MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
78 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
92 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
106 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
121 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
128 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
141 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
149 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
155 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
170 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
177 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
184 jours

Les détails de l'aide financière de la Dorna aux équipes

partages
commentaires
Les détails de l'aide financière de la Dorna aux équipes
Par :
Co-auteur: Germán Garcia Casanova
5 avr. 2020 à 10:00

En raison de l'absence actuelle de courses de MotoGP, suite à la pandémie de nouveau coronavirus, la Dorna a annoncé un package d'aides financières pour les équipes engagées dans ses trois championnats.

La semaine dernière, la Dorna a confirmé qu'elle offrirait une aide financière à toutes les équipes MotoGP indépendantes (LCR, Pramac, Avintia, Petronas SRT, Tech3 et Gresini Aprilia) et à toutes les équipes de Moto2 et Moto3. Le coût total de ces aides, qui seront distribuées pendant au moins les trois prochains mois, est de 9,075 millions d'euros. Nous vous expliquons ci-dessous leur répartition mais tout d'abord, commençons par un point sur là où nous en sommes avec le calendrier...

Quand la saison de MotoGP démarrera-t-elle ?

Le Moto2 et le Moto3 ont réussi à démarrer leurs championnats au Qatar le mois dernier, les équipes et pilotes étant déjà dans le pays une semaine plus tôt, pour des tests de pré-saison. Mais la course MotoGP a été annulée, alors que les manches suivantes en Thaïlande, aux Amériques, en Argentine, en Espagne et en France ont toutes été reportées.

Lire aussi :

Le Grand Prix d'Italie au Mugello fin mai et le Grand Prix de Catalogne à Barcelone début juin devraient subir le même sort. Depuis le report de la course de Jerez, la Dorna n'a plus présenté de nouveau calendrier et évalue toutes les options. Son PDG Carmelo Ezpeleta s'est dit "ravi" s'il parvenait à mettre en place un championnat de dix courses. Pour l'heure, il n'y a pas d'indices sur une date de reprise du MotoGP et sur le calendrier qu'il y aura à ce moment-là.

L'aide financière pour le MotoGP

Les équipes ont besoin de courses pour générer des rentrées d'argent, qu'elles viennent du détenteur des droits commerciaux ou, surtout, des sponsors. Sans courses pour le moment, il n'y a pas de rentrées d'argent et les écuries ont du personnel à payer. Onze équipes courent en MotoGP actuellement. Cinq d'entre elles sont des constructeurs officiels : Yamaha, Honda, Ducati, Suzuki et KTM.

Les six autres écuries sont des équipes "indépendantes" : Petronas SRT Yamaha, Pramac Ducati, Avintia Ducati, Tech3 KTM et Gresini Aprilia. Cette dernière constitue une légère particularité, Aprilia étant un constructeur, mais s'étant associé à l'équipe de Fausto Gresini depuis 2015. Une manière intelligente de bénéficier de l'apport financier plus important du promoteur vers les équipes satellites, comme inscrit dans le règlement.

Le résultat est qu'Aprilia peut donc recevoir les aides financières de la Dorna, tout comme KTM d'ailleurs. Comme la marque italienne, le constructeur autrichien est un constructeur bénéficiant de concessions. Ces dernières concernent soit les nouveaux inscrits, soit ceux qui n'ont pas remporté une course MotoGP sur le sec depuis 2013.

Pour au moins les trois prochains mois, la Dorna versera 250'000 € à chaque équipe indépendante et KTM, arrivant à un total de 4,5 millions d'euros d'ici juin. Honda, Yamaha, Ducati et Suzuki n'y ont pour le moment pas accès, car on estime qu'ils sont capables de mieux subvenir à leurs besoins. La Dorna reste en contact avec tout le monde et peut modifier sa décision si les situations particulières le réclament. Le premier paiement a dû être fait la semaine dernière.

L'aide financière pour le Moto2 et le Moto3

Start action, Enea Bastianini, Italtrans Racing Team leads

La Dorna est très fière de ses deux autres catégories, peut-être encore plus que n'importe quel autre sport mécanique dans le monde. En 2020, 16 équipes courent en Moto3 et 15 en Moto2. Leur situation financière est bien plus précaire qu'en MotoGP, la majorité des budgets de ces équipes venant des sponsors. La Dorna a promis un total de 775'000 € pour les équipes Moto3 et 750'000 pour les écuries Moto2, un total divisé en 25'000 € par pilote et par équipe. Dans les trois prochains mois, la Dorna versera un total de 4,575 millions d'euros dans le Moto2 et le Moto3 afin d'essayer de stabiliser les équipes dans cette situation inédite.

Que se passe-t-il après trois mois ?

Dans un scénario idéal, le coronavirus ne sera plus une vraie menace et le monde retournera à la normalité, avec des courses reprenant en juin. Si cela est le cas, l'argent fourni par la Dorna sera considéré comme une avance sur les droits de participation qu'elle offre aux équipes en fin de saison. Mais dans le cas plus probable où la pause se prolongerait, la Dorna, en coopération avec ses actionnaires Bridgepoint Investment, ainsi que les Fonds de pension publics du Canada (CPPIB), verseront un total de 3 millions d'euros aux équipes.

La Dorna ne générant pas non plus les rentrées d'argent attendues dû au manque de courses, il est naturel de penser que l'aide financière aux équipes diminuerait au fil du temps. Cela pour garantir sa propre survie.

Voir aussi :

Article suivant
Garder les motos 2020 pour 2021, peut-être une solution pour Ciabatti

Article précédent

Garder les motos 2020 pour 2021, peut-être une solution pour Ciabatti

Article suivant

Ducati estime qu'il faut évaluer la possibilité d'une saison blanche

Ducati estime qu'il faut évaluer la possibilité d'une saison blanche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Auteur Lewis Duncan