Dovizioso n'exclut pas une année sabbatique en 2021

Le manager d'Andrea Dovizioso révèle que son pilote n'exclut pas la possibilité de prendre une année sabbatique en 2021 si les pourparlers avec Ducati échouent et si aucune offre satisfaisante ne se présente.

Dovizioso n'exclut pas une année sabbatique en 2021

Au fil de discussions qui se sont tendues de semaine en semaine entre Ducati et Andrea Dovizioso, la prolongation du contrat de l'Italien qui apparaissait évidente a été mise en doute, au point que les négociations se sont interrompues entre le pilote et son team et ne reprendront que lorsque le MotoGP lancera sa saison, dans deux semaines. Les raisons de cette attente sont davantage d'ordre humain et professionnel que d'ordre financier.

"Ce n'est pas nécessairement un problème financier", assure son manager, Simone Battistella, dans le podcast 'Change the map !' du site officiel MotoGP. "Il est clair qu'il doit y avoir un accord sur cette question, mais Dovi veut être sûr que les deux parties aient les mêmes ambitions, qu'elles poursuivent le même objectif. S'il y a le moindre doute à ce sujet, il vaut peut-être mieux ne pas renouveler." Et selon lui, les discussions sont à l'arrêt entre son pilote et la marque italienne. Elles ne reprendront probablement pas avant le début de saison dans deux semaines à Jerez, et plus certainement "dans les prochains mois, probablement entre les courses de Brno et d'Autriche".

Lire aussi :

"Dovi ne saura pas pour quelle équipe il roulera en 2021 avant le début de la saison, il n'y a pas de négociations pour le moment, nous sommes encore en train de définir l'engagement pour 2020. Ducati veut que certaines courses passent avant d'entamer toute future négociation, nous devrons attendre au moins jusqu'à Brno ou l'Autriche pour commencer à parler. La décision a été prise par Ducati, mais Andrea n'a aucun problème à attendre. Nous avons proposé de discuter cette semaine, mais Ducati veut attendre et ça ne nous pose pas problème."

Battistella assure que les tensions entre Dovizioso et le manager de l'écurie, Gigi Dall'Igna, au sujet de la direction technique à prendre à l'avenir, n'avaient aucun lien avec ces discussions au point mort : "C'est vrai qu'il y a eu des tensions entre Andrea et Gigi, mais cela arrive dans chaque équipe. Quand on gagne, il est facile d'être heureux, mais quand il y a des difficultés, des tensions apparaissent. Cela ne signifie pas forcément que c'est négatif, des choses positives peuvent en ressortir et aider à obtenir de meilleurs résultats."

Mais comme il l'avait déjà confirmé en écartant la piste KTM, le manager du vice-Champion du monde prévient que son pilote ne sera pas prêt à tout pour poursuivre en MotoGP : "Dovi veut un programme intéressant dans les bonnes conditions pour pouvoir travailler. Sinon, il n'acceptera pas l'offre il en attendra une autre", poursuit-il, faisant état pour la première fois d'une possible année sabbatique.

"Peut-être, c'est une option que nous envisageons. Si les conditions ne sont pas remplies, il préfère ne pas poursuivre. Andrea ne pense pas à la retraite, il se sent bien, il est au mieux de sa forme et il ne pense pas à partir. Mais il est vrai que s'il n'a pas de projet intéressant, il n'acceptera pas à tout prix et il est prêt à attendre une meilleure option. Cela ne signifie pas qu'il va prendre sa retraite, mais qu'il n'aura pas d'équipe pour laquelle courir, et qu'il attendra qu'un projet sérieux se présente."

partages
commentaires
Crutchlow et Dovizioso auraient eux aussi pu intéresser KTM

Article précédent

Crutchlow et Dovizioso auraient eux aussi pu intéresser KTM

Article suivant

Binder aura encore beaucoup à découvrir en 2021

Binder aura encore beaucoup à découvrir en 2021
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021