MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
70 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
77 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
91 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
105 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
120 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
127 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
140 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
148 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
154 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
169 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
176 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
183 jours

Début de week-end prometteur pour Tech3

partages
commentaires
Début de week-end prometteur pour Tech3
Par :
24 juin 2017 à 06:53

Sur une piste qui pourrait placer le clan Yamaha en position de force, les pilotes Tech3 ont réalisé une solide première journée d'essais libres, s'installant d'emblée dans la partie haute du classement.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Les motos d'Andrea Dovizioso, Ducati Team, et de Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3, après un problème mécanique pour l'un et une chute pour l'autre
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

La palme revient à Jonas Folger, deuxième des EL2 et donc de la journée d'ouverture. Pourtant, l'Allemand était parti de la pire des façons, piégé dans son tour de sortie, vendredi matin, par l'huile tombée de la Ducati d'Andrea Dovizioso. Violemment désarçonné par sa moto dans une perte soudaine du grip arrière, puis heurté par celle-ci dans le bac à gravier, Folger s'en sort avec des douleurs, mais sans blessure importante.

Par la suite, il s'agissait de reprendre confiance et d'apprendre à manier la MotoGP dans les enchaînements rapides et insidieux d'Assen. Après un huitième temps en première séance, l'après-midi a confirmé la bonne base de départ du pensionnaire du team Tech3 en le voyant sans cesse titiller les pilotes officiels au sommet de la feuille des temps, jusqu'à décrocher le deuxième chrono, à 0"367 de Maverick Viñales.

"Je suis très content que les changements que l'on a appliqués à Barcelone fonctionnent ici aussi, c'est très bon signe. Après ma chute j'étais un peu inquiet à l'idée que cela puisse entacher ma confiance et il m'a fallu quelques tours pour revenir dans le rythme", explique-t-il. "J'ai de la chance de ne pas m'être plus blessé. Je suis donc ressorti, j'ai repris confiance assez vite et j'ai pu signer des temps rapides."

"On peut être vraiment satisfaits du travail que l'on a réalisé, surtout après ce début compliqué", juge Jonas Folger. "Même s'il m'a fallu du temps pour apprendre cette piste au guidon de la MotoGP, j'ai bien compris les changements et on a fait un pas en avant. Mon pilotage et la direction que l'on a prise sur la M1 nous ont permis d'obtenir un solide chrono, tout en étant réguliers."

Objectif podium pour Zarco

Deuxième dans la matinée, Johann Zarco figure finalement au huitième rang de cette journée, dédiée en grande partie à la préparation de la course. En se focalisant sur la performance à produire sur la durée, le Français sait qu'il laisse une porte ouverte à d'autres pilotes au tour lancé potentiellement plus rapide que le sien, mais le podium semble être une cible dorénavant systématique et elle a la priorité dans l'approche du clan Zarco.

"Les trois séances libres sont délicates à gérer", explique le Cannois. "On voit que beaucoup de pilotes sont capables de faire des chronos très rapides, parce qu'on se tient en presque rien. Par contre, dès que le pneu s'use, ils perdent du temps. Nous, on travaille bien pour la course et, sur le tour, certains sont peut-être un peu meilleurs, donc cela rend parfois les trois premières séances libres compliquées."

"C'est à la fois un travail sur moi-même et un travail de tactique avec l'équipe. Travailler pour être sur le podium, cela s'apprend et, avec l'équipe, on est en train de se programmer pour faire ce travail pour le podium chaque week-end. Après, je pense que la machine se met instinctivement en route et on pourra peut-être presque tout le temps être en Q2, comme Viñales", suggère Johann Zarco.

Pour l'heure, le Français a accédé trois fois directement à la phase finale des qualifications et y a participé deux autres fois en en passant d'abord par la Q1. Avec le huitième temps établi hier et la pluie arrivée ce matin, il semble donc s'être d'ores et déjà assuré d'une accession directe, sur laquelle il faudra capitaliser pour tenter d'entretenir sa sixième place au championnat – voire l'améliorer, sachant que le trio de tête n'est qu'à 13 points de là.

Une chose est certaine, le pilote Tech3 sait, à l'instar de son coéquipier, qu'il peut s'appuyer sur une YZR-M1 déjà affûtée. "La moto, on ne la bouge pas beaucoup. De toute façon, la Yam' est une bonne moto, même si parfois elle ne va pas aller gagner la course, parce qu'il y en a peut-être d'autres plus performantes ce jour-là, mais en général c'est une moto apte à être sur le podium à chaque fois", décrit-il. Il reste désormais un jour et demi d'essais pour que ce potentiel devienne une réalité dimanche.

Article suivant
GP des Pays-Bas - Les plus belles photos de vendredi

Article précédent

GP des Pays-Bas - Les plus belles photos de vendredi

Article suivant

Lorenzo se dit prêt à aider Dovizioso pour le titre

Lorenzo se dit prêt à aider Dovizioso pour le titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Vendredi - Essais Libres
Lieu Assen
Pilotes Johann Zarco , Jonas Folger
Équipes Tech 3
Auteur Léna Buffa