Petrucci visera le Dakar s'il perd sa place chez Tech3

Danilo Petrucci espère continuer à piloter la KTM de Tech3 en 2022, mais si l'équipe française ne le conserve pas, il se tournera vers le Dakar. L'Italien exclut une reconversion en WorldSBK.

Petrucci visera le Dakar s'il perd sa place chez Tech3

Arrivé dans le giron de KTM cette année après six saisons à piloter des Ducati, Danilo Petrucci n'a aucune certitude de conserver son guidon en 2022. Brad Binder et Miguel Oliveira vont rester dans le team officiel et chez Tech3, qui l'a accueilli cette saison, le seul pilote confirmé à ce jour est Remy Gardner, leader du Moto2, le favori pour la dernière place libre étant Raúl Fernández, déjà coéquipier de Gardner cette année.

Même si KTM n'a pas activé l'option de renouvellement de son contrat expirant fin mai, Petrucci conserve ses chances chez Tech3 et espère convaincre ses patrons mais en parallèle, il commence à songer à une reconversion. L'Italien a découvert la compétition moto à travers le motocross et il s'est tourné tardivement vers le circuit, à l'âge de 15 ans. Si l'aventure en MotoGP devait s'arrêter en fin d'année, il pourrait encore donner une nouvelle orientation à sa carrière en se lançant dans le rallye-raid, avec le Dakar comme principal objectif.

"Depuis longtemps, je songe à changer totalement, parce que j'ai eu une carrière unique, je veux faire du rallye et je veux essayer ça parce que je suis assez bon en off-road", a déclaré Petrucci dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com. "J'ai déjà testé la navigation et disons que si je ne peux pas être plus rapide, au moins je peux rouler plus longtemps. Je veux essayer, je suis plutôt âgé pour le MotoGP mais pas pour le rallye-raid et j'ai encore le temps d'apprendre. On verra de quoi l'avenir sera fait."

Lire aussi :

Les qualités requises sur le Dakar sont très différentes de celles pour briller en MotoGP mais Petrucci estime avoir déjà prouvé sa polyvalence : "C'est sûr qu'il y a 15 ans, personne ne m'aurait cru, parce que tous ceux qui m'ont donné la possibilité de piloter une moto en Superstock disaient 'Non, tu es trop grand pour la compétition sur circuit'. Quinze ans plus tard, j'ai gagné en MotoGP, donc je peux peut-être encore changer et créer la surprise."

Cette reconversion n'est cependant pas la priorité de Danilo Petrucci à ce jour et son désir reste d'obtenir l'unique place restante chez Tech3 en 2022, mais il a aussi conscience que les deux top 10 décrochés depuis le début de la saison ne sont pas suffisants pour mériter une prolongation. Si KTM et Tech3 décident de se séparer de lui, Petrucci devrait quoi qu'il arrive s'éloigner des circuits, n'envisageant ni un transfert chez une autre marque ni un départ en WorldSBK, où sa grande taille pourrait être encore plus pénalisante.

"Avant tout, je veux être performant avec KTM et rester aussi longtemps que possible avec eux parce qu'ils m'ont offert une grosse opportunité. De l'autre côté – et mon honnêteté est ma plus grande qualité et mon plus gros défaut – disons que je suis le premier à comprendre que si je ne suis plus performant, que je ne prends pas de plaisir, ce n'est bon ni pour moi ni pour KTM."

"Je n'ai parlé à personne en MotoGP parce que si je reste en MotoGP, je veux rester chez KTM. Ensuite, je n'ai pas eu de discussion en Superbike parce que le problème de ma taille et de mon poids serait peut-être encore plus gros. Ce n'est pas une chose que je veux essayer."

partages
commentaires

Voir aussi :

EL1 - Márquez domine, Quartararo deuxième malgré une chute

Article précédent

EL1 - Márquez domine, Quartararo deuxième malgré une chute

Article suivant

Lecuona ne retournera pas en Moto2 si Tech3 ne le prolonge pas

Lecuona ne retournera pas en Moto2 si Tech3 ne le prolonge pas
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021