Dani Pedrosa incertain pour la suite du championnat
Dani Pedrosa, Yonny Hernandez, Bradley Smith & Marc Marquez
Dani Pedrosa, Yonny Hernandez & Bradley Smith
Dani Pedrosa, Pol Espargaro & Valentino Rossi
Dani Pedrosa, Pol Espargargo & Aleix Espargaro

L'avenir de Dani Pedrosa en MotoGP est soudain devenu très flou, le pilote catalan ayant révélé avoir cherché en vain depuis plusieurs mois une solution à un problème récurrent d'arm-pump.

Les douleurs dans son avant-bras droit se sont réveillées ce dimanche pendant le Grand Prix du Qatar. N'étant pas en pleine possession de ses moyens, le pilote Repsol Honda n'a pas été en mesure de défendre ses chances comme il l'aurait souhaité. Si bien qu'une fois la course terminée, il a tenu un point presse afin d'éclaircir sa situation.

"Pendant cette course, j'ai souffert d'un problème d'arm-pump, qui dure maintenant depuis un an," explique Dani Pedrosa. "L'année dernière, j'ai été en difficulté sur chacune des courses. Je n'ai pas vraiment pu être compétitif et mes résultats n'ont jamais été très bons à cause de cela. Pendant tout ce temps, j'ai essayé de régler [ce problème] et d'aller mieux. Ça n'a pas été facile, je n'ai pas réussi à véritablement obtenir de bonnes réponses."

"J'ai subi une intervention, qui n'a pas réussi. J'ai essayé de ne pas le dire en public et, bien entendu, ça n'a pas été une chose facile. Honda l'a toujours su," poursuit-t-il. "Cet hiver, j'ai voyagé dans le monde entier afin d'obtenir les opinions de différents médecins. J'ai essayé de savoir si je pouvais subir une nouvelle intervention afin d'être prêt pour cette saison. Heureusement, toutes les réponses me recommandaient de ne pas me faire opérer, compte tenu des risques que représentait une intervention dans ce bras. J'ai essayé de suivre ces conseils et de beaucoup travailler, d'une façon non agressive."

"Voilà qui m'amène à aujourd'hui et à cette mauvaise situation. Je savais que je ne me sentais pas très bien, mais de toute façon je n'avais pas d'autre option [que courir]," affirme Dani Pedrosa. "Maintenant que la course est terminée et que j'ai pu voir que je n'arrive pas à être aussi performant que je sais pouvoir l'être, je dois décider de trouver une façon de résoudre ce problème."

Je ne peux pas continuer à courir de cette façon

Dani Pedrosa

Si aucune information officielle n'a confirmé qu'il mettait sa carrière entre parenthèses, Dani Pedrosa a laissé entendre à demi-mot qu'il pourrait manquer le prochain Grand Prix, programmé dans deux semaines, et prendre le temps nécessaire pour se soigner.

"Je ne peux pas continuer à courir de cette façon. Mon objectif est maintenant d'essayer de guérir mon bras. Je ne sais pas exactement ce qui va se passer, parce que les médecins en sont tous au même point : ils ne savent pas quoi faire. Je vais essayer de me débarrasser de ce problème. Le team est au courant. Je n'ai pas beaucoup de réponses pour le moment, tout est assez incertain. J'espère bientôt avoir des nouvelles. Une nouvelle fois, je vais recommencer à voyager pour trouver des résultats."

"Je souhaite conclure en remerciant tous mes sponsors [...] pour le soutien qu'ils m'apportent durant cette période difficile de ma carrière, ainsi que tous mes fans. Bien entendu, ça n'est pas la meilleure des situations pour moi, mais merci à eux de rester à mes côtés."

Le Grand Prix du Qatar marquait le début de la dixième saison de Dani Pedrosa en catégorie reine, la quinzième en Championnat du Monde. A 29 ans, il a disputé 152 Grand Prix MotoGP, remportant 26 victoires. La dernière d'entre elles remonte au Grand Prix de République Tchèque 2014.

 

partages
Ducati : Un double podium à la saveur d'une victoire
Article précédent

Ducati : Un double podium à la saveur d'une victoire

Article suivant

Lorenzo piégé en course par son casque

Lorenzo piégé en course par son casque
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021