Diaporama - La carrière d'un phénomène nommé Marc Márquez

Marc Márquez est le nouveau Champion du monde MotoGP ! Nouveau, c'est vite dit : l'Espagnol a déjà remporté cinq titres mondiaux dont trois dans la catégorie reine, tout ça à 23 ans. Retour sur une carrière météorique !

Diaporama - La carrière d'un phénomène nommé Marc Márquez
2008 - Premier podium en Grands Prix
2008 - Premier podium en Grands Prix
1/48

Photo de: Repsol Media

Né en 1993 (d'où son numéro de course) à Lleida, le petit Marc commence la moto à quatre ans, lorsqu'il en demande une pour Noël. Il se lance rapidement dans la compétition et la moto ne va plus quitter sa vie. Márquez a 15 ans lorsqu'il fait ses débuts en Championnat du monde. Il signe son premier podium quelques semaines plus tard, en terminant troisième du Grand Prix de Grande-Bretagne 125cc, à Donington Park, derrière ses futurs collègues du MotoGP, Scott Redding et Mike di Meglio. Ainsi devenu le plus jeune à monter sur un podium mondial, il terminera treizième de cette saison, celle du titre de Di Meglio.
2009 - Les progrès arrivent en 125cc
2009 - Les progrès arrivent en 125cc
2/48

Photo de: Repsol Media

L'année suivante, au guidon d'une KTM officielle, Márquez gagne en régularité avec deux premières pole positions et un deuxième podium, à Jerez (photo). Il se classe huitième au Championnat, alors que Julian Simon décroche le titre.
2010 - Premières victoires mondiales
2010 - Premières victoires mondiales
3/48

Photo de: Repsol Media

En 2010, toutes les pièces du puzzle sont réunies. Désormais sur Derbi, Márquez ouvre son compteur de victoires en Italie et, dès lors, on peine à l'arrêter : il remporte cinq courses d'affilée, puis cinq autres sur le reste de la saison.
2010 - Champion du Monde 125cc
2010 - Champion du Monde 125cc
4/48

Photo de: Red Bull GmbH and GEPA pictures GmbH

Au terme de sa troisième saison dans la catégorie, Márquez remporte le titre 125cc à Valence, en battant Nico Terol dans la dernière manche. Il aura cumulé 10 victoires et 12 pole positions cette année-là et fête son sacre avec Jorge Lorenzo et Toni Elías, Champions du monde respectifs en MotoGP et Moto2.
2011 - Première victoire en Moto2
2011 - Première victoire en Moto2
5/48

Photo de: Repsol Media

Márquez passe en Moto2 dans la foulée, avec un team qui lui est dédié. Après trois scores vierges dus à trois chutes, il remporte sa première victoire lors de sa quatrième course dans la catégorie, au Mans.
2011 - Vice-Champion du monde
2011 - Vice-Champion du monde
6/48

Photo de: Repsol Media

Il en remportera six de plus cette année-là pour atteindre un total de 17 succès en Championnat du monde. Il s'illustre aussi en passant 35 pilotes (!) pendant la course de Phillip Island, où il monte sur le podium après être parti du fond de la grille. Sa saison s'arrête là car une chute en Malaisie le met sur la touche. Malgré ses exploits, le titre lui échappe donc au profit de Stefan Bradl.
2012 - Le titre en Moto2
2012 - Le titre en Moto2
7/48

Photo de: Repsol Media

La saison suivante, Marc Márquez mène une bagarre incessante contre Pol Espargaró. Malgré une intersaison troublée par des problèmes de vue consécutifs de son accident de l'année précédente, il compte neuf victoires à son actif et remporte le titre lors de l'avant-dernière manche, à Phillip Island.
2012 - Changement de monture
2012 - Changement de monture
8/48

Photo de: Repsol Media

Après avoir coiffé la couronne Moto2, Márquez change de box et de monture pour les essais post-saison de Valence. Son passage en MotoGP a été confirmé dès le mois de juillet.
2012 - En test sur la Honda RC213V
2012 - En test sur la Honda RC213V
9/48

Photo de: Repsol Media

Au bout de ces deux premiers jours au guidon de la Honda RC213V, le rookie se trouve au septième rang du classement et à une seconde de son nouveau coéquipier, Dani Pedrosa, leader de la séance.
2013 - Il devient pilote Repsol Honda
2013 - Il devient pilote Repsol Honda
10/48

Photo de: Repsol Media

Aux côtés de Dani Pedrosa, Marc Márquez intègre l'équipe Repsol Honda, en remplacement de Casey Stoner, jeune retraité.
2013 - Première course en MotoGP
2013 - Première course en MotoGP
11/48

Photo de: Repsol Media

Marc Márquez devance ici Dani Pedrosa et Valentino Rossi lors de sa première course MotoGP, en 2013, sous les projecteurs du Qatar. Il terminera toutefois derrière Rossi (2e) et le vainqueur Jorge Lorenzo, signant un premier podium dès ses débuts.
2013 - Première victoire en MotoGP
2013 - Première victoire en MotoGP
12/48

Photo de: Repsol Media

Il ne faut pas longtemps à Márquez pour remporter sa première victoire MotoGP, puisqu'il y parvient dès le deuxième rendez-vous de la saison, à Austin. Il bat alors Pedrosa de 1"5 et entame une série de succès sur le sol américain… toujours ininterrompue aujourd'hui ! Cette victoire à 20 ans et 63 jours fait de lui le nouveau détenteur du record de précocité en catégorie reine, battant en cela Freddie Spencer.
2013 - Grand Prix de France
2013 - Grand Prix de France
13/48

Photo de: Repsol Media

Au Mans, il signe déjà sa deuxième pole position de la saison et un quatrième podium consécutif, tout en pilotant pour la première fois une MotoGP sous la pluie : il est le seul à avoir toujours figuré dans le top 3 depuis l'entame de la saison. Il se trouve alors en deuxième position du championnat, à six points de son coéquipier.
2013 - Grosse chute au Mugello
2013 - Grosse chute au Mugello
14/48

Photo de: Repsol Media

L'Espagnol tombe à plus de 300 km/h pendant les essais du Mugello. Malgré une grosse frayeur et un menton amoché, il prend le départ de la course, le dimanche. Toutefois, il part à nouveau à la faute et enregistre son premier abandon de la saison.
2013 - Grand Prix d'Allemagne
2013 - Grand Prix d'Allemagne
15/48

Photo de: Repsol Media

Il retrouve le chemin de la victoire en Allemagne et remporte alors quatre succès consécutifs qui le replacent en tête du championnat.
2013 - En duel avec Rossi à Laguna Seca
2013 - En duel avec Rossi à Laguna Seca
16/48

Photo de: Repsol Media

C'est l'une des images-phares de la saison 2013 : Márquez passe Rossi dans le fameux Corkscrew de Laguna Seca pour aller chercher sa troisième victoire de la saison, la 29e de sa carrière.
2013 - Lorenzo, l'adversaire le plus coriace
2013 - Lorenzo, l'adversaire le plus coriace
17/48

Photo de: Repsol Media

Mais le plus grand rival de Márquez en 2013, c'est Lorenzo, qui le bat à Silverstone pour l'empêcher de signer une cinquième victoire consécutive cet été-là. Avec une attaque payante dans le dernier tour, le Majorquin s'impose pour 0"081.
2013 - Disqualification en Australie
2013 - Disqualification en Australie
18/48

Photo de: Repsol Media

Après 10 podiums consécutifs, l'Espagnol est disqualifié du Grand Prix d'Australie pour avoir changé de monture en dehors de la fenêtre réglementaire décidée à cet effet, alors que la course est marquée par un pitstop obligatoire face à une usure excessive des pneus sur un bitume neuf.
2013 - Grand Prix du Japon
2013 - Grand Prix du Japon
19/48

Photo de: Repsol Media

Il ne s'impose plus cette année-là, mais retrouve néanmoins le chemin du podium au Japon, où il se classe deuxième.
2013 - Premier titre en MotoGP
2013 - Premier titre en MotoGP
20/48

Photo de: Repsol Media

Le duel Márquez-Lorenzo dure jusqu'à la dernière manche, à Valence. Malgré la victoire du Majorquin, sa troisième place permet au pilote Repsol Honda de remporter le titre. Il devient alors le plus jeune Champion du monde MotoGP de l'Histoire et le premier rookie à s'imposer depuis Kenny Roberts Sr.
2014 - Repartir sur les chapeaux de roues
2014 - Repartir sur les chapeaux de roues
21/48

Photo de: Bridgestone Corporation

À l'inverse de 2013, Márquez domine la saison 2014 sans partage. Ça commence au Qatar, où il signe la première pole position de l'année, puis ravit la victoire à Valentino Rossi.
2014 - Des pole en pagailles
2014 - Des pole en pagailles
22/48

Photo de: Repsol Media

Il enchaîne six pole positions d'affilée, dont trois en battant le précédent record, comme ici à Jerez.
2014 - L'Argentine au palmarès
2014 - L'Argentine au palmarès
23/48

Photo de: Repsol Media

Sur le nouveau circuit Termas de Río Hondo, il a beau chuter deux fois le jour des qualifications, il décroche là aussi la pole position.
2014 - Dix victoires d'affilée
2014 - Dix victoires d'affilée
24/48

