataille."

Reste que la lutte pour la victoire promet d'être indécise, et pourrait bien donner la possibilité à un cercle élargi de pilotes de finir à la première place. "Si on regarde tout de suite, je pense qu'il y a dix gars qui peuvent potentiellement gagner cette course, mais il n'y a que trois places sur le podium", constate le pilote LCR. "J'espère que nous allons avoir une bonne bataille, et nous allons voir où on finit dimanche après-midi."

Article suivant
Rossi : Battre Dovizioso en Australie serait important au championnat

Article précédent

Rossi : Battre Dovizioso en Australie serait important au championnat

Article suivant

Le titre chez les indépendants ? "Une lueur" pour Zarco

Le titre chez les indépendants ? "Une lueur" pour Zarco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Catégorie Jeudi
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview