Cal Crutchlow "terrifié" par la chute de Márquez

partages
commentaires
Cal Crutchlow
Par : Guillaume Nédélec
23 oct. 2016 à 09:20

Vainqueur en Australie, le pilote satellite Honda s'offre sa seconde victoire de la saison, et de sa carrière. Une course difficile, où il a craint de tomber, à l'image de Marc Márquez, et où il a su garder la tête froide.

Podium : le vainqueur Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Podium : le vainqueur Cal Crutchlow, Team LCR Honda, le deuxième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, et le troisième Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Podium : le vainqueur Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Podium : victoire de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Victoire pour Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Podium : le vainqueur Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Cal Crutchlow s'est toujours senti bien à Phillip Island. Lui-même ne s'en cache pas. Après sa première victoire à Brno, le tracé australien était l'un de ceux sur lesquels il souhaitait s'imposer, quitte à doubler la mise.

"Avant la course on m'a demandé quelles étaient mes ambitions pour Phillip Island, et j'ai dit que je voulais gagner", s'amuse le pilote âgé de 30 ans. "Je pense que la personne ne m'a pas cru ! Nous avons fait du bon travail ici. C'est bien d'en gagner une sur le sec. Nous avons fait du bon travail, il n'y a aucun doute là-dessus." En valeur absolue, Crutchlow a été excellent tout au long du week-end, aux avants-postes constamment. Une habitude que le peloton semble prendre.

Le week-end avait pourtant débuté de façon chaotique, avec la pluie. Des conditions difficiles, certes les mêmes pour tous, mais qui ne l’arrangeaient pas spécialement. "Clairement, je suis très content de gagner ici, et d'avoir couru dans des conditions meilleures que celles de ce week-end. Quelques fois, pendant le week-end, la situation était dangereuse, il y a eu de longs moments où nous ne montions pas sur les motos."

En course, il s'est tout de suite senti à l'aise : "Je devais rester efficace. Mon rythme en course était bon, il était meilleur que les autres années. Ce qui est étrange, compte tenu des conditions du week-end. D'autant qu'aujourd'hui, nous avons eu notre première vraie session sur le sec."

Je suis content d'avoir été en mesure de prendre l'avantage quand j'avais besoin de le faire.

Cal Crutchlow

Le pilote LCR a pu compter sur une machine efficace, pour prendre le relais de Marc Márquez, suite à sa chute en début de course. "Je suis content d'avoir été en mesure de prendre l'avantage quand j'avais besoin de le faire. Tout d'abord, je voudrais remercier mon équipe. Ils ont fait un excellent travail ce week-end, et merci à Honda, car nous avons un bon soutien de leur part, et nous collaborons étroitement."

L’inquiétude au virage 4 !

Cette chute, justement, a "terrifié"  le pilote britannique. Dès que l'Espagnol a chuté, Crutchlow s'est mis à craindre de lui-même tomber. "Marc est tombé au virage 6 (le virage 4, NDLR). Il a dû chuter au neuvième tour je crois, et j'ai passé le reste de la course à me dire : 'C'est un désastre.' Je n'ai jamais autant freiné qu'ici. Je n'ai pas cherché à gagner du temps. Je voulais juste passer facilement."

Le pilote de la Honda se sentait pourtant à l'aise, assez pour aller chercher Marc Márquez à la régulière. "Je pense que je pouvais le battre, même sans sa chute. Il faisait des petites erreurs."

Petit moment de panique, cependant, lorsque Rossi est passé en seconde position. Le pilote LCR a craint un retour du Docteur, remonté par sa remontée depuis la 15e place. "À un moment, j'ai vu le panneau qui disait 'Vale 1.2' et je n'avais pas vu celui du tour précédent. Je me suis dit : 'Non, il n'est pas remonté de la quinzième place pour me dépasser !' Mais j'ai conduit confortablement."


Le pilote britannique explique surtout avoir adapté son rythme aux conditions de piste, largement influencées par la météo. Une baisse de température pouvant changer le comportement des pneus. "Étrangement, j'ai poussé dans les tours où le soleil n'était pas là, parce que je savais que je devais garder mon pneu avant en température, et dès que le soleil revenait, je baissais un peu le rythme."

Une façon de piloter pas forcément évidente. Entre préservation de son rythme, et crainte de la chute. "Ce n'était pas simple, d'un côté, vous ne poussez pas, parce que vous vous sentez bien, mais si vous ne poussez pas, vous tombez."

Cette seconde victoire de la saison, la seconde pour Cal Crutchlow vient souligner la belle performance du pilote britannique, décidément en verve en cette fin de saison. Depuis Brno et sa première victoire, le pilote LCR n'a jamais été autant dans le coup au guidon de sa Honda. "C'est un bon moment dans ma carrière. Mon objectif cette saison était de gagner deux courses. Nous l'avons fait sur le mouillé à Brno, et mon second objectif était d'en gagner une seconde sur le sec. J'ai toujours été bien à Phillip Island, et je l'avais mis comme objectif de victoire." C'est désormais chose faite. La passe de trois désormais ?

Surtout, le pilote de la Honda privée confirme son statut de meilleur scoreur depuis huit courses, juste derrière Marc Márquez. Malgré son abandon, le pilote espagnol a marqué 128 points depuis l'Allemagne, contre 121 pour Crutchlow. Pas assez pour piquer ce titre honorifique à Márquez, mais assez pour repasser Andrea Dovizioso au championnat. Le voici de nouveau sixième !

Casquette rouge #35 Cal Crutchlow
Casquette rouge #35 Cal Crutchlow, sur Motorstore.com
Article suivant
Championnat - De l'air pour Rossi, Lorenzo menacé

Article précédent

Championnat - De l'air pour Rossi, Lorenzo menacé

Article suivant

Márquez - "On n'est pas des machines, on fait parfois des erreurs"

Márquez - "On n'est pas des machines, on fait parfois des erreurs"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Catégorie Dimanche - Course
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Guillaume Nédélec
Type d'article Réactions