MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
23 Heures
:
06 Minutes
:
44 Secondes
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
7 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
14 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours

Crutchlow n'est "nulle part" après les essais à Misano

partages
commentaires
Crutchlow n'est "nulle part" après les essais à Misano
Par :
Co-auteur: Valentin Khorounzhiy
14 sept. 2019 à 06:27

Cal Crutchlow explique qu'il n'a pas le rythme suffisant pour s'inquiéter de savoir s'il va manquer la Q2 du GP de Saint-Marin, après avoir été "nulle part" lors des premiers essais.

Cal Crutchlow a terminé la journée du vendredi avec 1"1 de retard sur le meilleur temps, au terme des deux séances de 45 minutes d'essais à Misano, ce qui l'amène au 12e rang. Le Britannique ne parvenait pas à expliquer son mauvais rythme, et semblait expliquer que la nature à faible adhérence du circuit aurait pu l'aider, comme c'était le cas sur des pistes similaires comme le Sachsenring, où il a terminé troisième.

"La situation est que je suis très loin du top 10, donc je ne suis pas vraiment embêté avec l'idée de Q1 ou Q2", a déclaré Crutchlow, qui était déjà en difficulté lors des essais disputés sur le circuit il y a deux semaines. "Je n'ai pas un rythme me permettant de m'inquiéter de savoir si je serai en Q1 ou en Q2. Je dois me concentrer sur le fait de faire progresser la moto vers mon feeling."

Lire aussi :

"Je n'ai aucun feeling avec elle. Je ne sais pas du tout pourquoi. Normalement, sur les pistes glissantes ou sur celles où il faut gérer cela, je suis fort : Phillip Island, le Sachsenring, Barcelone, c'est ce genre de courses où je suis fort. Ici, je n'ai aucune idée de ce qui se passe, mais je n'ai aucun feeling sur la moto, et il est évident que la moto peut aller plus vite, car Marc [Márquez] le fait."

Crutchlow s'est déjà montré critique de la version 2019 de la Honda RC213V, notamment pour la difficulté à la manier par rapport à la moto de l'an dernier, et il a reconnu une nouvelle fois ce vendredi qu'il était "plus à l'aise" sur l'ancienne moto. Mais il admet que voir Márquez troisième, neuf dixièmes devant lui, rend "difficile" le fait de blâmer la moto pour ses problèmes.

"C'est facile de dire 'copie Marc'. Ça ne marche pas comme ça", poursuit-il. "Ce n'est pas une situation où nous pouvons simplement suivre la direction de Marc ou le style de pilotage de Marc. On fait son travail propre, mais actuellement rien ne fonctionne pour me rendre plus rapide. Je pense honnêtement, sur un tour moyen, que nous sommes à quatre dixièmes, mais j'ai un si mauvais feeling que gagner ces quatre dixièmes sera difficile, et tout le monde va également améliorer."

"C'est aussi facile de dire que c'est un dixième par secteur, mais je ne peux pas arriver dans le virage 1 et freiner un dixième plus tard, ça ne marche pas comme ça. J'aimerais que ce soit le cas, mais mon feeling avec la moto cette année ne le peut pas. Je perds une demi-seconde dans le troisième secteur et ma moto est rapide. "À la sortie du virage 8 je perds un peu, à la sortie du virage 9, qui est un virage rapide, je perds énormément. Dans les virages 10 et 11, je perds du temps car la moto ne tourne pas. Et d'un autre côté, Marc est plus rapide d'une seconde. C'est donc difficile de dire que je perds une demi-seconde à cause de la moto, car Marc peut le faire."

Article suivant
Rossi : Il semble que les Yamaha soient compétitives

Article précédent

Rossi : Il semble que les Yamaha soient compétitives

Article suivant

Viñales le plus rapide sans les évolutions Yamaha

Viñales le plus rapide sans les évolutions Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie EL2
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Lewis Duncan