Dovizioso ne s'attendait pas à finir la course avec Márquez

partages
commentaires
Dovizioso ne s'attendait pas à finir la course avec Márquez
Par : Léna Buffa
18 mars 2018 à 20:02

Les deux prétendants au titre 2017 n'ont pas attendu bien longtemps avant de croiser à nouveau le fer, livrant leur premier duel dès la course d'ouverture de la nouvelle saison.

Podium : le deuxième Marc Marquez, Repsol Honda Team, le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team le troisième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, et Marc Marquez, Repsol Honda Team, passent la ligne d'arrivée
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, vainqueur
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Andrea Dovizioso, Ducati Team

Depuis le début du week-end, Andrea Dovizioso était considéré par ses pairs comme favori pour la victoire, compte tenu de la marge dont il disposait pour afficher un rythme élevé sur la durée. Lui, tout en ayant conscience de sa force à l'approche de ces 22 premiers tours de compétition de l'année, restait sur ses gardes face à des adversaires en ayant possiblement encore en réserve. Et la course lui a donné raison, même s'il avoue avoir été surpris de retrouver son opposant de l'an dernier calé dans sa roue quand est venu le moment de fournir l'effort décisif.

"Ma stratégie était de finir seul, malheureusement je n'ai pas pu", note le vainqueur. "Comme toujours, il faut attendre la course pour comprendre quel est le niveau des adversaires. Je ne m'attendais pas à finir avec Marc, par exemple. C'est le MotoGP, c'est la raison pour laquelle les pilotes sont forts ici, ils n'abandonnent jamais, ils travaillent sur des détails pour la course."

Pour bien faire les choses, un duel Dovizioso-Márquez, cela se joue dans le dernier virage. Et force est de constater que ce premier Grand Prix de l'année a donné le ton d'une compétition une nouvelle fois électrisante, les deux hommes ayant fait le show en y mettant tout leur talent. Néanmoins le pilote Ducati s'étonne de n'avoir pas eu plus de marge sur cette fin de course compte tenu de sa gestion prudente de ses gommes.

"On a fini la course dans le dernier virage, comme c'est déjà arrivé par le passé. Je ne voulais pas de ça, mais dans les quatre derniers tours, quand j'ai pris la tête, j'ai fini mon pneu arrière", constate Dovizioso, passé en tête dans le 18e tour. "Quand j'ai décidé de changer de rythme, que j'ai fait de bons temps, je n'avais plus de pneu arrière. Même si j'ai utilisé des cartographies avec peu de puissance et que j'ai économisé le pneu dans mon pilotage, je n'avais plus rien et Marc a réussi à rester là."

"Je crois qu'il a fait une performance incroyable pour y parvenir, mais en tout cas il a réussi. J'étais trop lent en milieu de virage et je n'arrivais plus à utiliser mes points forts. Je n'ai pas réussi à creuser l'écart que je voulais et quand on arrive au bout avec Marc, ça se passe comme ça."

Il a donc fallu s'en remettre à la loi implacable du dernier virage, en l'occurrence ici un gauche dans lequel la Honda numéro 93 s'en engouffrée pour faire l'intérieur à la Ducati. Si les trajectoires des deux hommes se sont décroisées, l'Espagnol a bien tenté de fermer la porte, mais Dovizioso n'a pas hésité à passer sur le vibreur pour reprendre l'avantage. Le dernier effort de Márquez pour essayer de le passer à l'aspiration a finalement échoué pour 27 millièmes.

"Je suis content, j'ai parfaitement géré le dernier virage. Il a plus fermé la porte que par le passé et j'ai dû passer sur le vibreur parce qu'il n'y avait pas d'autre endroit, mais j'ai réussi à tourner très vite et j'ai utilisé toute la puissance de la Ducati dans la ligne droite", se félicite l'Italien, vainqueur du premier Grand Prix de la saison pour la première fois depuis qu'il a rejoint le MotoGP.

Prochain article MotoGP
Márquez : "Je peux dormir tranquille ce soir"

Article précédent

Márquez : "Je peux dormir tranquille ce soir"

Article suivant

Zarco : Quand il a fallu se battre, la moto ne répondait plus

Zarco : Quand il a fallu se battre, la moto ne répondait plus

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions