Les 10 meilleurs pilotes de ces dix dernières saisons

Qui s'est taillé une place de choix en MotoGP entre 2011 et 2020 ? Voici le top 10 (ou presque) des pilotes qui se sont distingués.

Les 10 meilleurs pilotes de ces dix dernières saisons

Qui affiche les meilleures statistiques au cours des dix dernières saisons du MotoGP ? C'est la question inutile que nous nous sommes posée cet hiver et nous avons décidé de confronter les pilotes dotés des meilleurs palmarès dans un petit classement.

Afin de ne pas désavantager ceux qui n'auraient pas été présents durant l'intégralité de ces dix années, notre barème consiste à additionner la position des pilotes en question dans trois classements : d'abord, un premier qui comptabilise le nombre de victoires, de podiums et de pole positions ; puis un autre qui hiérarchise la moyenne de points marqués par saison ; et enfin, un dernier qui tient compte du positionnement moyen au championnat. Alors, un pilote a-t-il obtenu le score parfait de 1 en faisant la moyenne de ces trois classements ? Eh bien, spoilons... Oui !

Voir aussi :

Cliquez sur la flèche pour passer d'une photo à l'autre.

10 ex æquo - Johann Zarco
10 ex æquo - Johann Zarco
1/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Note : 11

Il n'a pas encore remporté de course en MotoGP, mais Johann Zarco compte tout de même sept podiums et six pole positions, et surtout des scores plus qu'honorables au championnat avec une position moyenne de 10,75 et un gain moyen de 109,75 points.

10 ex æquo - Andrea Iannone
10 ex æquo - Andrea Iannone
2/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Note : 11

Les tablettes du MotoGP se souviendront qu'Andrea Iannone a remporté une victoire au cours de sa carrière, qui vient s'ajouter à un total de 11 podiums et à deux pole positions. En sept saisons, sa position moyenne au championnat est de 10,71 (avec pour meilleur résultat la cinquième place en 2015) et son gain moyen de 100,71 points.

9- Cal Crutchlow
9- Cal Crutchlow
3/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Note : 8,66

La période qui nous intéresse est précisément celle qui couvre la carrière de Cal Crutchlow en MotoGP. Solide outsider, il a remporté trois victoires et signé 19 podiums et quatre pole positions. Malgré plusieurs blessures, sa moyenne de points est de 117,4 et son positionnement moyen de 9,5 avec pour meilleur résultat la cinquième place en 2013.

8- Álex Rins
8- Álex Rins
4/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Note : 8,33

Il n'a remporté que trois victoires pour le moment sur un total de 12 podiums (et aucune pole position), mais Álex Rins a déjà fait un bon bout de chemin en quatre saisons. Sa moyenne de points est de 143 par saison et sa position moyenne de 7, mais il est monté crescendo : 16e la première année, il s'est ensuite classé cinquième, quatrième puis troisième.

7- Maverick Viñales
7- Maverick Viñales
5/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Note : 7

Incontestablement, Maverick Viñales est le septième homme de cette décennie. Sa position moyenne au championnat est sensiblement la même que celle de Valentino Rossi (5,33), mais sa moyenne de points est inférieure (177,5) et ses succès moins nombreux : il a signé huit victoires, 26 podiums et 13 pole positions au cours des six saisons qu'il vient de disputer en MotoGP.

6- Valentino Rossi
6- Valentino Rossi
6/11

Photo de: Yamaha MotoGP

Note : 5

Il a beau avoir joué le titre plusieurs fois, les premières saisons de cette période, qu'il a passées avec Ducati, et les dernières, n'aident pas les statistiques de Valentino Rossi, qui devance toutefois sensiblement Maverick Viñales. Au cours de ces dix ans, le pilote italien a obtenu dix victoires, 61 podiums et six pole positions. Son positionnement moyen au championnat est de 5,3 et sa moyenne de points de 205,4.

5- Andrea Dovizioso
5- Andrea Dovizioso
7/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Note : 4,66

Une septième et une huitième places au championnat durant ses premières années avec Ducati ne sauraient rendre justice au palmarès d'Andrea Dovizioso. Victorieux 14 fois depuis 2011, il est monté 53 fois sur le podium et a signé six pole positions. Une position moyenne de 4,2 au championnat et un gain moyen de 201,6 points en font clairement le cinquième homme de cette décennie.

4- Dani Pedrosa
4- Dani Pedrosa
8/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Note : 3,66

Le meilleur pilote sans titre ? Certainement. De 2011 à 2018, Dani Pedrosa a obtenu 19 victoires, 65 podiums et 14 pole positions, et une solide position moyenne de 4,75 au championnat. En termes de points, sa moyenne est à 223,12 par an.

2 ex æquo - Casey Stoner
2 ex æquo - Casey Stoner
9/11

Photo de: Repsol Media

Note : 3,33

Sur la période qui nous intéresse, Casey Stoner n'a été là que deux ans, ce qui explique qu'il n'ait obtenu "que" 15 victoires, 26 podiums et 17 pole positions. Pourtant, c'est justement là qu'il est intéressant d'observer les moyennes, car le pilote australien, titré en 2011, affiche une position moyenne de 2 et une moyenne de points de 302.

2 ex æquo - Jorge Lorenzo
2 ex æquo - Jorge Lorenzo
10/11

Photo de: Yamaha MotoGP

Note : 3,33

Bien que sa dernière saison n'ait pas rendu grâce à son palmarès, Jorge Lorenzo garde une place à part dans les tablettes du championnat durant cette décennie. De 2011 à 2019, il a cumulé 33 victoires, 80 podiums et 27 pole positions, sa positionnement moyenne au championnat a été de 5,22 (avec notamment un titre sur cette période) et sa moyenne de points de 229,44 par an.

1- Marc Márquez
1- Marc Márquez
11/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Note : 1

Marc Márquez affiche des statistiques époustouflantes. Arrivé en MotoGP en 2013, il a disputé jusqu'à présent sept saisons, si l'on ne prend pas en considération le championnat 2020 dont il n'a bouclé aucune course, ne s'alignant qu'au départ d'une seule. Avec 56 victoires, 95 podiums et 60 pole positions, il est le numéro 1 incontestable, son positionnement moyen au championnat étant de 1,12 et sa moyenne de points par an située à 325.

partages
commentaires
Les essais de Sepang bien partis pour être maintenus

Article précédent

Les essais de Sepang bien partis pour être maintenus

Article suivant

Best of photos 2020 - La sélection de la rédaction

Best of photos 2020 - La sélection de la rédaction
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021