Photo de: Walter Kuhn

Ses performances se confirment en course, puisqu'il remporte dix victoires consécutives, de la première manche du championnat jusqu'au Grand Prix d'Indianapolis (photo). Seuls Mick Doohan et Giacomo Agostini avaient réalisé un tel exploit jusqu'alors.
2014 - Pas de podium à Brno
2014 - Pas de podium à Brno
25/48

Photo de: Repsol Media

La série s'arrête à Brno où, malgré une nouvelle pole position, il doit se contenter de la quatrième place en course. C'est la première fois qu'il manque le podium "à la régulière", après en avoir été absent la saison précédente pour une chute au Mugello puis sa disqualification à Phillip Island.
2014 - Au plus bas à Misano
2014 - Au plus bas à Misano
26/48

Photo de: Repsol Media

Après un nouveau succès à Silverstone, l'Espagnol voit Valentino Rossi s'imposer dans la liesse à Misano, tandis que lui chute et doit se contenter de la 15e place, le plus faible résultat qu'il a obtenu à ce jour sur une course dont il a vu l'arrivée.
2014 - Aragón, la mauvaise stratégie
2014 - Aragón, la mauvaise stratégie
27/48

Photo de: Repsol Media

La série noire se poursuit en Aragón, où Marc Márquez chute alors qu'il tente de poursuivre sa course en pneus slicks sous la pluie.
2014 - Deuxième titre consécutif en MotoGP
2014 - Deuxième titre consécutif en MotoGP
28/48

Photo de: Repsol Media

Même si la seconde moitié de la saison n'a, certes, pas été au niveau de la première, Márquez peut néanmoins rapidement assurer son deuxième titre MotoGP, dès Motegi, sur les terres de Honda.
2014 - De retour au sommet
2014 - De retour au sommet
29/48

Photo de: Repsol Media

C'est en champion déjà consacré qu'il fait son retour à la victoire sur le Grand Prix de Malaisie, près de deux mois après son dernier succès en date.
2014 - Coup de massue
2014 - Coup de massue
30/48

Photo de: Red Bull GmbH and GEPA pictures GmbH

En s'imposant sur le dernier Grand Prix, à Valence, il termine la saison avec un score record de 13 victoires, soit 45 succès au total en Championnat du monde... cumulés en cinq saisons.
2015 - Une année à problèmes
2015 - Une année à problèmes
31/48

Photo de: Repsol Media

En 2015, Márquez a du mal à s'adapter à la nouvelle version de la RC213V et son début de saison s'en ressent. Au Qatar, lors du premier Grand Prix du championnat, il sort de la piste au premier virage et doit se contenter de la cinquième place finale après avoir remonté le peloton.
2015 - Toujours au top aux USA
2015 - Toujours au top aux USA
32/48

Photo de: Repsol Media

Le Texas lui réussit toujours autant et lui permet de s'imposer dès la deuxième manche de la saison. Avant cela, il s'illustre en signant une pole position magistrale... après une chute et un sprint en qualifications !
2015 - Six abandons sur chute
2015 - Six abandons sur chute
33/48

Photo de: Yamaha MotoGP

Il enchaîne avec une chute en Argentine, alors qu'il bataille contre Valentino Rossi et que les deux hommes se touchent. C'est la première de six courses consécutives sans victoire et le premier des six abandons sur chute qu'il connaîtra pendant la saison. Il l'admet, il tend à forcer pour compenser les faiblesses de sa moto, comme ici à Barcelone, où il ne tient pas le rythme de Lorenzo et finit au sol.
2015 - Rossi vs Márquez, acte 2
2015 - Rossi vs Márquez, acte 2
34/48

Photo de: Repsol Media

Après leur confrontation en Argentine, un nouvel acte se joue à Assen entre les deux champions. Márquez tente de prendre l'intérieur à l'entrée de la dernière chicane, mais Rossi passe hors-piste et finit par s'imposer.
2015 - Une saison auréolée de cinq victoires
2015 - Une saison auréolée de cinq victoires
35/48

Photo de: Repsol Media

Repassé au modèle précédent de châssis depuis Assen, il signe au Sachsenring (photo) ce qui n'est que son deuxième succès de l'année, qu'il accompagne du record de la pole et du circuit. Il n'y aura que trois autres victoires par la suite, bien loin des 13 succès de la saison précédente.
2015 - M. Pole position
2015 - M. Pole position
36/48

