MotoGP
26 mars
EL1 dans
26 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
32 jours
16 avr.
Prochain événement dans
46 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
59 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
87 jours
03 juin
Prochain événement dans
94 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
108 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
115 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
129 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
164 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
178 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
192 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
199 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
213 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
220 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
234 jours
28 oct.
Prochain événement dans
241 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
255 jours

Pedrosa et Kallio restent pilotes d'essais de KTM

KTM a annoncé que Dani Pedrosa et Mika Kallio seront encore ses pilotes d'essais en 2021. Leur rôle ne sera plus le même puisque la marque autrichienne a perdu ses concessions.

partages
commentaires
Pedrosa et Kallio restent pilotes d'essais de KTM

Dani Pedrosa et Mika Kallio seront encore en charge du développement de la KTM RC16 en 2021. Le travail des deux pilotes d'essais est amené à évoluer, la marque ayant perdu ses concessions en raison de ses premiers succès en MotoGP, ce qui signifie que ses tests ne seront plus illimités et qu'elle ne pourra plus y faire participer ses titulaires. Pit Beirer compte sur son duo d'essayeurs pour permettre à KTM de franchir un nouveau cap la saison prochaine.

"Nous sommes heureux de pouvoir conserver la stabilité et toutes les connaissances apportées par notre équipe d'essais actuelle", déclare le directeur de KTM Motorsports. "En 2020, Nous avons pu voir la qualité et la rapidité du travail effectué en coulisses pour notre programme en MotoGP, et les informations de Mika et Dani ont joué un rôle important dans les progrès effectués. Cela ne fait que quatre ans mais toute l'entreprise en est très fière et elle est ravie de pouvoir se fixer de nouveaux objectifs et se créer de nouveaux souvenirs en MotoGP."

Lire aussi :

Dani Pedrosa a rejoint l'équipe en 2019, après 13 saisons au poste de titulaire chez Honda. Il s'épanouit dans ce nouveau rôle : "KTM veut continuer à progresser et je suis très heureux de continuer à travailler avec eux et d'aider leurs pilotes à viser plus haut", souligne l'Espagnol. "Je tiens à remercier Pit Beirer, Stefan Pierer [PDG de KTM] et Red Bull pour la confiance placée en moi."

Kallio est présent chez KTM depuis le lancement du projet et c'est à lui qu'est revenue la responsabilité de faire débuter la marque en MotoGP, à Valence en 2016. Depuis, le pilote finlandais a participé à des courses chaque saison, en tant que wild-card, en remplacement de Johann Zarco fin 2019 ou d'Iker Lecuona, positif au COVID-19, chez Tech3 cette année.

"C'est fantastique de poursuivre ce projet", se félicite Kallio. "Cinq années se sont déjà écoulées avec cette équipe et j'ai du mal à croire que ce soit passé si vite. C'est gratifiant de voir le développement de la moto et toutes les étapes qui nous ont menés ici. Surtout en 2020 avec les victoires et les podiums ; cela a été incroyable. C'est bien de voir ce gros travail et cette implication porter leurs fruits pour toutes les personnes impliquées dans le projet."

"J'ai travaillé avec KTM durant 11 années de ma carrière, soit la moitié du temps que j'ai passé dans le monde de la course. KTM est une deuxième famille et c'est une fierté et un privilège de rester avec cette entreprise. Je pense que les résultats obtenus cette année motivent autant l'équipe que les pilotes à faire encore mieux en 2021, donc j'attends déjà cette saison avec impatience. Je pense que maintenant, nous avons les éléments pour nous battre à l'avant."

Lire aussi :

Si l'équipe d'essais reste inchangée, KTM va faire évoluer ses duos de pilotes titulaires en 2020. Pol Espargaró étant parti chez Honda, Miguel Oliveira, vainqueur de deux courses cette année, est promu du team Tech3 vers l'équipe officielle, aux côtés de Brad Binder, qui s'est également offert un succès cette année. Chez Tech3, la place laissée libre par Oliveira est prise par Danilo Petrucci, en provenance de Ducati, tandis qu'Iker Lecuona conserve son guidon.

Valentino Rossi résiste toujours au renouvèlement générationnel

Article précédent

Valentino Rossi résiste toujours au renouvèlement générationnel

Article suivant

Quartararo : "On apprend plus dans les moments difficiles"

Quartararo : "On apprend plus dans les moments difficiles"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Mika Kallio , Dani Pedrosa
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020