MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
8 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
20 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
48 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
62 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
90 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
97 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
111 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
118 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
132 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
160 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
167 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
181 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
195 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
216 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
230 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
238 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
244 jours
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
258 jours

Dani Pedrosa est au plus bas

partages
commentaires
Dani Pedrosa est au plus bas
Par :
26 juin 2016 à 06:30

Dani Pedrosa a obtenu à Assen ce qui est son plus mauvais résultat en qualifications depuis dix ans, fruit des très grandes difficultés qu'il rencontre depuis le début du week-end.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Il a beau occuper le quatrième rang du championnat, le Catalan traverse une période particulièrement complexe. Il ne s'agit plus, aujourd'hui, de blessures et de problèmes physiques comme ceux qui ont pu l'affecter à de nombreuses reprises durant sa carrière, mais bien de performances. En proie aux plus grandes difficultés avec sa machine, il peine à se mêler à la bagarre avec les leaders de la saison, lui qui n'a signé que deux podiums pour l'instant.

La situation est pire que jamais ce week-end, aux Pays-Bas. Pour la quatrième fois depuis que le MotoGP a mis en place une qualification divisée en deux séances, Pedrosa a été contraint d'en passer par la Q1, à laquelle ne participent que les pilotes classés hors du top 10 au cumul des trois premières séances d'essais libres.

Lors des trois épisodes précédents (Laguna Seca 2013, Phillip Island 2014 et Barcelone 2015), il figurait en 11e position après les trois EL concernés : la première fois, il était diminué par une blessure ; les deux fois suivantes, il n'avait manqué le top 10 que pour trois centièmes à peine. Ce samedi matin, c'est un dixième qui lui faisait défaut alors qu'il pointait au 13e rang.

Une chute au mauvais moment

Pour ne rien arranger, la pluie est venue se mêler à l'équation à la mi-journée et c'est dans ces conditions qu'il a chuté en EL4, séance disputée en préambule des qualifications."Malheureusement, je suis tombé sous la pluie, en perdant l'avant. Je ne sais pas exactement pourquoi je suis tombé, je n'ai rien fait de mal. Je n'attaquais pas", assure-t-il.

"Quand je suis tombé, je n'avais pas l'impression d'être à la limite mais c'est comme si j'étais passé sur de l'huile ou quelque chose comme ça et j'étais par terre", décrit l'Espagnol. "On n'a pas beaucoup d'expérience dans ces conditions", rappelle-t-il. "Aujourd'hui, beaucoup de pilotes se sont plaint de la même sensation quand ils sont tombés, alors je ne pense pas que ce soit lié au pilotage ou aux réglages."

"J'ai donc détruit ma moto. Je suis rentré au stand pour débuter la Q1, où se trouvait l'autre machine avec un châssis différent", poursuit-il. "J'ai essayé de commencer doucement et j'ai gagné en rythme. Mes chronos étaient très similaires à ceux des EL4, mais ça n'était pas assez. Quand j'ai essayé d'attaquer un peu plus fort, je me suis fait encore une chaleur dans le même virage, exactement la même chose."

Lui qui avait toujours dominé les Q1 auxquelles il a participé par le passé, il a cette fois dû se contenter du 6e temps dans ces circonstances complexes. Cela lui vaudra de prendre place en 15e position sur la grille de départ, puisqu'Andrea Iannone - qualifié 9e - devra partir du fond de la grille suite à sa pénalité de Barcelone. Il s'agit donc du plus mauvais positionnement de Pedrosa sur une grille de départ depuis sa 16e place sur celle du Grand Prix de Turquie 2006.

La suite d'un week-end cauchemardesque

Vendredi, déjà, le Catalan figurait hors du top 10, très en difficulté dès les premiers essais. "Je ne sais pas pourquoi, aujourd'hui, je ne pouvais pas aller à fond en ligne droite parce que j'avais beaucoup de vibrations. À chaque fois que j'accélérais à fond et que j'embrayais pour passer la vitesse supérieure, la moto bougeait plus", expliquait-il.

"Dans les virages non plus, je n'étais pas rapide", poursuivait-il. "D'une manière générale, je n'ai pas progressé d'un run à l'autre ou d'une séance à l'autre. Une journée très difficile."

Comme il l'a expliqué à Barcelone, Dani Pedrosa ne partageait pas les choix de Marc Márquez en matière de moteur, or les décisions prises sont irrévocables puisque le développement des moteurs est réglementairement gelé pour la saison. "On a des idées différentes, c'est tout", a-t-il confirmé lorsqu'il a à nouveau été interrogé sur le sujet vendredi. "D'après le règlement, (…) on ne peut pas avoir de moteurs différents. Il convient plus à ses préférences qu'aux miennes."

Lorsqu'il lui a été demandé où la RC213V devait le plus progresser, l'Espagnol a répondu sans détour : "Partout." Et d'ajouter : "En 2007, on a très mal commencé, et même en 2009 et 2010. Mais on avait effectué quelques modifications à la mi-saison et on avait progressé. En ce moment, avec cette moto, il n'y a rien à faire. On n'arrive pas à trouver une façon d'utiliser le règlement pour progresser."

Avec Oriol Puigdemont

Article suivant
Une journée mouvementée et un sauvetage dont Márquez a le secret

Article précédent

Une journée mouvementée et un sauvetage dont Márquez a le secret

Article suivant

Redding a tenté sa chance et en est récompensé

Redding a tenté sa chance et en est récompensé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Qualifications
Lieu Assen
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa