Danilo Petrucci se sent rajeunir et retrouve le plaisir avec KTM

Déjà lié par le cœur avec KTM grâce à sa passion du motocross, Danilo Petrucci concrétise à présent un rêve en courant pour le constructeur autrichien en MotoGP. Un changement qui s'est déjà traduit dans sa préparation et qui lui permet de retrouver le plaisir de l'effort.

Danilo Petrucci se sent rajeunir et retrouve le plaisir avec KTM

De toute évidence soulagé d'en finir lorsque s'est conclue la saison 2020, Danilo Petrucci affiche la même volonté impatiente en ce début d'année, visiblement heureux d'avoir tourné la page d'un chapitre pourtant majeur de sa carrière, écrit avec Ducati. Le pilote italien avait semble-t-il besoin de changer d'air et il n'a pas perdu de temps pour se plonger dans son nouvel environnement.

Déjà fasciné par les infrastructures de KTM lorsqu'il a visité l'usine de Mattighofen en juin dernier au moment de sceller son transfert, il a pu découvrir début février le Red Bull Athlete Performance Center situé non loin de là, et dans lequel il a suivi durant une semaine un programme personnalisé afin de préparer sa saison. "C'est un très beau centre, ouvert à tous les athlètes Red Bull", souligne-t-il. "C'est très sympa de travailler avec eux. On a fait beaucoup de tests et de check-up et ça permet de voir clairement où on est très bon et où on doit progresser. Cela aide d'être suivi par un grand nombre de personnes qui connaissent des athlètes de très haut niveau."

Lire aussi :

"Ça fait pratiquement deux semaines que je m'entraîne avec ce nouveau programme", poursuit Danilo Petrucci. "J'aime vraiment cet aspect, parce qu'être suivi et voir les progrès que l'on accomplit au fil du temps c'est vraiment bien. C'est clairement essentiel de travailler sur les points faibles. La seule chose qui me manque désormais, c'est de monter sur la moto."

 

Danilo Petrucci a depuis plusieurs saisons déjà perdu les quelques rondeurs qui caractérisaient son physique massif, mais du haut de son mètre 81, il apparait plus affûté que jamais en ce début d'année, lui qui a repris une préparation intensive en début d'année après un mois de coupure. "Je travaille très dur. La plupart du temps, je fais deux entraînements par jour", confirme-t-il, boosté par ces sensations qu'il retrouve après une saison 2020 physiquement éprouvante.

"J'ai fini l'année dernière en ayant vraiment très peu d'énergie et j'ai surtout payé cher pendant toute l'année les conséquences de la mauvaise chute que j'ai eue en juillet", admet Petrucci, qui s'était fait une grosse frayeur lors des essais organisés juste avant le Grand Prix d'Espagne. "Physiquement, je suis arrivé fin novembre en étant vraiment lessivé. J'ai fait une IRM et elle a montré deux hernies dans le cou, si bien que je perdais de la sensibilité dans le bras. En décembre, on a décidé que j'allais vraiment m'arrêter et résoudre tous les problèmes."

Lire aussi :

"J'ai repris en janvier en me sentant un peu plus jeune, parce que j'ai vraiment commencé à travailler comme je le faisais quand j'avais 20 ans. Malheureusement j'en ai désormais 30, je suis un des plus expérimentés en MotoGP ! Mais je passe maintenant pratiquement 90% de ma journée à m'entraîner et à organiser mes sorties d'entraînement à moto ou faire de la physio. Et je retrouve vraiment la passion pour cela", se réjouit celui qui fait partie des quelques trentenaires du championnat. "Je retrouve l'approche que j'avais au début de ma carrière MotoGP. C'est le plus important parce que je me redécouvre vraiment comme celui que j'étais quand j'ai rejoint le MotoGP il y a dix ans. J'ai très envie de travailler et de progresser et je me sens plus jeune qu'avant."

Poussé par les responsables du programme KTM à retrouver ce plaisir de la pratique de la moto, ainsi qu'une certaine liberté qui s'était érodée avec les années, Danilo Petrucci assure qu'il y travaille. "Mike [Leitner] et Pit [Beirer] m'ont dit que je devais retourner à mes racines. On est tous très passionnés de moto et il faut retrouver le plaisir de faire ce qui nous pait, et je suis en train de le retrouver avec beaucoup de bonheur et de sérénité", promet-il.

partages
commentaires

Voir aussi :

Pour Yamaha, Viñales devra croire en lui pour jouer le titre

Article précédent

Pour Yamaha, Viñales devra croire en lui pour jouer le titre

Article suivant

Ducati se félicite de voir les constructeurs japonais copier la Desmo16

Ducati se félicite de voir les constructeurs japonais copier la Desmo16
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Tech 3
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021