Photo de: Indianapolis Motor Speedway

En revanche, Marc Márquez reste diablement rapide sur le tour lancé et signe huit pole positions tout au long de la saison, comme ici à Indianapolis.
2015 - 50e victoire en Grands Prix
2015 - 50e victoire en Grands Prix
37/48

Photo de: Repsol Media

Même s'il est déjà mathématiquement hors-jeu pour le titre, Marc Márquez triomphe à Phillip Island au terme d'une course de toute beauté qui le voit à la lutte, du premier au dernier tour, avec Jorge Lorenzo, Andrea Iannone et Valentino Rossi. Cette cinquième victoire de la saison est sa 24e en MotoGP et la 50e de sa carrière en Championnat du monde.
2015 - Sepang clash
2015 - Sepang clash
38/48

Photo de: Yamaha MotoGP

Quelques jours plus tard, Valentino Rossi l'accuse d'avoir joué avec ses adversaires pour le priver du podium australien et c'est dans une ambiance délétère que se dispute le Grand Prix de Malaisie. La confrontation entre les deux hommes atteint son paroxysme et Márquez chute après un contact contre la moto de Rossi.
2015 - La fête est gâchée
2015 - La fête est gâchée
39/48

Photo de: Repsol Media

La saison se termine à Valence, dans la polémique. Márquez termine deuxième derrière Lorenzo, sacré Champion du monde, tandis que Rossi lui reproche de ne rien avoir tenté pour priver l'Espagnol de la victoire...
2016 - L'année de la régularité
2016 - L'année de la régularité
40/48

Photo de: Michelin Sport

2015 a été une saison éprouvante et il faut en tirer les leçons. Márquez mise à présent sur la régularité en attaquant uniquement lorsque c'est possible. Première récompense : un podium au Qatar, où la victoire est inatteignable.
2016 - Première victoire en Argentine
2016 - Première victoire en Argentine
41/48

Photo de: Repsol Media

Plus question de tomber en course, uniquement sur les podiums ! En Argentine, il s'impose grâce à une stratégie parfaite et prend en quelque sorte sa revanche du GP d'Australie 2013 puisqu'il maîtrise cette fois le passage obligé par les stands.
2016 - Un vrai yankee
2016 - Un vrai yankee
42/48

Photo de: Repsol Media

Les États-Unis lui réussissent toujours autant et il signe à Austin sa deuxième victoire de la saison, mais aussi la 10e consécutive sur le continent américain. Il s'agit de son 26e succès personnel en catégorie reine, ce qui lui permet de dépasser Kevin Schwantz dans les tablettes.
2016 - Chaque point compte
2016 - Chaque point compte
43/48

Photo de: Repsol Media

S'ensuivent cinq courses sans victoire, mais cette fois, l'Espagnol sait se montrer prudent et assurer autant de points que possible. Il ne chute qu'une fois, au Mans, mais parvient tout de même à terminer 13e avec une moto endommagée.
2016 - La paix des braves
2016 - La paix des braves
44/48

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

À Barcelone, alors que Luis Salom vient de perdre la vie et que lui poursuit sa série de podiums, il voit ses relations avec Valentino Rossi se détendre enfin. Par la même occasion, l'Espagnol prend définitivement la tête du championnat.
2016 - L'Empereur du Sachsenring
2016 - L'Empereur du Sachsenring
45/48

Photo de: Honda Racing

Quel meilleur Grand Prix que celui d'Allemagne pour retrouver la victoire ? Il s'y impose pour la septième année consécutive !
2016 - L'écart se creuse
2016 - L'écart se creuse
46/48

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après un nouveau podium à Brno, Márquez compte 53 points d'avance sur Rossi et 59 sur Lorenzo.
2016 - 54 victoires à 23 ans
2016 - 54 victoires à 23 ans
47/48

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après plusieurs sages arrivées dans le top 5, il retrouve la victoire en Aragón et devient ainsi, à 23 ans, l'égal de Mick Doohan et de ses 54 succès. Son avance au championnat lui offre par ailleurs une première balle de match.
2016 - Give me five!
2016 - Give me five!
48/48

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Et l'essai est aussitôt transformé ! Alors qu'il n'avait jamais réussi à s'imposer à Motegi en MotoGP, Marc Márquez fait triompher Honda à domicile et profite de l'abandon de ses deux rivaux pour coiffer la couronne. Il s'agit, déjà, de son troisième titre MotoGP et du cinquième toutes catégories confondues. À 23 ans, il a déjà tout d'un grand !
partages
commentaires
Viñales décroche un "podium important" pour Suzuki
Article précédent

Viñales décroche un "podium important" pour Suzuki

Article suivant

Rossi - "Márquez a mérité ce titre"

Rossi - "Márquez a mérité ce titre"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021