Dani Pedrosa n'exclut pas de participer à un Grand Prix en 2023

Après celle de 2021, Dani Pedrosa ne serait pas contre une autre wild-card la saison prochaine afin d'expérimenter le nouveau format des Grands Prix MotoGP.

Dani Pedrosa n'exclut pas de participer à un Grand Prix en 2023
Charger le lecteur audio

Son retour sur la grille de départ l'an dernier avait été un événement : trois ans après avoir mis un terme à sa carrière de pilote de course, Dani Pedrosa avait enfin accepté de disputer un Grand Prix en tant que wild-card dans le cadre de son travail de pilote d'essais et de développement pour KTM. Dixième à l'arrivée, sur le circuit maison du Red Bull Ring, il s'était aussi fait une belle frayeur avec un accident peu après le premier départ, de quoi rendre l'expérience plutôt éprouvante.

Depuis, on n'a plus revu la KTM flanquée du numéro 26 se mêler aux machines des habituels titulaires dans le cadre d'un Grand Prix, mais ce n'est pas l'envie qui manque au pilote espagnol de 37 ans. Il faut cependant que sa venue soit suffisamment préparée pour que ce soit efficace et justifié par les enseignements qu'il pourra en tirer. Le changement de format qui s'opérera en 2023 pourrait donc lui donner l'occasion idéale de retenter l'expérience, afin d'emmagasiner des informations qui orienteraient son travail en essais.

"C'est une possibilité que je fasse une course", a fait savoir Dani Pedrosa à Speedweek. "Car l'année prochaine, les week-ends vont changer avec les courses sprint disputées sur une demi-distance le samedi à 15h. Ça modifie l'ensemble du week-end de Grand Prix."

"Afin que je comprenne mieux quelle sera l'expérience demandée en 2023 lors d'un Grand Prix avec le nouveau format et ce que la course sprint va changer pour les pilotes titulaires, il serait peut-être intéressant que je participe à une course. Quand je reprendrai les tests ensuite, j'aurai à l'esprit une idée claire et des informations sur ce qui est requis et ce qui ne l'est pas."

"Quand je fais des tests, j'utilise par exemple un train de pneus et je roule avec jusqu'à ce qu'il soit fini. Donc je roule la plupart du temps avec des pneus usés en essais. Or à l'avenir il semble que lors des Grands Prix, on roulera la plupart du temps avec des pneus neufs, car dès le vendredi on décidera qui accédera directement à la Q2. C'est une approche différente."

S'il n'a participé qu'à une seule course au guidon de la RC16 depuis qu'il a commencé à travailler avec KTM en 2019, Dani Pedrosa reste néanmoins très impliqué dans le travail de développement et il a continué à assister cette année à des Grands Prix en tant que spectateur attentif afin de faire le lien entre les retours des pilotes et l'équipe technique de Mattighofen. En parallèle, il est allé chercher l'adrénaline en participant à des courses auto en Lamborghini Super Trofeo.

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

La saison sans osmose d'un team Tech3 loin de ses attentes
Article précédent

La saison sans osmose d'un team Tech3 loin de ses attentes

Article suivant

Oliveira pas inquiet de la baisse de performance d'Aprilia

Oliveira pas inquiet de la baisse de performance d'Aprilia