Dani Pedrosa - J'aimerais comprendre ce qui s'est passé

L'incident entre Marc Márquez et Valentino Rossi a quelque peu éclipsé le coup de maître de Dani Pedrosa. En tête dès le départ, Pedrosa s'est imposé sans avoir été menacé, ne serait-ce qu'une seule fois.

Dans ce contexte tumultueux, le pilote Honda ne cache pas sa satisfaction après un week-end en demi-teinte à Phillip Island la semaine dernière, "C'est une conférence de presse assez étrange," confie néanmoins Dani Pedrosa, "mais je suis très heureux, car j’ai été très rapide tout au long du week-end. Les essais se sont plutôt bien passés et j'avais un bon feeling sur la moto."

Pedrosa s'avoue satisfait de s'être trouvé au bon endroit au bon moment, "J'ai pris un bon départ et j'ai mené tout le long de la course. Je suis content de m’être échappé et d’être resté loin de ce qui s’est passé derrière."

Opéré du bras droit après le Grand Prix du Qatar en début de saison, Pedrosa a été écarté des circuits jusqu'au Grand Prix de France. À Sepang, il décroche sa deuxième victoire de la saison : "Ce fut une saison difficile, et c’est bien d’être revenu à ce niveau, et d’être revenu aussi pour les personnes qui sont restées avec moi dans les moments difficiles."

Le pilote Honda a cependant eu le temps de voir l'altercation qui a opposé ses deux rivaux, "J’ai eu l’opportunité de voir les images et ce n’est pas bon." confie Pedrosa, "Ce n’est pas bon pour nous, pour le championnat, pour Valentino, Marc, Jorge ou moi, même si je ne suis pas impliqué. Ce n’est pas bien à ce moment tardif du championnat."

Ce n’est pas bon pour nous, pour le championnat, pour Valentino, Marc, Jorge ou moi

Dani Pedrosa

Selon Pedrosa, le problème est bien plus profond et a été mis au grand jour lors de la conférence de presse jeudi dernier, "La bataille s'est intensifiée depuis la conférence de presse et les essais libres pour devenir vrai combat en piste, très tôt. Valentino voulait essayer de reprendre Jorge, mais Marc voulait rester en course pour le podium, car c’est un combattant ."

Ainsi, le pilote espagnol qui vient de remporter sa 51e victoire en Grand Prix, prend légèrement parti pour son coéquipier, "L'action de Valentino d'élargir pour mettre la pression sur Marc est correcte. La vitesse est très faible à cet endroit et Marc avait arrêté d’accélérer, il avait compris. Seulement après, j'ai aperçu la jambe de Valentino bouger, je n'en comprends pas les raisons et surtout, pourquoi Marc chute à ce moment-là. J’aimerais comprendre et revoir les images."

Si Pedrosa aimerait comprendre ce qui s'est passé, il aimerait aussi connaitre la version de Rossi, "Valentino devrait être ici pour nous expliquer. La course est la course et c’est pourquoi, par le passé, à de nombreuses reprises, j’ai dit que nous devrions être plus calmes, comme nous l'avions fait avec Marco [Simoncelli]. Nous devrions au moins essayer : les MotoGP sont de grosses machines et dangereuses."

Pedrosa ne manque pas de citer les propos de Rossi à ce sujet, "Valentino disait toujours « Oh, c’est la course, et il faut se battre ». Et maintenant, il revient sur ses propos. La pression du Championnat est présente, bien entendu. Mais nous devrions en tirer des leçons. Je n’ai jamais été sacré Champion et je respecte énormément Valentino, Marc et Jorge, car ils l’ont été, mais le championnat en est meilleur quand on le gagne parce qu’on est justement le plus fort."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Sous-évènement Course
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo , Dani Pedrosa , Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team , Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités
Tags sepang, sepang clash