Crutchlow prêt à reprendre la piste malgré une énième blessure

Absent à Misano, Cal Crutchlow a bien failli manquer également la manche de Barcelone, puisqu'il s'est à nouveau blessé dès son arrivée sur le circuit. Les médecins l'ont toutefois autorisé à courir.

Crutchlow prêt à reprendre la piste malgré une énième blessure

Cal Crutchlow a reçu le feu vert des médecins pour reprendre la piste vendredi à l'occasion des premiers essais libres du Grand Prix de Catalogne. Le pilote anglais a manqué les deux manches de Misano à cause de complications nées d'une opération pour un arm-pump sur son avant-bras droit. La très large cicatrice qui barre son bras a pris un aspect inquiétant lorsqu'il s'est présenté en Italie pour le Grand Prix de Saint-Marin et la grande quantité de liquide devant être drainée chaque jour avait fini par convaincre qu'il valait mieux suivre la voie de la raison et le déclarer inapte.

Depuis, malgré une évolution positive de son bras, Crutchlow a toutefois connu une nouvelle mésaventure, puisque le test de détection du COVID-19 auquel il s'est soumis hier en arrivant sur le circuit de Barcelone s'est terminé par une chute, lorsqu'il a glissé en sortant de la cabine. Résultat, une rupture des ligaments de la cheville gauche !

Lire aussi:

"J'ai poussé la porte du bureau et elle n'avait aucune résistance. Alors j'ai trébuché et je suis tombé, mais la marche était vraiment très haute et je suis tombé sur ma cheville", raconte le pilote anglais. "J'ai entendu un claquement et j'ai su que c'était un os ou quelque chose comme ça. Je me suis levé, j'ai commencé à marcher et j'ai compris que les ligaments étaient vraiment abîmés. Je suis retourné à ma voiture et j'ai appelé le Dr Mir, qui m'a dit : 'Tu plaisantes ?' Comme vous pouvez l'imaginer, ils m'ont pris pour un fou."

Amateur des clichés impressionnants sur les réseaux sociaux, Crutchlow n'a pas tardé à partager hier soir des images de sa cheville en piteux état et très enflée. Il a aussi immédiatement vu un médecin de l'équipe du Dr Mir pour recevoir de premiers soins. "Ils m'ont enfoncé une aiguille dans l'articulation et ils ont enlevé le sang, mais ça n'a pas dégonflé. J'ai passé la nuit avec de la glace sur la cheville. Maintenant, elle est toujours enflée et elle est complètement noire, mais elle ne fait même pas un quart de la taille qu'elle faisait hier", décrit-il.

Malgré son état, le pilote LCR sera donc en piste vendredi matin pour tenter de relancer sa saison, lui qui avait déjà été forfait lors du premier Grand Prix, à la suite d'une lourde chute au warm-up et a par la suite couru avec un scaphoïde fraîchement opéré sur le poignet gauche et un bras droit fortement sollicité pour soulager le droite, et les conséquences que l'on connaît sur l'arm-pump que cela a engendré.

Interrogé par les médias cet après-midi, Crutchlow a réfuté les suggestions selon lesquelles cette énième blessure serait le signe d'un corps qui le lâcherait et qui justifierait qu'il mette désormais un terme à sa carrière. "Je ne crois pas en cela. Je crois au travail acharné, à l'implication et à l'effort", souligne le pilote anglais, toujours décidé à rejoindre Aprilia en 2021 si l'équipe italienne ne peut compter sur Andrea Iannone.

Lire aussi :

"Si vous me dites que mon corps en train de me dire d'arrêter, de prendre ma retraite, blablabla... Je ne vois pas les choses comme ça. Ce que je pense, c'est que l'on récolte ce que l'on sème. Peut-être que la chance n'est pas avec moi pour le moment, mais j'espère qu'elle va bientôt tourner et que je continuerai à être rapide. Mais ce sera comme ce sera, voilà ce que je crois. Si je suis capable d'être compétitif, alors je le serai. Si j'ai la place que je veux l'année prochaine, je l'aurai. Si je ne l'ai pas, eh bien c'est comme ça, c'est la vie."

Avec Lewis Duncan

partages
commentaires
Zarco : "Ce que j'ai fait à Misano par rapport à Pecco ne suffit pas"

Article précédent

Zarco : "Ce que j'ai fait à Misano par rapport à Pecco ne suffit pas"

Article suivant

Rossi dévoile les derniers détails de son contrat avec Petronas pour 2021

Rossi dévoile les derniers détails de son contrat avec Petronas pour 2021
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021