MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Crutchlow satisfait de sa quatrième place

partages
commentaires
Crutchlow satisfait de sa quatrième place
Par :
18 juin 2018 à 07:30

Quatrième du Grand Prix de Catalogne, Cal Crutchlow se montre satisfait du devoir accompli, même s'il n'a pu aller chercher Valentino Rossi, troisième.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Le pilote britannique était arrivé à Barcelone avec des envies de champagne, il a finalement dû se contenter de la place au pied du podium, la quatrième. Mais en partant de la dixième position sur la grille, Crutchlow relativise et savoure un bon résultat.

"C'était une bonne journée. On est évidemment content du résultat car on est à notre place. Je voulais viser le podium, comme je l'ai dit lors de la conférence de presse, et j'ai fini quatrième. C'est un peu doux-amer, mais je me suis qualifié dixième. Dimanche matin j'étais 18e, et l'après-midi j'étais quatrième ! On doit être content du résultat et du fait que toute l'équipe a réussi à mettre en place un package assez compétitif, et Honda a fait du bon travail."

Parti avec une monte pneumatique composée d'un medium à l'avant et d'un soft à l'arrière, Cal Crutchlow a eu le mérite de croire à tout instant en sa décision, et ce contre l'avis des ingénieurs de Honda, dont les pilotes officiels étaient en hard-hard (Márquez) et medium-medium (Pedrosa).

"Ils [Honda] ne m'ont pas suivi sur le choix du pneu medium, et je leur ai dit de me laisser gérer ça, de me laisser gérer la situation comme je l'ai fait au Qatar et au Mugello, et ensuite j'ai pris une décision. Ils ne pensaient pas que c'était la bonne décision, mais moi oui. J'ai gardé ma ligne de conduite et je pense que ça a très bien fonctionné", se remémore avec satisfaction le numéro 35.

Le vainqueur du Grand Prix d'Argentine en début d'année a tracé sa route à travers le peloton en début de course, jusqu'à arriver derrière Dani Pedrosa. Le Britannique a mis plusieurs tours à trouver l'ouverture sur l'Espagnol, une situation qu'il n'estimait pas inquiétante sur le moment.

Mais c'était sans savoir que Valentino Rossi n'était pas loin devant, et qu'un podium était possible ! Pas de regrets toutefois pour le pilote LCR Honda, qui ne pouvait imaginer avoir un si bon rythme en fin d'épreuve après un début de week-end difficile.

"Je n'ai pas assez attaqué au départ, mais c'était le risque avec le plein et le medium à l'avant. Je les ai dépassés un par un, je me suis dit que si je pouvais en passer un par tour, je serais dans une bonne position. Mais j'ai fait une erreur avec Dani, j'aurais dû le passer quatre tours plus tôt, comme j'aurais dû le faire, mais je ne pensais pas que Valentino serait atteignable. Maintenant quand on revoit [la course], on se dit 'Si je l'avais passé trois tours plus tôt j'aurais rattrapé Valentino'. Mais c'est comme ça, je ne pouvais rien faire d'autre aujourd'hui [dimanche]."

Au cours d'un Grand Prix disputé sous une forte chaleur et sur une piste piégeuse, Cal Crutchlow est parvenu à rester sur ses deux roues, ce que n'a pas réussi à faire une grande partie du peloton, 14 des 26 partants seulement voyant le drapeau à damier. L'expérience était ce dimanche la qualité la plus importante dans ce GP de Catalogne.

"Il faut gérer les situations, et la situation était que la piste n'avait pas un bon grip. Je ne connaissais pas vraiment le rythme des gars devant car ils se sont échappés dans les cinq premiers tours où j'étais bloqué. Tout le monde pensait que ça serait plus rapide que ça ne l'a été je dirais. Mais j'étais content de mon rythme à la fin. Sur les dix derniers tours de la course, j'étais rapide, et à l'aise quand j'en avais besoin."

Article suivant
Guintoli : "J'aurais aimé finir la course"

Article précédent

Guintoli : "J'aurais aimé finir la course"

Article suivant

Un Grand Prix, "le laboratoire parfait" pour Guintoli et Suzuki

Un Grand Prix, "le laboratoire parfait" pour Guintoli et Suzuki
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Course
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Michaël Duforest