MotoGP
24 juil.
Événement terminé
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL3 dans
11 Heures
:
17 Minutes
:
16 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
20 jours
16 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
48 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
20 nov.
Prochain événement dans
62 jours

Dixième pole d'affilée en Allemagne pour Márquez, qui joue la prudence

partages
commentaires
Dixième pole d'affilée en Allemagne pour Márquez, qui joue la prudence
Par :

Malgré une dixième pole position consécutive sur le tracé du Sachsenring, Marc Márquez se montre prudent quant à sa conquête d'un dixième succès d'affilée sur le circuit allemand, ce dimanche.

Il l'a fait ! Marc Márquez a décroché une dixième pole position consécutive sur le tracé du Sachsenring, avec un nouveau record de la piste à la clé. Comme il le sentait en début de week-end, c'est face à un duo de Yamaha qu'il a dû batailler en Q2. L'Espagnol a toutefois contrôlé, avec sa stratégie signature, celle à trois runs, et donc deux passages par les stands. Le numéro 93 a éprouvé des sensations différentes lors de chacune de ses tentatives, mais il est parvenu à se hisser en pole, avec deux dixièmes d'avance sur Fabio Quartararo et Maverick Viñales.

"J'ai été mis sous pression par les deux pilotes Yamaha, mais dès le premier run en qualifs, je me suis sentibien", relate le pilote Honda. "Le deuxième run est celui où je me suis senti le mieux, le temps était bon, mais j'ai fait des erreurs. Le dernier run est celui où je me sentais le moins bien, mais j'ai réussi à être rapide et à être en pole. L'objectif principal était d'être en première ligne, et nous avons essayé de bien préparer la course tout le week-end."

Lire aussi :

Une préparation de course qui a été très impressionnante lors de la quatrième séance d'essais libres. Marc Márquez y a en effet aligné les tours rapides, dans la fenêtre basse des 1'21. Mais pas question pour le fer de lance de Honda de sous-estimer ses adversaires, à commencer par les deux pilotes qui l'accompagnent en première ligne...

"Nous avons essayé tous les pneus, nous ne savons pas encore quelles sont les meilleures options car tout est différent, les sensations, les caractéristiques... Nous essayons d'analyser tout ça, je sais que demain en course ces deux gars [Quartararo et Viñales] seront rapides et constants, et nous allons devoir nous battre. Nous verrons ce qui arrivera", prévient-il.

Alors qu'il peut encore un peu plus marquer l'Histoire de son sport avec une dixième victoire consécutive ce dimanche, Márquez s'intéresse plutôt au championnat. Ses adversaires principaux sont en effet loin sur la grille, et il ne prendra pas tous les risques pour préserver son invincibilité allemande.

"Les deux pilotes Yamaha sont en très bonne forme et ils pilotent très bien, mais Rins est là aussi avec un bon rythme. La bonne chose pour moi est que les gars les plus proches au championnat, les deux pilotes Ducati, ont plus de mal, surtout Dovi, donc c'est important. C'est bon pour moi ! Mais je ne pense pas à la dixième victoire consécutive, je pense au championnat. Nous verrons demain : si jamais le pneu perd de son rythme ou si le grip n'est pas bon et que je n'ai pas de sensations, il vaut mieux prendre les points. C'est mieux d'être au sommet du championnat que de gagner encore ici au Sachsenring."

Lire aussi :

Trop risqué d'utiliser le nouveau châssis en course

Déjà essayé à Barcelone, le nouveau châssis de Honda a une nouvelle fois été utilisé par Marc Márquez ce week-end. Si les essais préliminaires donnent satisfaction, le Champion du monde en titre n'utilisera pas cette nouveauté en course ce dimanche. Il juge en effet trop risqué de prendre part à une épreuve de 30 tours avec un châssis qui n'a pas encore réalisé suffisamment de kilomètres.

"Nous essayons un nouveau châssis, que nous avions déjà testé à Montmeló, et le potentiel était là. Nous l'essayons de nouveau ici et le potentiel est là encore une fois. Mais nous devons encore comprendre des choses", explique le pilote. "Avec ce châssis, nous pouvons aller plus vite, mais nous ne savons pas ce qui peut se passer sur une distance de course. Nous allons revenir au châssis que l'on connaît, car il vaut parfois mieux avoir quelque chose d'un peu moins bien mais que l'on connaît, plutôt que quelque chose de nouveau. Nous avons besoin de plus d'informations, nous avons mené des comparatifs ici et nous savons que le potentiel est là."

"Nous avons plus travaillé avec le châssis actuel, nous avons fait plus de tours sur les pneus avec. Nous savons ce qui se passe et la réaction du châssis. Avec le nouveau, nous avons des points positifs, mais également des points négatifs, qui peuvent parfois créer des chutes. Or, on essaie d'éviter ce genre de choses. Je peux peut-être être encore plus rapide avec ce châssis, mais je ne me sens pas assez en sécurité pour faire 30 tours d'affilée. Il est temps d'analyser en profondeur, mais c'est plutôt à notre situation au championnat que je pense", rappelle encore une fois le leader du championnat.

La première ligne de la grille de départ

P. Pilote Moto Tours Écart
1 Spain Marc Márquez Honda 9  
2 France Fabio Quartararo Yamaha 9 0.205
3 Spain Maverick Viñales Yamaha 10 0.211

Une chute à près de 200 km/h pour Petrucci et pas de grosse blessure

Article précédent

Une chute à près de 200 km/h pour Petrucci et pas de grosse blessure

Article suivant

Quartararo : "Je ne savais plus où j'allais tellement ça bougeait vite"

Quartararo : "Je ne savais plus où j'allais tellement ça bougeait vite"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Q2
Lieu Sachsenring
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest