MotoGP GP d'Allemagne

Di Giannantonio prêt à se montrer "plus agressif" pour rester devant

Fabio Di Giannantonio a accroché une belle deuxième ligne au GP d'Allemagne, après être pourtant passé par la Q1. Resté prudent après sa pole au Mugello, le rookie italien est cette fois prêt à jouer des coudes pour décrocher son premier top 10.

Fabio Di Giannantonio, Gresini Racing

Après une pole surprise au GP d'Italie, Fabio Di Giannantonio a encore brillé en qualifications au GP d'Allemagne. Comme au Mugello, le pilote Gresini a eu l'avantage en Q1 et a pu rester sur cette bonne dynamique en Q2, pour prendre la cinquième place sur la grille. La première ligne était peut-être même dans ses cordes puisqu'il n'a pas réussi un tour parfait.

"Je pense que c'était une bonne performance parce qu'en Q1, j'ai fait deux bons chronos et en Q2, dans le premier relais j'ai utilisé les pneus de la Q1 donc ils étaient rodés", a expliqué Di Giannantonio. "J'ai fait un 1'20"5, ce qui était aussi un bon chrono. Je pense qu'on a été performants en qualifications. Dans mon meilleur tour, j'ai perdu beaucoup de temps avec une grosse erreur au premier virage. Sans ça, ça aurait peut-être pu être un peu mieux. Je ne peux pas être plus heureux de partir en deuxième ligne."

Di Giannantonio a réussi cette performance alors qu'il "souffre beaucoup" d'allergies au pollen, un pic ayant été atteint samedi : "Je suis complètement mort. [Samedi] matin, j'étais en 1'23 avec peu d'énergie et après je me suis senti mieux. C'est ce dont j'ai peur pour [la course] mais sinon, on a un bon rythme donc je pense qu'on pourra faire une bonne course."

Et malgré cette belle prestation, une bonne course représenterait avant tout un top 10, son premier en MotoGP : "Mon objectif est d'avoir les pieds sur terre, d'être entre la cinquième et la dixième place. Faire un top 5 et se battre dans le deuxième groupe de pilotes, ça serait mon premier top 10. Je serais content de ça."

Fabio Di Giannantonio, Gresini Racing

Fabio Di Giannantonio

Au Mugello, le rookie était resté prudent en début d'épreuve et avait glissé jusqu'à la 11e place à l'arrivé, qui reste son meilleur résultat dans la catégorie reine. Cette fois, Di Giannantonio est déterminé à ne pas se laisser faire et à défendre sa place aux avant-postes.

"La dernière fois c'était l'une des premières fois que j'étais devant en MotoGP. Je n'était pas effrayé mais j'étais un peu calme dans les premiers virages parce que comme vous l'avez vu, j'avais un peu peur de ça. Je suis sûr que je pourrai être un peu plus agressif et un peu plus à l'avant dans les premiers tours."

"Le départ et les premiers virages sont très importants ici", a-t-il ajouté. "On sait que dans le MotoGP contemporain, dans les premiers tours c'est la jungle, il y a des dépassements partout. C'est là qu'il y a des dépassements, il faudra sortir les coudes et se battre."

Après la pole du Mugello, une belle moisson de points au Sachsenring ajouterait un argument en faveur d'une prolongation de Fabio Di Giannantonio chez Gresini la saison prochaine, mais l'intéressé essaie de se détacher de cette pression : "Sincèrement, en ce moment j'essaie juste d'apprécier la course et de faire de mon mieux, également pour mon avenir. Quand on n'a pas de contrat, plus on est bon, plus on a de propositions. En ce moment j'attaque comme un bâtard !"

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent La grille de départ du GP d'Allemagne MotoGP
Article suivant Mir 12e sur la grille : "Je n'ai pas de plan pour la course"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France