Crutchlow : "On ne peut pas rouler en groupe avec une Honda"

partages
commentaires
Crutchlow : "On ne peut pas rouler en groupe avec une Honda"
Par :
4 juil. 2018 à 09:00

Le pilote LCR déplore une surchauffe du pneu avant de la Honda lorsqu'il doit courir en paquet, comme ce fut le cas à Assen.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Podium : Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Marc Marquez, Repsol Honda Team en tête
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Cal Crutchlow a bouclé le Grand Prix des Pays-Bas à la sixième place, un résultat qui l'a laissé sur sa faim après qu'il a passé toute la course en bagarre dans le groupe compact qui pouvait prétendre à la victoire.

Si les spectateurs et observateurs ont vibré devant ce Grand Prix, l'Anglais était bien moins ravi par l'expérience, sentant que la course en paquet l'a défavorisé. "J'aurais dû être devant, comme Marc l'était, ou alors deuxième derrière lui, à une seconde. C'était une bataille épique, etc, mais avec une Honda, c'est un désastre, car notre moto ne fonctionne pas dans un groupe", tranche-t-il. "Comme je l'ai dit tout le week-end, on a vu le rythme de Marc, qui faisait des 34"0 les yeux fermés. Il les a faits tout seul, et au final il a failli se faire battre. Il aurait été battu s'il n'avait pas été devant. On ne peut pas rouler en groupe avec une Honda, elle tremble, notre pneu avant surchauffe trop. Et on se fait battre assez significativement par les Ducati en puissance."

Comment explique-t-il que la RC213V soit à ce point sujette à la surchauffe lorsqu'elle n'a pas une piste dégagée face à elle ? "Je ne sais pas, notre moto cette année est meilleure que l'an dernier, c'est sûr", concède Crutchlow. "On a été compétitifs sur chaque circuit cette année, et on doit s'en satisfaire. Si on savait pourquoi notre moto faisait surchauffer le pneu avant, on changerait cela. C'est la même chose chaque année, et on doit travailler dessus, car c'est là que l'on a vraiment du mal. Il faut pouvoir contrôler cette surchauffe du pneu avant. Une fois qu'on est devant et qu'on a de l'air frais, c'est bien plus simple. Je me sentais assez à l'aise dans le groupe, mon problème au départ est que je surchauffais le pneu avant, j'avais un plein d'essence et je ne voulais pas attaquer."

En terminant sixième à trois secondes du vainqueur, Crutchlow a empoché dix points supplémentaires, pas assez pour empêcher Dovizioso de revenir à égalité au championnat mais suffisant pour continuer à revenir en force sur Zarco qui ne compte plus que deux unités d'avance sur les deux hommes. De quoi entretenir les ambitions de l'Anglais, qui ne désespère pas.

"Ne vous méprenez pas, mon équipe a fait du bon travail, ils m'ont donné une moto suffisamment bonne pour le podium, et on n'y est pas arrivé. J'ai fait une erreur au virage 8 à trois tours de la fin", concède le pilote LCR, qui estime qu'il faisait partie de ceux qui avaient le potentiel pour monter sur la boîte, parmi le groupe de huit qui a bataillé à l'avant de la course.

"Pour moi, les quatre pilotes qui pouvaient finir sur le podium [dimanche] étaient moi, Marc, Dovi et Vale – et trois d'entre nous n'y sommes pas parvenus. C'est comme ça en course, parfois. Rins a fait du bon boulot, Maverick aussi, car ses dernières courses n'ont pas été top. Le problème pour nous est que le MotoGP ne cesse de s'améliorer et de se resserrer… Mais notre souci est bon pour vous !" sourit-il à l'encontre des journalistes. "Vous savez ce qu'on devrait faire ? Prendre tous les journalistes comme passagers ! Et là vous commenceriez à comprendre !"

"Je suis déçu du résultat, mais je suis très content d'être là à me battre contre les meilleurs pilotes du monde. On a toujours dit que si on a un mauvais résultat cette année, ça doit être une sixième place. Je suis quand même sixième, à trois secondes de la victoire avec une énorme erreur de ma part, donc ça aurait été peut-être encore meilleur [sans cela]. Je n'ai pas mis la moto par terre, je n'ai pas fait d'erreur comme ça, et c'est ce qu'il faut pour se battre pour le titre. Je dois commencer à finir sur le podium. Sur les trois dernières courses, je voulais un podium et j'en étais proche, mais on n'y est pas arrivé."

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Pedrosa lèvera le voile sur son avenir au Sachsenring

Article précédent

Pedrosa lèvera le voile sur son avenir au Sachsenring

Article suivant

Miller clarifie ses discussions avec Repsol Honda

Miller clarifie ses discussions avec Repsol Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Course
Lieu Assen
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu