La Dorna lance officiellement la Coupe du monde FIM MotoE

Le promoteur du MotoGP a présenté à Rome le futur Championnat de motos électriques, dont la première édition doit prendre place l'an prochain.

La Dorna lance officiellement la Coupe du monde FIM MotoE
MotoE
Présentation de la MotoE
Une MotoE
Présentation de la MotoE
Présentation de la MotoE
Une MotoE
Une MotoE
MotoE
Une MotoE

Le futur Championnat du monde de motos électriques vient de franchir un nouveau cap, ce mardi matin à Rome, avec le lancement officiel de la Coupe du monde FIM MotoE, dont la première saison est prévue pour 2019.

Et à un an de la première course, c'est un plateau déjà bien fourni qui a été annoncé, comprenant pas moins de 18 pilotes pour un total de 11 équipes. Les écuries de MotoGP vont ainsi mettre la main à la pâte, puisque l'intégralité des sept structures indépendantes présentes dans la catégorie reine (à savoir les teams Ángel Nieto, Avintia, Gresini, LCR, Marc VDS, Pramac et Tech3) vont chacune aligner deux machines sur la grille l'an prochain. À ces 14 premières motos s'ajouteront quatre autres, chacune issue d'une équipe de Moto2 ou de Moto3.

"La Dorna et la Fédération internationale de motocyclisme sont ravies de renforcer leur implication dans le monde de la mobilité électrique, qui représente selon nous une alternative pour le futur", a indiqué le patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta.

L'entreprise Enel, l'ancienne société nationale d'énergie italienne, sera par ailleurs le sponsor titre de la catégorie. "Nous sommes heureux d'annoncer aujourd'hui notre partenariat avec Enel, qui sera le sponsor titre de la Coupe du monde FIM Enel MotoE, un partenaire technique avec lequel nous sommes impatients de travailler dans cette nouvelle aventure", a déclaré Ezpeleta.

Une vitesse de pointe de 250 km/h

"Nous sommes très fiers de travailler avec une compagnie mondiale et aussi innovante qu'Enel. Nous sommes impatients de débuter la collaboration avec toutes les parties impliquées, telle que l'IRTA [International Road-racing Teams Association, ndlr], et la société Energica. Vous pouvez être sûr qu'ensemble nous pouvons faire de cette Coupe un succès retentissant." 

Le prototype de la future moto a par ailleurs été présenté, avec Loris Capirossi à son guidon. L'occasion d'avoir un premier aperçu du design novateur et bien sûr du bruit, similaire à celui des Formule E.

La moto en question, l'EgoGP, sera usinée par la société italienne Energica, spécialisée dans la fabrication de deux-roues électriques de haute performance, et qui constituera par ailleurs le constructeur unique de la discipline. Sa puissance est évaluée à 110 kW, soit l'équivalent de 147 ch, avec un couple de quelques 200 Nm. De quoi lui permettre de passer de zéro à 100 km/h en trois secondes, et d'atteindre une vitesse de pointe avoisinant les 250 km/h.

Le calendrier de la première saison du Championnat de motos électriques n'a pas encore été précisé, mais celui-ci devrait contenir entre quatre et six manches, toutes disputées en Europe.

partages
commentaires
Petrucci satisfait d'une Ducati GP18 "moins nerveuse, plus stable"

Article précédent

Petrucci satisfait d'une Ducati GP18 "moins nerveuse, plus stable"

Article suivant

Kallio s'attendait à des KTM "plus rapides" aux essais de Sepang

Kallio s'attendait à des KTM "plus rapides" aux essais de Sepang
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021