Crutchlow et les 8H de Suzuka, ce ne sera pas pour 2018

Comme pour la précédente édition, l'Anglais avait évoqué la possibilité de participer à la célèbre course d'Endurance, avant de se raviser.

Crutchlow et les 8H de Suzuka, ce ne sera pas pour 2018
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Deuxième chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

W.Z., Le Mans - C'était une possibilité qu'il avait évoquée l'an dernier, et sur laquelle il tire finalement un trait : pas plus qu'en 2017, Cal Crutchlow ne participera pas aux prochaines 8 Heures de Suzuka.

L'Anglais, qui a mené le championnat à l'issue de sa victoire lors du Grand Prix d'Argentine début avril, a en effet été sollicité par Honda pour devenir le porte-étendard du constructeur japonais lors de la célèbre épreuve d'Endurance, mais a décliné l'offre comme l'an passé.

Alors que l'épreuve est prévue pour le dernier week-end de juillet, du 27 au 29, la marque à l'aile dorée n'a officialisé pour l'instant qu'un seul pilote, en la personne du Japonais Takumi Takahashi.

L'occasion était pourtant belle de voir Crutchlow évoluer au sein d'une équipe d'usine du HRC, une première depuis dix ans pour Honda sur l'épreuve. Mais le fait est que l'offre est survenue à un moment inopportun, lorsque le numéro 35 menait le championnat en avril.

Pas possible de courir deux lièvres en même temps

Partant du principe qu'il n'était pas en mesure de courir deux lièvres à la fois, le pilote LCR a décidé de faire un choix. "À ce moment-là, j'étais en tête du championnat", se souvient-il. "Ils m'ont bien sûr posé la question, mais ma priorité cette année est de faire du bon travail en MotoGP. J'ai été très honoré et privilégié d'être sollicité pour faire les 8 Heures [de Suzuka], car c'est une équipe d'usine."

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, et Crutchlow sort de deux courses marquées à chaque fois par une chute rédhibitoire. En conséquence, il n'occupe plus avant le Grand Prix de France que la septième place du championnat, à 32 longueurs du leader, Marc Márquez.

"Piloter au sein d'une équipe d'usine du HRC lors des 8 Heures de Suzuka, et en être le pilote numéro 1 aurait été génial, mais il faut prioriser", argumente-t-il. "Je suis ici pour courir en MotoGP, et à ce moment-là [lorsque la proposition a été formulée], je pilotais très bien en MotoGP. J'ai donc décidé que ce n'était pas le moment pour m'engager là-dessus. Je comprends à quel point cette course est importante pour eux, et je ne dis pas que je n'y participerai pas une autre année. Mais à ce moment précis, je ne ferai pas les 8 Heures."

Avec Jamie Klein

partages
commentaires
Zarco au GP de France : "L'esprit libre, un objectif clair"

Article précédent

Zarco au GP de France : "L'esprit libre, un objectif clair"

Article suivant

Aprilia : Redding se sent menacé, mais tente de garder espoir

Aprilia : Redding se sent menacé, mais tente de garder espoir
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021