Dani Pedrosa se rapproche du Grand Prix de France

Au soir d'un Grand Prix du Qatar terminé à une triste sixième place, Dani Pedrosa était prêt à rendre la main à cause d'un avant-bras gauche touché par le syndrome des loges. Un membre qui avait déjà été opéré et les spécialistes l'avaient convaincu qu'une nouvelle chirurgie pouvait se révéler non seulement délicate, mais aussi risquée.

De quoi plomber le moral d'un pilote dont la dernière victoire remonte au 17 août 2014 au Grand Prix de la République Tchèque. Une saison passée sous le joug d'un équipier Marc Marquez et terminée à la quatrième place alors que son binôme récoltait son second titre consécutif.

Handicapé physiquement, mis sous l'éteignoir par son binôme, la lassitude a logiquement gagné un Dani Pedrosa qui a heureusement été remis sur les rails par son équipe. Finalement convaincu, il s'est mis à la disposition du bistouri du Docteur Villamor qui a fait son office. Depuis, tout le monde attend. Honda, qui a refilé à Hiroshi Aoyama la mission de pigiste. Et l'intéressé qui a décidé de ne rien brusquer pour ne rien regretter lorsqu'il tentera son retour. Car il va revenir. Et on l'attend de pied ferme au Grand Prix de France.

Une échéance qu'il s'est ouvertement fixé : "Je poursuis ma convalescence" a déclaré l'Espagnol sur son blog. "Nous travaillons dur en respectant chaque étape de celle-ci, sans rien manquer, avec toujours à l'esprit de revenir au Mans. Je ne vais plus tarder à retrouver ma moto !" Une bonne nouvelle, y compris pour son employeur qui espérait le voir à l'ouvrage dès son épreuve nationale à Jerez.

Un hommage à ses fans

Mais un entraînement en Super-Motard l'avait dissuadé d'honorer cette échéance. Non sans émotion : "Ce Grand Prix d'Espagne a été très intense et j'ai pu voir que mes supporters étaient présents pour me représenter. Vous ne pouvez pas savoir combien ces soutiens font du bien dans ces moments difficiles. Je ne les remercierai jamais assez."

Avec un seul résultat accompli, Dani Pedrosa pointe quatorzième au classement général avec dix points.Il a déjà fait le deuil de ses ambitions d'être enfin titré dans la catégorie reine des Grands Prix. On rappellera aussi qu'à la veille du Grand Prix des Amériques à Austin, le double champion du monde Casey Stoner, retraité et à l'occasion pilote d'essai pour le HRC, avait émis le désir de reprendre du service pour servir la cause de Honda. L'Australien avait alors essuyé un refus poli de son employeur.

Enfin, ce retour attendu dans la Sarthe de celui qui est tout de même triple champion du monde en 125cc et 250cc sera aussi un test grandeur nature pour l'intéressé qui découvrira, alors, s'il a recouvré, ou non, la totalité de ses moyens.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Dani Pedrosa
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Actualités
Tags honda, hrc, le mans, marc marquez